La douleur est la complication la plus fréquente de l'arthrose. L'intensité de la douleur peut varier, allant du simple malaise jusqu'à une douleur insoutenable. En général, la douleur associée à l'arthrose à ses débuts diminue avec le temps (après l'activité).

À mesure que l'arthrose évolue, votre capacité à bouger peut diminuer en raison des modifications qui surviennent dans l'articulation, notamment de la présence d'excroissances osseuses, appelées ostéophytes, autour des articulations, et des spasmes musculaires. Vous pouvez alors éprouver de la difficulté à vous acquitter de vos tâches quotidiennes.

Combinée à la douleur, l'incapacité de faire les activités souhaitées peut entraîner une baisse d'estime de soi et, parfois, une dépression. Si vous croyez que l'arthrose nuit à votre qualité de vie, il est important de discuter avec votre médecin d'un plan de traitement qui englobe tous les aspects de votre affection. Il est également essentiel de respecter fidèlement votre plan thérapeutique, c'est-à-dire de suivre votre traitement en vous conformant aux instructions de votre médecin.

Apprenez-en plus sur la façon dont l'arthrose a affecté la vie de deux athlètes canadiens renommés, Todd Brooker et Nathalie Lambert.