De la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Vous avez probablement fait le tour des magasins afin de vous procurer les cahiers, les crayons et les fournitures scolaires de votre enfant, mais assurez-vous de ne pas oublier le plus important : un plan d'activité physique.

Selon le Bulletin 2009 de Jeunes en forme Canada, à peine 13 % des enfants pratiquent l'activité physique dont ils ont besoin et cette statistique pourrait nuire à leur santé, certes, mais aussi à leur rendement scolaire. Ce rapport cite une étude ontarienne qui démontre que les écoles qui mettent l'accent sur une plus grande activité physique et des aliments plus sains affichent une amélioration des notes de 36 % en lecture et de 24 % en mathématiques. Ce n'est là qu'une seule étude parmi plusieurs qui indique que le cerveau retire de grands bienfaits de l'activité physique que le corps pratique. « Au cours des dernières années, plusieurs éducateurs se sont inquiétés de la baisse du rendement en mathématiques et en lecture, dit Dre Rachel Colley, coordonnatrice de la recherche du Bulletin de Jeunes en forme Canada. Les heures consacrées à l'éducation physique ont été transférées à l'enseignement traditionnel en pensant que le rendement en bénéficierait. Maintenant, plusieurs données démontrent que réduire le temps alloué à l'activité physique nuit au rendement académique. »

Voici quatre façons par lesquelles Dre Colley dit que l'activité physique aide les enfants à l'école :

  1. L'activité physique améliore la mémoire et l'apprentissage. Dre Colley dit que l'activité physique semble faire augmenter la taille et le fonctionnement des régions du cerveau impliquées dans les processus de pensée (cognition) et de résolution de problèmes (fonctions exécutives). L'activité physique semble aussi contribuer à protéger le cerveau des blessures et des maladies en encourageant le développement de nouvelles cellules nerveuses.
  2. L'activité physique améliore la concentration et la capacité d'attention. « Quand vous parlez aux enseignants, ils vous mentionnent souvent que la concentration des élèves est meilleure en classe magistrale au retour de la récréation ou de l'éducation physique. C'est peut-être en raison d'une augmentation de l'adrénaline dans la circulation sanguine vers le cerveau. »
  3. L'activité physique est reliée à l'estime de soi et à la confiance. « Il est démontré que l'activité physique améliore l'humeur et l'estime de soi. Et les enfants plus confiants sont plus susceptibles de participer en classe », dit-elle.
  4. L'activité physique peut contribuer à réduire l'hyperactivité et les problèmes de comportement. « Quand les enfants ont un surplus d'énergie, ils sont agités et ne peuvent se concentrer. Ils peuvent se conduire mal et devenir difficiles à contrôler, dit Dre Colley. Souvent, ces enfants n'ont besoin que de dépenser leur énergie supplémentaire. »

Comment augmenter l'activité physique les jours d'école

La prochaine étape consiste à vous assurer que votre enfant pratique suffisamment d'activité physique afin d'en récolter les bienfaits. Le bulletin signale qu'à peine 13 % des enfants canadiens pratiquent les 90 minutes d'activité physique quotidienne recommandées. Cependant, il s'agit d'une amélioration de 9 % par rapport au Bulletin 2008, selon une enquête menée par l'Institut canadien de recherche sur la condition physique et le mode de vie. « Nous sommes contents de voir que nous commençons à finalement remonter la pente. Ce sont de bonnes nouvelles et nous surveillons chaque année la situation de très près. Nous souhaitons voir ces statistiques continuer de s'améliorer », dit Dre Colley.

Afin d'augmenter les niveaux d'activité, découvrez combien de cours par semaine d'éducation physique votre enfant reçoit et demandez à l'école de prévoir 20 minutes d'activité physique quotidienne en classe. Essayez de prévoir du temps après l'école pour de l'activité physique sous toutes ses formes, que ce soit le sport organisé ou le jeu libre, les jours sans éducation physique.

Voici quelques conseils afin d'ajouter des minutes d'activité physique à la journée de vos enfants :

  • Explorez des façons pour votre enfant d'aller à l'école à pied ou à vélo, pour au moins une partie du trajet.
  • Laissez une corde à sauter, une balle de base-ball ou une balle de caoutchouc dans le sac de votre enfant pour qu'il soit actif à la récréation.
  • Assurez-vous que votre enfant soit prêt à l'activité physique avec des espadrilles confortables et une gourde réutilisable (l'acier inoxydable est le meilleur choix).
  • Parlez à votre enfant des sports ou activités parascolaires qu'il aimerait pratiquer.
  • Utilisez l'équipement du terrain de jeu et les installations sportives pour jouer dehors après les heures de classe. Dre Colley dit que les jeux libres (qui représentent toutes les activités non structurées) sont aussi très importants. « Nous payons cher pour les sports organisés et les programmes parascolaires, mais je crois que nous manquons le bateau en matière de jeu libre et de création d'environnements sains pour nos enfants, que ce soit dans la cour, au terrain de jeu local ou à l'école. »

Renseignez-vous sur les besoins d'activité physique des enfants

Renseignez-vous sur le Point de vue de la Fondation en matière d'activité physique à l'école

Le Bulletin de Jeunes en forme Canada est disponible sur le site http://www.activehealthykids.ca/

Affiché le 1er septembre 2009

Fondation des maladies du cœur du Canada

Renonciation

Votre utilisation de l'information contenue dans cet article est sujette aux Termes et conditions d'utilisation de la Fondation des maladies du cœur et par conséquent, vous consentez à être lié par les termes et conditions stipulés à chacun des énoncés qui suivent.

Cet article a fait l'objet de recherches, d'une rédaction et d'une révision indépendante de la part de la Fondation des maladies du cœur et est fondé sur des preuves scientifiques. Ces renseignements sont offerts exclusivement à des fins de référence et d'éducation. Cet article Web n'est pas destiné à remplacer les conseils, le diagnostic et le traitement dispensés par un médecin. Vous devriez consulter votre médecin pour des renseignements spécifiques concernant votre santé personnelle. La Fondation des maladies du cœur n'accepte aucune responsabilité ou dommage provenant de toute erreur ou omission dans l'information ou de l'utilisation de toute information ou de tout conseil contenu dans cet article.

MC - Toutes les marques de commerce, marques de service, logos et articles sont la propriété exclusive de la Fondation des maladies du cœur du Canada (« FMCC ») et leur utilisation n'est autorisée que sous licence. Ces marques de commerce, marques de service, logos et articles ne peuvent être reproduits, copiés, imités ou utilisés en tout ou en partie qu'avec le consentement écrit préalable de la FMCC.

© - 2011. Reproduit avec l'autorisation de la Fondation des maladies du cœur du Canada