Qu'est-ce que l'anaphylaxie ?

L'anaphylaxie est une réaction allergique du corps entier, très rare mais potentiellement grave, voire mortelle. Elle se produit lorsque le système immunitaire réagit de façon exagérée à une substance à laquelle l'organisme est allergique, par exemple un aliment, un médicament ou un vaccin. L'anaphylaxie peut être déclenchée par n'importe quel médicament, y compris le vaccin contre la grippe A (H1N1).

Quel est le risque d'anaphylaxie ? Qui est à risque ?

L'anaphylaxie est très rare. Avec le vaccin contre la grippe A (H1N1), le risque est d'environ 1 pour 300 000. Le risque est le même pour les autres vaccins.

L'anaphylaxie peut toucher n'importe quelle personne qui reçoit le vaccin contre la grippe A (H1N1). Toutefois, le risque est plus grand si vous êtes allergique aux œufs, aux produits contenant des œufs, aux protéines de poulet ou à un ingrédient quelconque du vaccin (vérifiez auprès de votre médecin ou de votre pharmacien pour obtenir plus de renseignements). Si vous avez une de ces allergies, dites-le à votre médecin et demandez­lui si vous pouvez vous faire vacciner sans danger.

Comment se déroule une réaction anaphylactique ?

L'anaphylaxie survient très brusquement. Elle se déclenche habituellement dans les secondes qui suivent l'administration du vaccin et se manifeste par :

  • un blocage de la gorge et des voies respiratoires ;
  • de la difficulté à respirer ;
  • une éruption et des démangeaisons sur la peau ;
  • un gonflement de la peau du visage ou de la gorge ;
  • un évanouissement ou une sensation de tête légère ;
  • des palpitations (battements plus sensibles du cœur) ;
  • de l'anxiété ou de la confusion.

Que dois-je faire si je pense que je fais une réaction anaphylactique ?

Composez le 911. Si vous êtes encore à la clinique, appelez un médecin ou une infirmière immédiatement. L'anaphylaxie est une urgence médicale qui doit être traitée sur-le-champ. Le traitement habituel est une injection d'épinéphrine (c'est l'ingrédient actif d'Epi-Pen® et de TwinjectMC). Vous pourriez également avoir besoin d'autres médicaments, d'oxygène ou d'une intervention médicale pour dégager vos voies respiratoires.

Est-ce que cela me concerne ? Que puis-je faire pour me protéger ?

Soyez conscient du risque de réaction anaphylactique, mais ne paniquez pas. Les professionnels de la santé ont reçu pour instruction de ne pas utiliser le lot de vaccins avec lequel on a constaté une augmentation des cas d'anaphylaxie. Le risque d'anaphylaxie est très faible et il y a des choses que vous pouvez faire pour vous protéger. Votre médecin ou infirmière vous recommandera de rester au centre de vaccination, à la clinique ou au cabinet médical pendant au moins 15 minutes après avoir reçu le vaccin. Ainsi, on pourra surveiller s'il y a des signes d'anaphylaxie, qui apparaissent habituellement tout de suite après l'administration du vaccin. La clinique ou le centre de vaccination où vous recevrez le vaccin sera équipé du matériel médical nécessaire pour traiter une réaction anaphylactique.