Les calculs sont de plusieurs sortes. Les plus répandus sont ceux qui résultent d'un dépôt de cholestérol, ils représentant 85 % des calculs en Occident. Les calculs plus petits et pigmentés sont plus rares et sont formés de bilirubinate de calcium. Toutefois, les calculs de pure pierre ne se rencontrent presque jamais. Tous les calculs biliaires contiennent une quantité variable de pigments biliaires, de cholestérol, de carbonate de calcium et d'apatite, et leur noyau est habituellement constitué de pigments biliaires ou d'une mucoprotéine qui est sécrétée par le revêtement intérieur de la vésicule biliaire que l'on appelle épithélium.

Calculs cholestéroliques

Une précipitation du cholestérol qui ne peut être absorbé semble être à l'origine de la formation d'un calcul cholestérolique. Le cholestérol, qui est normalement insoluble dans l'eau, devient hydrosoluble quand il est combiné à la bile. Quand l'obésité ou un diabète augmente de trop la sécrétion de cholestérol, la bile peut devenir sursaturée de cholestérol et former des calculs cholestéroliques. Par ailleurs, la quantité moindre de sels biliaires de certains patients favorise la formation de calculs cholestéroliques. Les calculs biliaires sont également les compagnons fréquents d'une cirrhose étant donné qu'il se produit souvent une diminution de la sécrétion des sels biliaires et une baisse du contenu salin de la bile.

Calculs pigmentaires

Les calculs pigmentaires consistent, en quantités variables, de bilirubinate de calcium, de cholestérol et de carbonate de calcium. La composition des calculs pigmentaires détermine leur couleur qui est principalement brune ou noire. En règle générale, ces mélanges pierreux se trouvent en groupes multiples, et se forment autour de débris de nature organique ou inflammatoire.

La plupart des calculs biliaires se constituent dans la vésicule biliaire, mais certains se forment dans les canaux biliaires, surtout après une cholécystectomie (l’ablation de la vésicule biliaire) ou une infection. On pense que des facteurs d'ordre alimentaire et génétique pourraient aussi être à l'origine de la formation des calculs biliaires. Par exemple, vous courez un risque accru de calculs biliaires si vous êtes obèse, et les femmes sont 3 plus susceptibles que les hommes d'être atteintes de calculs biliaires.