Le vaccin contre la varicelle, aussi appelée « picote », peut protéger votre enfant contre l'infection causée par le virus varicelle-zona, responsable de cette maladie. La varicelle se transmet par la toux, les éternuements et le contact physique personnel. Le premier symptôme est la fièvre suivie de l'apparition de petites taches rouges qui provoquent de fortes démangeaisons. Ces petites taches peuvent être peu nombreuses et localisées ou au contraire s'étendre par centaines sur tout le corps. Elles se transforment en petites vésicules qui, en s'asséchant, se recouvrent d'une croûte. La varicelle dure habituellement de 7 à 10 jours.

Pour bien des gens, la varicelle est une maladie d'enfant bénigne, sans gravité, mais cela n'est pas toujours vrai ! La varicelle peut avoir de sérieuses complications comme des infections bactériennes de la peau (y compris la fasciite nécrosante, appelée aussi infection due à la « bactérie mangeuse de chair »), une pneumonie, une infection du cœur ou des os, des accidents vasculaires cérébraux et une encéphalite (infection grave du cerveau). Bien que cela reste rare, la varicelle peut être mortelle : près de 30 adultes sur 100 000 en meurent. Une issue mortelle est moins fréquente chez les enfants : 1 cas sur 100 000 entre 1 an et 19 ans et 7 cas sur 100 000 chez les nourrissons de moins de 1 an. Si une femme enceinte attrape la varicelle, son bébé risque de naître avec des problèmes oculaires (y compris la cécité), une malformation des membres, des cicatrices ou des lésions cérébrales.

Actuellement, le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) de Santé Canada recommande pour la majorité des enfants l'administration de deux doses du vaccin contre la varicelle. Les recommandations quant au moment d'administration des doses de vaccin varient légèrement selon la province ou le territoire. Consultez le calendrier de vaccination correspondant à votre province ou à votre territoire ou consultez le professionnel de la santé de votre enfant pour déterminer quels sont les moments où votre enfant devrait recevoir ses doses de vaccin. N'oubliez pas qu'il est très important que votre enfant reçoive toutes les doses de vaccination au moment approprié pour bénéficier de la meilleure protection possible.

Le vaccin contre la varicelle n'est pas destiné à traiter une infection évolutive. Comme c'est le cas pour les autres vaccins, ce vaccin ne protège pas nécessairement la totalité des gens qui le reçoivent et peut avoir des effets secondaires.