L'arthrite infectieuse est un type d'arthrite inflammatoire qui touche les personnes quel que soit leur âge. Elle est habituellement due à des bactéries, des champignons et des virus qui pénètrent dans les articulations depuis la circulation sanguine, ou lors d'une contamination au cours d'une opération chirurgicale, d'une injection ou d'une blessure.

Différentes bactéries peuvent infecter des groupes d'âge différents.

Par exemple, le staphylocoque, l'haemophilus influenzae et les bacilles à gram négatif sont souvent les responsables de maladies chez les nourrissons. Les enfants plus âgés et les adultes ont plus de risques d'être infectés par des gonocoques (une bactérie qui entraîne une gonorrhée), des staphylocoques et des streptocoques. Les virus comme le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) ou les parvovirus, ainsi que les bactéries responsables de la rubéole, des oreillons et de l'hépatite B, peuvent affecter toutes les personnes quel que soit leur âge. Les mycoses et la tuberculose peuvent également conduire à des infections articulaires chroniques.

Non détectée ou non soignée, une arthrite infectieuse peut détruire une articulation en quelques jours. Si on soupçonne une infection, il faut donc immédiatement réaliser des tests diagnostiques. Typiquement, ces tests impliquent de prélever un échantillon de liquide articulaire et de l'examiner au laboratoire pour rechercher la présence de globules blancs et de bactéries. Des tests sanguins sont parfois nécessaires pour isoler les bactéries.

Les traitements sont variables et dépendent du type de bactérie responsable de l'infection. On commence un traitement antibiotique dès que l'on soupçonne une infection. On utilise des médicaments antifongiques pour traiter les mycoses, et une association d'antibiotiques pour soigner une tuberculose. Si une articulation artificielle s'infecte et qu'une cure d'antibiotiques ne suffit pas à éradiquer l'infection, une opération chirurgicale sera peut-être nécessaire pour remplacer l'articulation infectée.