ATM est l'abréviation qui désigne l'articulation de la mâchoire. Ces 3 lettres correspondent à l'expression « articulation temporomandibulaire ». ATM est un terme anatomique, mais on l'utilise souvent pour parler des problèmes de cette articulation ou des muscles de la mâchoire qui lui sont associés. Les dentistes utilisent habituellement le terme désordre temporomandibulaire (DTM) pour discuter d'anomalies qui touchent l'ATM ou les muscles des mâchoires qui lui sont associés.

La partie supérieure de l'articulation mandibulaire est creuse (il s'agit de la cavité glénoïde du temporal), elle est formée par l'os temporal du crâne. La partie inférieure est formée par le condyle de la mandibule (l'extrémité de la mâchoire inférieure), d'où le terme articulation temporomandibulaire (voir l'illustration 1). Les os gauches et droits de la partie inférieure de l'articulation sont joints ensemble par le corps de la mandibule et ils peuvent effectuer des mouvements de rotation ainsi que d'entrer et de sortir de la partie supérieure de la cavité glénoïde. Le mécanisme du mouvement de la mâchoire est donc complexe. Le mal fonctionnement de l'une de ces articulations influe sur celui de l'autre.

Il y a 3 paires de muscles puissants qui ferment les mâchoires et rapprochent les dents pour mordre et broyer les aliments (voir l'illustration 1) : les muscles masséter, temporal et ptérygoïdien interne. La paire de muscles ptérygoïdiens externes amènent la mâchoire inférieure vers l'avant et aident à ouvrir la mâchoire.

The Temporomandibular Joint

Illustration 1

L'articulation temporomandibulaire.

Légende

Cavité glénoïde du temporal - le creux formé à partir de l'os temporal du crâne où le condyle mandibulaire (os inférieur de l'articulation) repose lorsque la bouche est fermée.

Condyle mandibulaire - l'os inférieur de l'articulation ; il est arrondi et il entre et sort de la cavité glénoïde pendant l'ouverture et la fermeture de la bouche. Les condyles droit et gauche sont reliés par la mandibule (mâchoire inférieure).

Disque articulaire - une plaquette de tissu ferme qui occupe l'espace entre les os supérieur et inférieur de l'articulation. Le disque aide à conserver un mouvement uniforme et la position entre les deux os de l'articulation. Des changements de la position du disque sont souvent la cause des bruits qui se produisent dans l'articulation pendant les mouvements buccaux. Le disque lui-même n'est pas doté de sensation, mais les ligaments qui l'entourent comme son attache postérieure sont sensibles et peuvent devenir douloureux s'il y a une dysfonction du disque. L'attache postérieure relie le disque à la cavité glénoïde du temporal.

Muscle temporal - l'un des gros muscles servant à refermer la mâchoire ; lorsqu'il est fatigué, il peut provoquer des maux de tête dans la région des tempes.

Muscle masséter - l'un des muscles puissants qui servent à refermer la mâchoire - il est rattaché à l'extérieur de la mâchoire inférieure.

Mandibule (mâchoire inférieure) - elle se termine de chaque côté du visage pour former les condyles mandibulaires, les os de l'articulation inférieure.

Muscle ptérygoïdien externe - lorsque ce muscle se contracte, le condyle est tiré vers l'avant et le bas, ce qui ouvre la bouche.

Détails de l'anatomie de l'ATM

Une plaquette de tissu ferme (le disque articulaire) occupe l'espace entre les os supérieur et inférieur de l'articulation (voir illustration). Des ligaments attachent le disque à l'os inférieur et à la partie supérieure de la cavité glénoïde. Des changements de position du disque sont fréquents et ils peuvent amener la mâchoire à émettre des clics et à se bloquer. Un ligament attaché aux os supérieur et inférieur entoure les différentes parties de l'articulation. Les ligaments aident à donner de la stabilité au disque et aux condyles pendant les mouvements.

 
Bruce Blasberg, DMD [traduction]