Si le diabète n'est pas traité ou adéquatement pris en charge, des complications peuvent se produire. Parmi ces complications, on retrouve :

  • une maladie cardiaque et un accident vasculaire cérébral. Le diabète joue un rôle d'une importance majeure dans la survenue d'une maladie cardiaque, la principale cause de décès au Canada. Dans le cas d'adultes âgés atteints de diabète, la probabilité d'avoir une pression artérielle trop élevée (ce qui augmente le risque de maladie cardiaque) est le double de celle constatée en l'absence de diabète. Malheureusement, jusqu'à 80 % des personnes atteintes de diabète succomberont à une crise cardiaque ou à un accident vasculaire cérébral;
     
  • une atteinte oculaire. Au fil du temps, le diabète cause des changements dans les minuscules vaisseaux sanguins de la rétine (la partie arrière de l'œil qui détecte la lumière et les images, puis envoie un message au cerveau). Ces vaisseaux sanguins peuvent fuir et s'affaiblir, ce qui cause des problèmes de la vue;
     
  • une maladie du rein. Le diabète est également la plus grande cause d'insuffisance rénale parmi les adultes. Au fil du temps, un taux de sucre sanguin élevé endommage les minuscules vaisseaux sanguins dans les reins, ce qui réduit l'efficacité des reins et permet une fuite de protéines dans l'urine, un trouble appelé néphropathie diabétique;
     
  • une atteinte nerveuse. De plus, la probabilité d'une amputation du pied et d'autres parties des membres inférieurs en raison de problèmes circulatoires est 25 fois plus grande pour les personnes atteintes de diabète. La raison est qu'un taux de sucre sanguin élevé endommage les nerfs sensoriels, surtout dans les mains et les pieds ; les blessures passent donc plus souvent inaperçues. Même une petite blessure au pied peut s'infecter et entraîner des complications graves;
     
  • des problèmes d'impuissance (appelée aussi dysfonctionnement érectile). Les lésions dans les parois des vaisseaux sanguins réduisent la circulation du sang, et sa quantité, dans le pénis. On estime que de 30 à 50 % des hommes atteints de diabète souffriront d'un dysfonctionnement érectile à un moment donné.

Heureusement, une bonne prise en charge du diabète peut prévenir ou retarder l'apparition de ces complications.