De la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

En plus du stress quotidien en milieu de travail, vous pourriez faire face à des inquiétudes supplémentaires en raison des récentes difficultés économiques. Les nouvelles de mises à pied, de gel des salaires et de l'embauche ainsi que la charge de travail sans cesse accrue pourraient faire que le stress s'accumule. Si votre vie est chargée de stress, il peut devenir difficile d'avoir un mode de vie sain. Au lieu de penser à l'activité physique, certaines personnes libèrent leur stress en mangeant trop, en consommant des aliments malsains, en buvant trop d'alcool ou en fumant, des réactions qui font augmenter les risques de souffrir d'une maladie du cœur ou d'un AVC. Un projet de recherche récent publié dans la revue American Journal of Epidemiology a dévoilé que les personnes ayant déjà un indice de masse corporelle (IMC) élevé peuvent prendre du poids si elles sont stressées par leurs relations personnelles, les contraintes de la vie ou leurs finances. Mais il existe des moyens de faire face au stress en milieu de travail et à la maison et ainsi demeurer calme tout au long de la journée.

Dr Brian Baker, chercheur de la Fondation et spécialiste des effets du stress sur le cœur, dit que la pression causée par le travail se définit d'une de ces deux façons : soit une trop grande demande accompagnée de trop peu de contrôle sur le travail, soit trop d'efforts demandés par rapport à la rétribution. À partir de ce constat, il partage ses conseils favoris afin de rendre le travail aussi peu stressant que possible.

  1. Dialoguez ouvertement avec votre supérieur ou votre employeur. Dr Baker dit qu'une mauvaise relation avec le patron ou la crainte de manifester ses préoccupations s'avèrent parfois stressantes. « Quand le supérieur abuse d'une personne et lui rend la vie difficile, cet employé peut se renfermer et devenir anxieux au travail, dit-il. Mais la plupart des employeurs désirent que leurs employés soient heureux au travail. La productivité est ainsi meilleure et le milieu de travail est plus productif. » Il suggère d'essayer de parler à votre supérieur afin de tenter d'obtenir plus de souplesse face aux exigences de votre emploi. « Savoir s'affirmer est une compétence cruciale. Adoptez une approche ferme mais polie. Évitez d'offenser vos supérieurs en restant calme et en demandant un léger ajustement de votre charge de travail ; faites-le sans être agressif. »

  2. Obtenez le soutien de vos collègues. Que vous demandiez de l'aide avec votre charge de travail ou que vous demandiez seulement à quelqu'un de se détendre avec vous le midi, vos collègues peuvent vous aider à libérer votre stress. « Un réseau de soutien s'avère utile, surtout si vous êtes sensible au stress social. Ce soutien peut provenir de collègues, de supérieurs ou d'amis du bureau », dit Dr Baker.

  3. Utilisez les programmes de santé offerts aux employés. Si votre entreprise défraie en partie ou en totalité le coût d'un conseiller ou d'un massothérapeute dans ses avantages sociaux, profitez-en. Vous voudrez aussi vous informer auprès du service des ressources humaines si des programmes de conseils en gestion de stress ou de dettes sont offerts aux employés.

  4. Parlez à votre conjoint ou à des amis à l'extérieur du travail afin d'obtenir plus d'appui. Les commérages sur la politique de bureau ne sont pas utiles. Discutez plutôt de vos problèmes avec votre meilleur ami, des membres de votre famille ou votre conjoint afin d'éviter certaines conséquences. En fait, une étude de chercheurs de la Fondation, Dr Sheldon Tobe et Dr Baker, démontre que le soutien des conjoints est essentiel. « Nous avons découvert que les personnes bien épaulées par leur conjoint à la maison étaient mieux prémunies contre les effets du stress professionnel », dit Dr Tobe. Plus particulièrement, ils ont découvert que les femmes sont moins susceptibles de ressentir des effets d'augmentation de la pression artérielle associés à un emploi stressant quand leur conjoint les appuie. D'autres études ont dévoilé que les hommes bénéficient également des effets réducteurs de stress du mariage, peu importe s'ils qualifient leur mariage de bon ou de mauvais. L'appui des amis ou des membres de la famille peut aussi contribuer à réduire le stress.

  5. Recherchez les récompenses que procure votre travail. Quand le travail devient stressant, trouver les aspects positifs peut s'avérer un défi. Mais Dr Baker dit qu'il est vraiment utile de pouvoir se concentrer sur les bienfaits de votre travail autres que le chèque de paye. « L'essentiel consiste à équilibrer l'effort investi dans le travail et les récompenses que ce travail vous procure » explique-t-il. Alors, recherchez des façons par lesquelles votre travail vous valorise. Apprenez-vous quelque chose de nouveau à chaque jour ? Vous aide-t-il à vous faire des amis ? Aidez-vous vos collègues de travail ? Profitez des situations sociales de votre travail pour vous concentrer sur les aspects qui vous plaisent.

Dans les cas extrêmes de stress professionnel, trouver un autre emploi peut s'avérer la meilleure solution, mais entre temps, Dr Baker vous dit que vous devez quand même faire ce qu'on vous demande, alors recherchez des façons de tirer le meilleur de votre situation. « Peut-être pouvez-vous commencer plus tôt, partir plus tôt et éviter les personnes qui vous causent des problèmes ou encore essayer des techniques de relaxation comme la méditation. Quand vous êtes vraiment perturbé, consultez votre médecin si le stress devient insupportable. »

Renseignez-vous sur les stress et les maladies du cœur.

Renseignez-vous sur l'IMC et la mesure du tour de taille ainsi que leur signification pour votre santé.

Planifiez à l'avance et évitez le stress grâce à ces conseils de gestion du temps.

Affiché le 1er octobre 2009.

Source : Block JP, He Y, Zaslavsky AM, et al. Psychosocial Stress and Change in Weight Among US Adults. American Journal of Epidemiology 2009 170(2):181-192.

Fondation des maladies du cœur du Canada

Renonciation

Votre utilisation de l'information contenue dans cet article est sujette aux Termes et conditions d'utilisation de la Fondation des maladies du cœur et par conséquent, vous consentez à être lié par les termes et conditions stipulés à chacun des énoncés qui suivent.

Cet article a fait l'objet de recherches, d'une rédaction et d'une révision indépendante de la part de la Fondation des maladies du cœur et est fondé sur des preuves scientifiques. Ces renseignements sont offerts exclusivement à des fins de référence et d'éducation. Cet article Web n'est pas destiné à remplacer les conseils, le diagnostic et le traitement dispensés par un médecin. Vous devriez consulter votre médecin pour des renseignements spécifiques concernant votre santé personnelle. La Fondation des maladies du cœur n'accepte aucune responsabilité ou dommage provenant de toute erreur ou omission dans l'information ou de l'utilisation de toute information ou de tout conseil contenu dans cet article.

MC - Toutes les marques de commerce, marques de service, logos et articles sont la propriété exclusive de la Fondation des maladies du cœur du Canada (« FMCC ») et leur utilisation n'est autorisée que sous licence. Ces marques de commerce, marques de service, logos et articles ne peuvent être reproduits, copiés, imités ou utilisés en tout ou en partie qu'avec le consentement écrit préalable de la FMCC.

© - 2011. Reproduit avec l'autorisation de la Fondation des maladies du cœur du Canada