Vous pourriez avoir une infection à levures si vous observez :

  • une démangeaison, une sensation de cuisson, ou une enflure dans le vagin et dans la région avoisinante,
  • une douleur ou une gêne dans le vagin durant les rapports sexuels,
  • une sensation de cuisson lorsque vous urinez (faites pipi),
  • des pertes blanches qui ressemblent souvent à du fromage cottage (elles pourraient être plus fluides ou absentes).

Mais vos symptômes peuvent être trompeurs. D'autres affections sont susceptibles de causer des symptômes semblables, et quelques-unes d'entre elles pourraient s'avérer beaucoup plus graves. Si vous ne savez pas au juste si vous avez une infection à levures, ou si c'est votre première infection, prenez rendez-vous chez votre médecin pour qu'il pose un diagnostic. Votre médecin s'assurera que ces symptômes ne sont pas causés par un autre trouble, comme une infection transmise sexuellement (I.T.S. anciennement désignée M.T.S. ou maladie transmise sexuellement) ou une autre affection inflammatoire ou le contact avec un agent irritant.

On estime que 1 femme sur 20 souffre d'infections à levures à répétition. Autrement dit, au moins 4 infections dans le courant de l'année passée (ou au moins 3 infections à levures qui ne sont pas survenues pendant que vous preniez des antibiotiques). Vous ne devriez pas négliger une infection à levures récurrente - faites-la examiner. Prenez rendez-vous chez votre médecin pour qu'il vous aide à découvrir pourquoi vous avez de si fréquentes infections et pour qu'il suggère un plan de traitement.

Consultez votre médecin en cas de fièvre, de douleur pelvienne ou d'un écoulement coloré ou malodorant. Toute personne âgée de moins de 12 ans, enceinte, allaitant, atteinte de diabète ou d'une affection affaiblissant le système immunitaire devrait consulter son médecin.

Pour obtenir une liste plus détaillée des situations qui exigeraient une visite médicale au sujet de votre infection à levures, veuillez vous rendre à la section « Quand devrais-je consulter mon médecin ? ».

Si ce n'est pas une infection à levures, de quoi s'agit-il alors ?

Plus de la moitié des femmes qui pensent avoir une infection à levures sont en fait atteintes d'autre chose. D'autres affections, y compris quelques infections transmises sexuellement (I.T.S., aussi connues sous l'ancienne désignation M.T.S.), peuvent causer des symptômes semblables. Tandis que les infections à levures provoquent peu de complications de longue durée, les I.T.S. négligées peuvent poser un danger et même entraîner la stérilité et bien d'autres complications graves.

Comment votre médecin pose-t-il le diagnostic d'infection à levures ?

Votre médecin établira le diagnostic d'infection à levures après vous avoir posé des questions sur vos symptômes et examiné votre vagin. Dans certains cas, il prélèvera un échantillon de vos pertes blanches. Cet échantillon sera examiné au microscope et fera peut-être aussi l'objet d'une « culture » (technique de laboratoire permettant d'évaluer la prolifération bactérienne ou fongique).

Quelles sortes de questions votre médecin pourrait-il vous poser ? Votre médecin pourrait vous demander si vous avez déjà eu des infections à levures et quels traitements vous avez suivis. Il pourrait aussi vous poser des questions sur le moment où les symptômes sont apparus, le type de symptômes dont vous faites l'expérience, ainsi que sur la couleur, la consistance et l'odeur des pertes blanches. Les réponses à ces questions sont d'une importance déterminante dans l'établissement d'un diagnostic adéquat.

Un diagnostic est très important, il vous permet de recevoir le traitement le mieux adapté à votre cas et susceptible de guérir le plus efficacement votre infection à levures. Remplissez le questionnaire de notre « Guide pour la discussion avec le médecin » en vue de vous préparer au rendez-vous chez votre médecin.