Un arc-en-ciel lumineux très canadien

Quels parents ne se souviennent pas du jour où leurs jeunes enfants sont revenus de l'école en brandissant un exemplaire du Guide alimentaire canadien? Par contre, les souvenirs de certains d'entre nous sont ravivés lorsque nous pénétrons dans la salle d'attente de leur médecin. Et au moins quelques personnes gardent un vague souvenir de la couverture du Guide alimentaire du temps où elles fréquentaient l'école élémentaire et que ses fruits et ses légumes, ses viandes et ces fromages bien alignés sur les courbes d'un arc-en-ciel agrémentaient leurs cours d'éducation physique ou de nutrition. Outre les souvenirs que son contenu et que sa couverture ravive, le Guide alimentaire est suffisamment important pour qu'une nouvelle version mise à jour ait été publiée au début de l'année 2007.

C'est la première version mise à jour en 15 ans, il a fallu beaucoup de temps étant donné tous les changements qui se sont produits dans les domaines de la science, de la nutrition et de la santé. Par exemple, en 1992, nous ne savions pas tout ce que nous savons aujourd'hui sur les gras trans ni sur l'importance des suppléments en vitamine D pour les personnes de plus de 50 ans. Nous avons aussi vu apparaître dans les supermarchés des aliments venant de divers horizons. Ils ont tout d'abord occupé une étagère, et maintenant ils s'empilent dans les rayons de plusieurs allées.

Le Guide alimentaire a donc été entièrement révisé pour tenir compte de tous les changements qui se sont introduits dans ce que nous mangeons et dans ce que nous connaissons. Le Guide qui en 1992 portait le titre de Guide alimentaire canadien pour manger sainement est maintenant intitulé Bien manger avec le guide alimentaire canadien. Vous y trouverez une multitude de petits conseils qui visent à faire de l'alimentation une expérience agréable, et des outils interactifs qui vous aideront à vous habituer à la notion de portion et à mieux comprendre les différents groupes alimentaires. Vous constaterez probablement avec une surprise agréable que la plupart des aliments consommés au quotidien par des personnes issues de groupes ethniques différents font maintenant partie de l'arc-en-ciel.

Un guide plus précis et plus convivial

Le guide propose des stratégies alimentaires plus précises et plus conviviales qui mettent l'accent sur :

  • les 4 groupes alimentaires : les 4 groupes alimentaires comportent les mêmes éléments, à savoir les légumes et les fruits, le lait et les substituts du lait, la viande et les substituts de la viande et les produits céréaliers. Cependant, les légumes et les fruits ont remplacé les produits céréaliers sur la courbe externe de l'arc-en-ciel, pour montrer qu'il importe de manger de plus grandes portions de ce groupe plutôt que du groupe des produits céréaliers;
  • la taille des portions : la taille des portions a aussi été révisée en fonction de tranches d'âge moins étendues et plus précises (par ex. les enfants de 2 ou 3 ans sont maintenant inclus); elles ont aussi été subdivisées en fonction du sexe pour tous les groupes d'âge;
  • les différents groupes de la population : des conseils précis sont donnés pour différents groupes de personnes (par ex. les enfants devraient manger des aliments nutritifs et certains choix, comme le beurre d'arachide et l'avocat, devraient contenir des gras; toutes les femmes en âge de procréer, et celles qui sont enceintes ou qui allaitent, ont besoin de prendre quotidiennement 1 multivitamine qui contient de l'acide folique; les personnes de plus de 50 ans devraient prendre un supplément de vitamine D). Des suggestions sont offertes sur les façons de limiter la consommation de sel, de sucres et d'aliments traités;
  • les huiles et les gras : les recommandations visent la consommation quotidienne d'une petite quantité de gras insaturés (de 30 mL à 45 mL, soit 2 à 3 cuillerées à soupe), et le choix des huiles végétales insaturées comme l'huile de colza, de lin, et de soya plutôt que le beurre, la margarine dure, le lard ou le shortening;
  • les boissons : l'eau est la boisson de choix. Vous pouvez l'aromatiser avec des quartiers de citron, de limette ou d'orange, tandis que le lait et les jus de fruit 100 % purs devraient remplacer les boissons gazeuses, les punchs ou l'alcool;
  • la taille des portions : des exemples plus détaillés sont aussi fournis sur la façon de mesurer la taille d'une portion (par ex. 1 tranche de pain, ½ baguel et ½ pita constituent 1 portion);
  • les aliments d'origine ethnique : de nouveaux aliments, comme le pak-choï (souvent appelé bok choy ou chou chinois), les litchis et le naan, accompagnés de leurs portions appropriées, font maintenant partie du nouveau guide qui reconnaît que les habitants du Canada mangent des aliments variés pour répondre à leurs besoins nutritionnels quotidiens;
  • l'activité physique : l'exercice et la forme physique sont également mis en valeur dans le nouveau Guide alimentaire, avec des recommandations précises sur la durée et la fréquence des exercices.

Dans l'ensemble, le Guide adopte une démarche globale et équilibrée qui mène à une alimentation saine tout en insistant sur l'importance d'intégrer des exercices physiques aux activités quotidiennes. En vous familiarisant avec le Guide alimentaire, vous apprendrez à faire de meilleurs choix alimentaires pour vous-même et vos proches, et vous éliminerez progressivement les aliments dont la valeur nutritive est faible, voire nulle.

En plus de la mise à jour du Guide, Santé Canada a aussi publié son tout premier Guide alimentaire Premières Nations, Inuit et Métis. Ce Guide alimentaire supplémentaire s'adresse spécifiquement aux Premières nations, aux Inuits et aux Métis et vise à aider les communautés autochtones et les habitants du Nord à faire des choix alimentaires sains et éclairés tout en respectant leur mode de vie traditionnel.

Comment devriez-vous l'employer?

Si c'est la toute première fois que vous essayez de suivre le Guide alimentaire, vous pourriez le trouver un peu déroutant. Mais ne désespérez pas! Le Guide vous offre des outils et des petits conseils qui vous aideront à planifier vos repas en fonction de vos propres besoins, et même de ceux de chaque membre de la famille. Vous pouvez aussi vous référez aux divers exemples de menus pour la famille; ils ont été adaptés pour répondre aux besoins des différentes personnes du foyer.

Bien manger avec le guide alimentaire canadien vous aidera à :

  • lire les étiquettes des produits alimentaires;
  • planifier vos repas;
  • calculer la taille de vos portions;
  • surveiller ce que vous mangez;
  • limiter votre consommation d'aliments mauvais pour votre santé.

Le Guide vous donne aussi de petits conseils pour :

  • faire l'achat des aliments appropriés;
  • effectuer des choix de collation judicieux;
  • manger au restaurant;
  • garder la forme où que vous soyez;
  • surmonter les obstacles qui vous empêchent de bien manger.

Santé Canada et les Diététistes du Canada ont travaillé ensemble pour mettre au point quelques outils interactifs qui vous seront probablement utiles pour continuer à manger sainement :

  • Mon guide alimentaire vous permet de créer votre propre guide alimentaire en fonction de vos aliments préférés;
  • Le profiLAN vous permet de savoir si ce que vous mangez correspond aux recommandations du Guide alimentaire.

Vous avez accès à la version intégrale 2007 de l'ouvrage Bien manger avec le guide alimentaire canadien à l'adresse www.hc-sc.gc.ca. Le Guide alimentaire canadien est désormais offert en 12 langues.

Au-delà du Guide…

L'historique du Guide alimentaire canadien remonte à 1942, année où le premier guide alors intitulé Règles alimentaires officielles au Canada a fait son apparition; il s'agissait d'un effort national entrepris pour mieux renseigner les Canadiens sur les portions alimentaires à prendre durant les années maigres de la guerre.

Depuis lors, les temps ont bien changé et la nouvelle version du Guide alimentaire reflète l'évolution des besoins en santé des Canadiens. Bien sûr, il y a toujours place pour quelques améliorations, et des commentaires nous sont déjà parvenus. Certains suggèrent, par exemple, l'ajout de l'apport quotidien en calories et les limites de gras trans.

Bien manger avec le guide alimentaire canadien est bien plus que quelques pages remplies de statistiques sur la taille de portions alimentaires et du nombres de leurs calories. C'est aussi un projet collectif destiné à freiner l'apparition du diabète de type 2, des affections cardiovasculaires, de certains cancers et des accidents vasculaires cérébraux. En effet, le risque de ces affections est accru par une mauvaise alimentation et la sédentarité.

Il y a beaucoup à dire sur une bonne alimentation et les façons de rester en forme. Vous pouvez commencer dès aujourd'hui en obtenant un exemplaire gratuit de votre Guide alimentaire.