Préparez des repas de midi sains

Désirez-vous préparer un repas de midi nourrissant pour vos écoliers ? Voulez-vous vous assurer que votre enfant le mangera lui-même au lieu de l'échanger ou de le jeter ?

Suivez ces directives pour obtenir une combinaison gagnante :

  • évitez les collations aux produits alimentaires fortement transformés comme les barres céréalières et les croustilles. Bien sûr, c'est bien commode de saisir un paquet dans le garde-manger, mais ces produits contiennent habituellement beaucoup de sucre, de sel, de gras saturés ou de gras trans - et leur valeur nutritive est parfois négligeable ;
     
  • préparez-leur des produits possédant une bonne valeur nutritive naturelle. Les pains et les craquelins à base de farine complète, les fruits et les légumes frais ainsi que les fromages sont des ingrédients de choix d'un repas de midi sain. Vous pouvez même les diviser à l'avance en petites portions lesquelles seront plus faciles à avaler ;
     
  • donnez à votre enfant l'occasion de se divertir avec des amuse-bouche. Donnez-lui l'occasion d'expérimenter diverses trempettes et tartinades nutritives comme du yogourt, de la salsa ou de l'humus pour ses légumes et ses craquelins. Préparez-lui un œuf à la coque qu'il pourra décortiquer le midi ;
     
  • pensez petit. Les enfants mangent les petites portions de bon appétit et ils ont tendance à grignoter tout au cours de la journée, donc substituez plusieurs petites bouchée à un sous-marin ;
     
  • laissez de côté les boissons gazeuses et les jus de fruits sucrés. Ils favorisent la carie et ils prennent beaucoup d'espace dans l'estomac qui en a besoin pour des liquides plus sains comme le lait ;
     
  • tenez compte de ce que votre enfant veut manger. La meilleure façon de vous assurer qu'il mangera son repas de midi, c'est de le faire participer à son élaboration. Découvrez quelles sont ses collations favorites, ou donnez-lui le choix entre 2 ou 3 articles le matin. Puis, à la fin de la journée, demandez-lui ce qu'il a préféré dans son sac-repas.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Une-rentree-des-classes-en-sante

Organisez un autobus scolaire pédestre

Les parents qui sont habitués à conduire rapidement leurs enfants à l'école en voiture le matin hésiteront, en raison d'une contrainte de temps, à les escorter en faisant une petite marche de santé. Il se peut que la solution consiste à mettre en œuvre un autobus scolaire pédestre !

Plus de la moitié des enfants au Canada sont moins actifs qu'ils devraient l'être pour grandir en santé. Le fait de marcher vers l'école le matin représente, en plus d'un bienfait pour l'environnement, une excellente façon de promouvoir l'activité physique pour les enfants. Cela favorise même la sécurité en réduisant la circulation autour de l'école.

Qu'est-ce qu'un autobus scolaire pédestre ? Il s'agit d'un groupe d'enfants qui marchent à l'école ; ils sont supervisés par un adulte (habituellement un parent) qui va prendre les enfants du voisinage à des endroits et à des heures prédéterminés. Cela permet aux enfants de se rendre à l'école à pied en toute sécurité. Les parents dirigent « l'autobus » à tour de rôle, les autres peuvent ainsi se rendre au travail ou aller faire leurs commissions.

Désirez-vous en organiser un ? Parlez-en aux administrateurs de votre école, aux comités de parents ou aux autres parents de votre voisinage. Organisez une réunion pour planifier le tout, et faites le tour du voisinage en groupe pour établir le meilleur parcours.

Comment le faire en assurant la sécurité de vos enfants ? Faites un diagramme du parcours en notant les endroits où vous pouvez traverser les rues sans danger, les passages pour piétons et les intersections. Si possible, faites en sorte d'éviter les artères principales où la circulation a tendance à être plus dense. Le « conducteur d'autobus » devrait porter un chapeau, un foulard ou une veste de couleur vive pour bien se faire reconnaître des enfants et des autres parents. Et, assurez-vous que tous les participants échangent leurs coordonnées, ainsi ils pourront entrer en communication si l'un des conducteurs a un empêchement de dernière minute.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Une-rentree-des-classes-en-sante

Décelez le stress lié à la rentrée des classes

Il arrive que les enfants réagissent mal aux changements et la rentrée des classes peut nécessiter une certaine période d'adaptation.

Le stress lié à la rentrée des classes peut avoir diverses origines, notamment l'adaptation à de nouveaux enseignants et compagnons de classe, les devoirs en plus du travail à la maison ou tout simplement le changement de routine. Le stress peut quelquefois provenir de causes plus importantes, comme l'intimidation par d'autres enfants ou la présence d'une phobie liée à l'école.

Pour bien vous préparer à aider votre enfant, vous devez porter attention à certains indices importants. Parmi les signes qui pourraient indiquer que votre enfant est stressé ou inquiet, on retrouve :

  • des départs pour l'école difficiles, des pleurs ou de l'irritabilité,
  • des épisodes soudains de « pipi au lit » ou de l'incontinence pendant la journée,
  • des troubles du sommeil,
  • l'absentéisme scolaire ou l'abandon des activités sociales,
  • la survenue de problèmes en milieu scolaire,
  • l'apparition de tics nerveux (entortillage des cheveux ou rongement d'ongles),
  • une conduite régressive,
  • des maux de tête ou des douleurs abdominales à intervalles rapprochés.

Si vous remarquez que votre enfant est stressé, entamez un dialogue. Parlez-lui de différents moyens de composer avec ce problème ou des solutions possibles aux causes de son stress. Assurez-vous que le régime alimentaire de votre enfant est équilibré, qu'il dort suffisamment la nuit, et encouragez une activité physique qui lui permettra de décompresser. Assurez-vous que votre enfant dispose d'un certain temps de repos dans son horaire.

Faites appel aux enseignants de votre enfant ou au directeur de l'école s'il faut utiliser une méthode de résolution de problème. Et consultez votre médecin si le stress semble constituer un problème excessif ou insoluble.

Surtout, rassurez votre enfant en lui disant que vous le soutenez et que vous l'aimez, en l'embrassant souvent, en le serrant fréquemment dans vos bras et en l'encourageant.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Une-rentree-des-classes-en-sante

Attention à ces deux parasites

Dans les écoles du Canada, les poux et les oxyures (vers intestinaux) représentent deux des parasites les plus communs chez les enfants.

Quand les enfants se rassemblent dans les classes, les parasites en profitent pour sauter de l'un à l'autre. Ces infestations peuvent provoquer plus qu'un léger inconfort et favoriser à l'occasion l'apparition de problèmes supplémentaires comme des infections cutanées. Savez-vous comment reconnaître les signes précurseurs d'une infestation chez votre enfant - en haut comme en bas ?

Les poux se propagent surtout par contact d'une tête à l'autre, ou lorsqu'on s'échange des chapeaux, des peignes, des brosses ou des casques d'écoute. Ils ne sautent ni ne volent mais ils rampent très vite. Le contact avec des animaux domestiques ne contribue pas à la transmission des poux. Une infestation par des poux n'est pas un signe de manque d'hygiène.

Les poux provoquent des démangeaisons et la sensation que quelque chose bouge dans les cheveux. Parfois, les démangeaisons et le grattage subséquent laissent voir des plaies sur le cuir chevelu, la nuque ou autour des oreilles.

Comment se débarrasser des poux :

  • examinez les cheveux de votre enfant toutes les semaines, cherchez en particulier les poux ou leurs lentes . Vous pouvez également utiliser un peigne à poux aux dents très fines. Assurez-vous d'avoir un bon éclairage. Les lentes sont des œufs blanchâtres et ovales, pas plus grandes qu'un grain de sable, qui s'accrochent le long des cheveux. On peut croire que ce sont des pellicules, mais ces dernières s'enlèvent facilement alors que ce n'est pas le cas avec les lentes. Les poux adultes, de la taille d'un grain de sésame, sont difficiles à voir ;
     
  • si votre enfant est infesté, retirez autant de parasites et d'œufs que possible à la main, puis discutez avec votre pharmacien des produits thérapeutiques comme les shampoings médicamenteux ; suivez soigneusement le mode d'emploi des shampoings ;
     
  • lavez tous les vêtements et la literie à l'eau très chaude pour tuer les poux et les lentes. Passez l'aspirateur sur les meubles et les planchers. Quant aux jouets en peluche et autres objets qui ne peuvent être lavés, placez-les dans un sac en plastique hermétique pendant deux semaines, le temps de tuer tous les poux et leurs lentes ;
     
  • défendez à votre enfant, qu'il soit infesté ou non, de partager une brosse à cheveux, un peigne, un bandeau ou un chapeau avec ses amis.

Les enfants deviennent infestés par les oxyures lorsqu'ils avalent les œufs du parasite. Cela peut se produire quand un enfant infesté ne se lave pas les mains après être allé à la selle et qu'il contamine une surface ou touche un autre enfant avec ses doigts. Lorsque la nourriture n'est pas préparée de façon appropriée, il y a aussi risque de transmission des oxyures.

Les oxyures provoquent souvent de fortes démangeaisons à la région anale, en particulier la nuit. Les filles peuvent avoir des démangeaisons dans la région vaginale. Il est possible que les enfants éprouvent de la difficulté à dormir , qu'ils soient irritables ou manquent d'appétit. Parfois, l'enfant ne présente aucun symptôme. La « technique du ruban adhésif » permet d'établir facilement la présence des parasites (il s'agit de tapoter la région anale avec un morceau de ruban adhésif transparent pour que les œufs s'y collent ; on peut ensuite les examiner au microscope).

Comment se débarrasser des oxyures :

  • utilisez un médicament que votre médecin vous aura prescrit pour libérer votre enfant des oxyures qui l'infestent. Vous devriez également traiter les autres membres de la famille même s'ils ne présentent aucun symptôme. Une seconde dose est généralement prise 2 semaines plus tard pour empêcher une deuxième infestation ;
     
  • lavez les jouets, les draps, les sous-vêtements et les pyjamas pour éliminer les œufs. Veillez surtout à ne pas secouer les draps, car vous pourriez aider à la propagation des œufs ;
     
  • assurez-vous que les ongles de vos enfants sont coupés courts et ne les laissez pas se ronger les ongles ni se sucer les doigts ;
     
  • enseignez à votre enfant, qu'il soit infesté ou non, à bien se laver les mains et régulièrement, en particulier après avoir été aux toilettes et avant les repas.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Une-rentree-des-classes-en-sante