Vous n'êtes pas obligé(e) d'endurer l'hyperactivité vésicale ! Évidemment, pour que votre médecin puisse vous aider à trouver le traitement qui vous conviendra le mieux, vous devez lui expliquer clairement ce que vous vivez. Autrement dit, vous devez lui indiquer quels sont vos symptômes, à quel point ils vous incommodent et à quelle fréquence ils se produisent.

Puisqu'il peut être difficile de parler à son médecin de la vessie hyperactive et des symptômes qui lui sont associés, le présent guide de discussion a été élaboré spécialement pour aider les personnes aux prises avec cette affection à avoir une discussion constructive avec leur médecin.