On parle de diabète gestationnel quand un taux élevé de glucose (sucre) sanguin est constaté pour la première fois durant une grossesse. La présence d'un taux élevé de glucose sanguin pendant la grossesse expose la mère et le bébé à un risque de certaines complications. Il pourrait s'agir d'un poids de naissance élevé, d'un risque accru de césarienne ou d'une augmentation du risque que le bébé ait un taux de sucre sanguin dangereusement bas immédiatement après la naissance.

En outre, les bébés nés de mères dont le taux de glucose sanguin est élevé risquent d'avoir un taux élevé d'insuline dans le sang ainsi qu'une obésité et une intolérance au glucose à long terme en vieillissant. En raison de ces risques, les médecins vérifient généralement si les femmes enceintes ont un taux élevé de glucose sanguin durant les 2e et 3e trimestres de la grossesse. Certaines femmes qui sont davantage exposées au risque de diabète gestationnel auront le test plus tôt dans la grossesse.

Le traitement du diabète gestationnel comporte :

  • l'adoption d'un plan alimentaire sain. Consulter une diététiste constitue la meilleure façon de vous assurer que vous prenez tous les éléments nutritifs dont vous avez besoin pour vivre votre grossesse en santé, en n'oubliant pas que vous devez maintenir un taux de glucose sanguin normal et prendre du poids de manière convenable;
  • des exercices pratiqués régulièrement. L'activité physique vous aidera à rester en bonne santé. Demandez à votre professionnel de la santé quel type d'exercices vous devriez faire, et quel devrait être leur niveau d'intensité durant votre grossesse;
  • la vérification du taux de glucose sanguin. Les analyses de sang et l'autovérification du taux de sucre à domicile au moyen d'un glucomètre sont des éléments importants de la prise en charge du diabète gestationnel parce qu'elles vous permettent, ainsi qu'à votre équipe soignante, de savoir à quel point votre taux de sucre sanguin est maîtrisé;
  • la prise de médicaments contre le diabète. Si cette mesure devient nécessaire, l'insuline est le médicament d'élection. L'insuline n'est pas habituellement employée en premier recours; on essaie d'abord de modifier le régime alimentaire et d'ajouter de l'activité physique appropriée. Ensuite, si le taux de glucose sanguin ne se situe toujours pas dans l'intervalle cible recommandé, on ajoute de l'insuline pour aider à corriger le taux de glucose sanguin.

En règle générale, la plage des valeurs cibles pour le taux de glucose sanguin durant la grossesse est de :

  • moins de 5,3 mmol/L pour le taux de glucose sanguin à jeun (mesuré le matin avant de manger);
  • moins de 7,8 mmol/L pour le taux mesuré 1 heure après avoir mangé;
  • moins de 6,7 mmol/L pour le taux mesuré 2 heures après avoir mangé.