La plupart des personnes atteintes de fibrillation auriculaire (aussi désignée FA ou AFib) doivent employer des anticoagulants (par ex. le dabigatran, le rivaroxaban, la warfarine) ou des inhibiteurs plaquettaires (par ex. l'acide acétylsalicylique, le clopidogrel). Ces médicaments dits fluidifiants sanguins visent principalement à diminuer votre risque d'accident vasculaire cérébral. Outre la fibrillation auriculaire, les autres facteurs de risque d'accident vasculaire cérébral comportent une pression artérielle élevée, le diabète, une insuffisance cardiaque, l'âge (après 75 ans) et des antécédents d'accident vasculaire cérébral ou d'accident ischémique transitoire (AIT, ou « mini-accident vasculaire cérébral »).

Les fluidifiants sanguins aident à prévenir la formation de caillots dans le cœur. Les caillots de sang qui se détachent et migrent vers le cerveau peuvent bloquer le débit sanguin et causer un accident vasculaire cérébral.

Si le diagnostic de fibrillation auriculaire a été posé, déterminez votre risque d'accident vasculaire cérébral au moyen de notre outil Évaluation du risque d'accident vasculaire cérébral en cas de fibrillation auriculaire.

Il importe que vous preniez votre médicament conformément aux directives de votre médecin ou d'un pharmacien. N'oubliez pas que vous pourriez ne pas percevoir les symptômes de la fibrillation auriculaire. Ne cessez pas d'employer votre médicament sans consulter d'abord votre médecin. Souvenez-vous que vos médicaments aident aussi à réduire votre risque de complications tardives associées à la fibrillation auriculaire.

Vous pourriez observer la survenue d'effets secondaires durant un traitement par des fluidifiants du sang. Certains sont légers et peuvent disparaître à mesure que votre corps s'habitue au traitement. Il y a un certain nombre d'entre eux qui se prennent facilement en charge. D'autres pourraient durer plus longtemps et s'avérer gênants. N'interrompez toutefois pas votre traitement sans avoir consulté votre médecin au préalable. Si vous observez des effets secondaires, ou si vous vous faites du souci au sujet de votre traitement, parlez avec votre pharmacien ou votre médecin.