Hépatite B : traitement

-Stephen Sacks, MD, FRCPC, avec des mises à jour de l'équipe clinique de MediResource

Hépatite B aiguë

Si vous souffrez d'hépatite B aiguë pour la première fois, vous êtes probablement sous les soins d'un médecin. Vous devez prendre beaucoup de repos et faire l'objet d'une surveillance étroite au moyen d'analyses sanguines. Aucun traitement particulier n'est requis à ce moment.

Hépatite B chronique

Si vous êtes atteint d'hépatite B chronique, votre médecin voudra effectuer plusieurs analyses sanguines afin de déterminer l'état de votre infection.

Formes non actives d'infection chronique par le virus de l'hépatite B :

S'il n'y a pas de forme active du virus dans le sang
Si aucun virus n'est décelé dans le sang, les médicaments antiviraux ne sont pas utiles parce qu'il n'y a aucun virus reproducteur à attaquer avec le médicament. Cette situation est fréquente chez les personnes atteintes d'hépatite B chronique qui souffrent d'une infection « chronique » minime qui peut persister pendant des années. Vous devriez faire l'objet d'une surveillance étroite et rester au courant des nouveaux progrès en recherche.

Si la personne est le porteur
Si les examens hépatiques montrent des taux d'enzymes normaux, il est probablement préférable d'observer et d'attendre, parce que les traitements pour l'hépatite B ne fonctionnent de façon optimale que lorsque les enzymes hépatiques sont élevés, puisque cela indique que le système immunitaire lutte contre l'infection. Cet état de porteur est très fréquent chez les gens de l'Asie durant les premières années de l'âge adulte. Certains dommages au foie sont causés malgré les taux d'enzyme normaux et il existe toujours un risque de complications possibles liées à l'hépatite B, comme une cirrhose ou un cancer du foie. Il peut y avoir des poussées actives d'hépatite B, avec des augmentations brusques des taux d'enzymes hépatiques et le début des symptômes.

Infection chronique active par le virus de l'hépatite B :

Si le virus est actif et reproducteur, il est infectieux
Il s'agit en fait de la situation idéale pour un traitement, puisque l'organisme combat l'infection et les traitements antiviraux peuvent cibler le virus dans son état actif. Des analyses sanguines spécifiques sont habituellement effectuées pour déterminer si un traitement devrait être utilisé.

Options de traitement

Il existe présentement deux options de traitement au Canada :

  • La première option comprend l'utilisation de l'interféron alpha, qui aide à améliorer la réponse immunitaire de l'organisme au virus de l'hépatite B.
  • La deuxième option comprend l'utilisation des agents antiviraux, tels analogues nucléosidiques (par ex. lamivudine) ou analogues nucléotidiques (par ex. ténofovir). Les analogues nucléosidiques/nucléotidiques agissent directement sur le virus de l'hépatite B pour empêcher sa reproduction dans le corps.

Les deux médicaments sont généralement utilisés pendant de longues périodes. Les symptômes peuvent toutefois revenir lorsque les médicaments sont arrêtés. Certaines personnes ont développé une résistance aux médicaments avec l'utilisation du lamivudine. La résistance aux médicaments signifie que le virus de l'hépatite B a développé des techniques de survie contre le lamivudine, diminuant ainsi l'efficacité du médicament.