Le vaccin antiméningococcique peut aider à protéger votre enfant contre certaines maladies causées par la bactérie Neisseria meningitidis, notamment contre :

  • la méningite (infection grave des tissus entourant le cerveau, qui peut entraîner une surdité, des lésions cérébrales et même la mort) ;
  • la septicémie (infection du sang qui peut causer des éruptions cutanées, des douleurs articulaires, une baisse de la tension artérielle, des difficultés respiratoires, des crises convulsives, un coma et même la mort).

La bactérie Neisseria meningitidis se transmet par les contacts physiques personnels (p. ex., en s'embrassant) ou par la salive (en partageant des objets comme des tasses ou des bouteilles d'eau). Il existe plusieurs types de vaccin antiméningococcique qui assurent une protection contre différentes souches de la bactérie Neisseria meningitidis. Consultez le professionnel de la santé de votre enfant pour savoir quel est le type de vaccin antiméningococcique le plus approprié pour votre enfant.

Pour bénéficier d'une protection optimale de ce vaccin, votre enfant doit recevoir toutes les doses au bon moment. Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) de Santé Canada recommande pour la majorité des nourrissons et des enfants l'administration de une à trois doses de vaccin antiméningococcique, selon l'âge auquel la première dose a été administrée et selon le type de vaccin reçu.

Les recommandations quant au moment d'administration des doses varient légèrement selon la province ou le territoire. Consultez le calendrier de vaccination (un tableau indiquant les vaccins recommandés et le moment approprié pour l'administration de chaque dose selon votre province ou votre territoire) ou consultez le professionnel de la santé de votre enfant pour déterminer quels sont les moments où votre enfant devrait recevoir ses doses pour bénéficier d'une protection optimale de la vaccination.

Le vaccin antiméningococcique n'est pas destiné à traiter une infection évolutive et il n'offre pas de protection contre les souches de la bactérie Neisseria meningitidis qui ne sont pas contenues dans le vaccin. Comme c'est le cas pour les autres vaccins, le vaccin antiméningococcique ne protège pas nécessairement la totalité des gens qui le reçoivent et peut avoir des effets secondaires.