Pour prendre en charge la fibrillation auriculaire (aussi désignée FA ou FibA), votre médecin pourrait recommander un traitement qui maîtrise la fréquence cardiaque. La prise en charge de la fréquence cardiaque vise à atténuer les symptômes, à prévenir l'endommagement du muscle cardiaque, à augmenter votre endurance en matière d'activité physique, à améliorer votre qualité de vie et à éviter les séjours en milieu hospitalier.

La maîtrise de la fréquence cardiaque fait appel à des médicaments qui freinent votre fréquence cardiaque et préviennent l'accélération des battements de cœur. Les médicaments qui ralentissent la fréquence cardiaque comprennent les bêtabloquants (par ex. le nadolol, le propranolol), les antagonistes du calcium (par ex. le diltiazem, le vérapamil), et la digitale (par ex. la digoxine). Votre médecin discutera avec vous des risques et des bienfaits des médicaments utilisés pour maîtriser la fréquence cardiaque.

Ces médicaments sont recommandés pour la plupart des personnes atteintes de fibrillation auriculaire. Pour quelques personnes, le ralentissement de la fréquence cardiaque suffit pour soulager les symptômes de fibrillation auriculaire.

Il importe que vous preniez votre médicament conformément aux directives de votre médecin ou d'un pharmacien. N'oubliez pas que vous pourriez ne pas percevoir les symptômes de fibrillation auriculaire. Ne cessez pas de prendre vos médicaments sans avoir consulté votre médecin au préalable. N'oubliez pas que vos médicaments aident aussi à réduire votre risque de complications tardives associées à la fibrillation auriculaire.

Vous pourriez observer la survenue d'effets secondaires durant un traitement par des médicaments qui maîtrisent la fréquence cardiaque. Quelques-uns sont légers et peuvent disparaître à mesure que votre corps s'habitue au traitement. Un certain nombre d'entre eux se prennent facilement en charge. D'autres pourraient durer plus longtemps et s'avérer gênants. Si vous observez des effets secondaires ou si vous vous faites du souci au sujet de votre traitement, parlez-en avec votre pharmacien ou votre médecin.