Trousse d'outils pour soulager les coups de soleil

Oui, vous avez fait de votre mieux. Vous savez déjà que le soleil peut endommager votre peau et causer ainsi des signes de vieillissement prématuré, en plus d'augmenter le risque de cancer de la peau. Vous avez donc apporté votre écran solaire et vous n'avez pas oublié d'en appliquer avant de sortir au soleil. Mais vous avez quand même un coup de soleil.

Peut-être avez-vous oublié d'en appliquer de nouveau toutes les 2 heures ou après votre douche rapide au milieu de l'après-midi? Le facteur de protection solaire (FPS) était-il assez élevé pour votre type de peau? Peu importe la raison, votre peau est trop cuite, ou brûlée, et vous  pleurez sur votre sort. Que faire?

Il n'existe aucun  remède pour guérir rapidement la peau brûlée par le soleil. C'est le temps qui la guérit. Par contre, en attendant que votre peau pèle et se régénère, vous pouvez prendre des mesures pour soulager la douleur, la brûlure et l'enflure associées aux coups de soleil.

Voici 18 articles, certains traditionnels et d'autres moins, à inclure dans votre trousse d'outils pour soulager les coups de soleil. Vous avez déjà certains de ces articles chez vous; quant aux autres, vous les trouverez dans un magasin d'aliments naturels ou dans la section des fruits et légumes à l'épicerie. Si le coup de soleil s'accompagne de cloques, n'appliquez rien dessus avant d'avoir d'abord consulté un professionnel de la santé.

Les outils de base contre les coups de soleil

  • L'aloès : le gel de l'aloès, une plante grasse, a toujours eu la place d'honneur pour le traitement des coups de soleil puisqu'il aide à soulager la douleur et l'inflammation. Le mucilage visqueux forme une couche protectrice sur la brûlure, plus précisément sur les terminaisons nerveuses exposées et sensibles. Vous pouvez extraire le gel directement de la plante ou appliquer une lotion, un gel ou une pommade dont l'aloès est l'ingrédient principal.
  • La lotion de calamine : cette lotion rose et laiteuse soulage la peau rougie, en plus de diminuer les démangeaisons qui sont fréquentes quand la peau commence à guérir.
  • Les antidouleurs (ou analgésiques) en vente libre : l'acétaminophène, le naproxène ou l'ibuprofène peuvent limiter le malaise généralisé qui accompagne souvent le coup de soleil. Il ne faut pas donner d'acide acétylsalicylique (AAS ou aspirine) aux enfants ou aux adolescents parce que cela pourrait causer une maladie rare, mais possiblement fatale, appelée syndrome de Reye.

Un bain pour la peau brûlée. La peau brûlée par le soleil vous supplie de la faire tremper.

  • L'eau :  pour réduire la sensation de brûlure, prenez une douche ou un bain à l'eau fraîche. Vous pourriez aussi recouvrir les parties brûlées avec un linge mouillé et frais ou avec une vessie de glace ou un sachet réfrigérant recouverts d'un linge (ne mettez pas la glace directement sur la peau) durant 20 minutes, quelques fois par jour. Buvez beaucoup d'eau; un coup de soleil peut causer une déshydratation.
  • Le bicarbonate de soude : mélangez-en 225 millilitres (1/2 tasse) à l'eau fraîche du bain pour soulager la douleur. Toutefois, ne trempez pas longtemps pour ne pas dessécher la peau  (de 15 à 20 minutes seulement). À la sortie du bain, laissez-vous sécher à l'air libre pour que la poudre reste un peu plus longtemps sur votre peau.
  • Les flocons d'avoine : les bienfaits de l'avoine ne se limitent pas au déjeuner. En effet, 225 mL de flocons d'avoine non cuits mélangés à l'eau tiède du bain peuvent soulager la peau irritée. Aussi, il est possible de préparer une compresse d'avoine fraîche comme suit : enveloppez des flocons d'avoine dans une serviette faite d'un tissu peu serré (ou un coton à fromage); au-dessus d'un bol, faites couler de l'eau fraîche sur la serviette remplie d'avoine, puis jetez l'avoine et conservez la serviette; trempez-la dans l'eau d'avoine et appliquez-la sur la peau toutes les 2 à 4 heures.
  • Le vinaigre : un autre truc pour obtenir un bain calmant consiste à verser 450 mL (1 tasse) de vinaigre blanc ou de vinaigre de cidre de pomme dans une eau fraîche et à s'y faire tremper. Un linge doux trempé dans le vinaigre de cidre de pomme peut aussi servir pour tapoter doucement la peau brûlée.

Des stratégies pour adoucir et soulager la peau

  • La fécule de maïs : appliquez un peu de fécule de maïs sur la peau brûlée qui est habituellement recouverte d'un vêtement, c'est-à-dire là où un frottement peut être incommodant, par exemple les plis en demi-lune sous les fesses ou la peau sous les bretelles du soutien-gorge.
  • La poudre de talc : la poudre de talc, un autre produit anti-frottement, peut être saupoudrée sur la peau avant de mettre vos vêtements ou entre les draps avant le coucher.

Les yeux aux petits soins

  • Le coton-tige : mouillez les bouts de cotons-tiges et placez ces derniers au congélateur pour quelque temps. Une fois bien congelés, servez-vous-en pour soulager les brûlures sur la délicate peau autour des yeux.
  • Le concombre : tout comme les cotons-tiges, les tranches de concombre peuvent rafraîchir la peau brûlée par le soleil autour des yeux. Il s'agit simplement de couper un concombre en tranches minces qui seront placées sur les yeux fermés; ensuite, détendez-vous et appréciez la sensation de fraîcheur!
  • Le sachet de thé : un sachet de thé refroidi a les dimensions parfaites pour servir de compresse rafraîchissante pour les yeux.

Les plantes pour soulager les brûlures. Les plantes médicinales doivent être utilisées avec prudence. Il serait préférable d'en appliquer d'abord un peu sur la peau saine pour vérifier si une irritation ou une autre réaction se produisent. Avant de recourir à des plantes médicinales, parlez-en au médecin.

  • Le calendula : aussi appelée souci, cette plante se retrouve dans les pommades et les crèmes employées pour traiter diverses affections de la peau. Ses propriétés anti-inflammatoires pourraient procurer un certain soulagement à une peau devenue rouge vif à cause du soleil.
  • L'eucalyptus : étant donné sa fraîcheur mentholée bien connue, l'eucalyptus semble être un choix naturel pour soulager les coups de soleil. L'huile d'eucalyptus peut être appliquée aux brûlures et aux coups de soleil mineurs, car ses propriétés germicides favorisent le processus de guérison de la peau.
  • L'échinacée : outre sa réputation de fortifiant de l'immunité, l'échinacée a également été employée pour traiter les blessures cutanées, y compris l'acné et les furoncles. De nouvelles études ont révélé qu'il pourrait protéger contre les dommages causés par le soleil. L'huile essentielle d'échinacée peut être diluée dans de l'eau dans un flacon pulvérisateur, puis vaporisée sur la peau irritée qui pèle.
  • La lavande : l'huile de cet arbuste odorant soulage la douleur en douceur. Quelques gouttes massées sur une peau brûlée procurent une sensation de fraîcheur.
  • La grande ortie : pour votre peau qui pique, il existe un remède homéopathique contre les coups de soleil qui provient d'une plante épineuse à fleurs appelée grande ortie. Elle sert à traiter les coups de soleil légers, sans cloques, et est prise de façon interne.
  • L'hamamélis : un bon vieux remède de nos grands-mères! L'hamamélis est un astringent produit à partir de l'arbuste du même nom; il est riche en tanins et en catéchines qui peuvent aider à limiter l'inflammation causée par le coup de soleil. Mouillez un linge ou un tampon d'ouate de solution d'hamamélis et appliquez-le doucement sur la région irritée.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lete-et-les-dangers-pour-la-peau

Insectes piqueurs, prenez garde!

La terre grouille de toutes sortes d'insectes volants, sauteurs ou mordants. Malgré cette grande diversité, la plupart des piqûres ou des morsures d'insectes provoquent les mêmes symptômes : une petite bosse rouge qui démange. De temps à autre, une bosse enfle et devient douloureuse. Dans le cas d'une personne allergique aux piqûres ou aux morsures d'insectes, les symptômes peuvent être plus graves et incommodants. Si une infection s'ensuit, des soins médicaux s'avèrent nécessaires. Autrement, nettoyez la piqûre ou la morsure, puis appliquez une pommade au besoin. Si, par malchance, vous avez un groupe de piqûres ou de morsures, envisagez la prise d'un antihistaminique oral pour réduire au minimum les démangeaisons générales.

Certaines piqûres ou morsures d'insectes requièrent des soins particuliers

La mouche noire : soyez aux aguets près des rivières, des ruisseaux et des autres étendues d'eau parce que la morsure d'une mouche noire (ou simulie) peut faire mal et démanger intensément, en plus de causer une enflure et un endolorissement. Lavez les piqûres ou les morsures avec de l'eau et du savon. Appliquez ensuite une crème antiseptique et anti-démangeaisons. Dans de très rares cas, une personne peut avoir une réaction allergique à une morsure de mouche noire. Si vous avez un malaise ou un essoufflement à la suite d'une piqûre ou d'une morsure d'insecte, obtenez immédiatement des soins médicaux.

L'aoûtat : les aoûtats sont de minuscules mites immatures qui se cachent dans les herbes hautes et les mauvaises herbes en attendant de frapper. Étant jeunes et faibles, elles recherchent des endroits qui leur donneront un certain avantage pour se fixer à votre peau, par exemple au niveau de la ceinture du short ou de la partie supérieure des bas. Quand ces minuscules créatures vous mordent, la démangeaison peut être considérable.

Il peut se passer quelques heures avant que vous ne remarquiez la morsure, mais alors, attention! De petits boutons rouges apparaissent, et il faut une volonté de fer – ou un antihistaminique – pour ne pas se gratter jusqu'au sang. Heureusement, la prise de l'aoûtat sur la peau est faible, et une douche ou un frottage à la serviette feront tomber ceux que vous aurez rapportés à la maison. Selon la médecine populaire, les morsures d'aoûtats doivent être scellées pour ne plus être exposées à l'air, que ce soit à l'aide de poli à ongles, de gelée de pétrole ou d'huile pour bébé. Les aoûtats sont un fléau, mais, heureusement, ils ne transportent aucune maladie susceptible de nuire aux humains.

Le moustique : les moustiques s'affairent dans les endroits chauds et près des eaux stagnantes. Vecteurs possibles de maladies, les moustiques piquent et laissent de petites bosses pâles et molles qui peuvent durer de 2 à 10 jours et causent des démangeaisons incroyables. Évitez l'infection en vous grattant le moins possible. Appliquez une lotion de calamine ou une crème d'hydrocortisone, ou encore prenez un antihistaminique. Un sachet réfrigérant ou de la glace peuvent réduire l'enflure. Certains signes – dont la fièvre, l'endolorissement et la nausée – indiquent qu'une consultation médicale est requise rapidement.

La tique : il est dangereux de s'aventurer dans le territoire des tiques (les herbes hautes) parce que leur morsure peut causer bien des ennuis. Ce très petit insecte assoiffé de sang peut transporter plusieurs maladies, dont la plus connue est la maladie de Lyme, et les transmettre à l'humain. Retirez la tique dès que possible. Servez-vous d'une petite pince pour l'extraire directement de la peau. Évitez de tordre ou d’écraser la tique lorsque vous la retirez. Si la tête reste enfouie dans la peau, enlevez-là aussi, sinon une inflammation pourrait se produire. Après avoir soigneusement retiré la tique, nettoyez la région avec un antiseptique (de l’alcool, par exemple) ou avec du savon doux et de l’eau. Lavez bien vos mains à l'eau et au savon. Vous devriez demander à un médecin d'examiner les morsures de la tique, surtout si une éruption cutanée survient ou si des symptômes semblables à ceux de la grippe se manifestent.

Si possible, essayez de conserver la tique en la plaçant dans un petit flacon ou un sac à fermeture par pression et glissière (utilisez un sac double). On peut envoyer la tique à un laboratoire pour des analyses plus poussées qui seraient susceptibles d’aider à diagnostiquer votre maladie si des symptômes apparaissent. Comme les tiques desséchées sont plus difficiles à identifier, mettez une serviette en papier humide dans le flacon ou le sac contenant la tique pour qu’elle ne se dessèche pas. Si vous ne parvenez pas à retirer la tique, obtenez des soins médicaux.

Évidemment, la meilleure façon de ne pas subir toutes ces démangeaisons et cette irritation est de ne pas se faire mordre au départ. Alors, avant de sortir, posez-vous cette question : « Suis-je facile à piquer ou à mordre? »

  • Est-ce que j'ai appliqué un insectifuge (ou chasse-insectes) et est-ce que j'en apporte avec moi? Selon l'endroit où vous vous rendez, vous pourriez avoir besoin d'un insectifuge particulier. En effet, le produit qui fera fuir les tiques et celui qui sèmera la déroute parmi les aoûtats ne sont pas nécessairement les mêmes.
  • Est-ce que je porte les bons vêtements? Les insectes ont tendance à éviter les vêtements de couleur pâle; de plus, le port de vêtements amples rentrés dans d'autres vêtements (par ex. une chemise dans un pantalon, un bas de pantalon dans une chaussette) et de souliers garderont les insectes fouisseurs à l'écart. Couvrez-vous la tête pour vous protéger non seulement du soleil, mais aussi des pestes qui mordent.
  • Où irai-je me promener à pied? Tout au long de votre promenade, restez au milieu du sentier et loin des endroits herbeux ou marécageux; les insectes ont tendance à s'y regrouper pour attendre leur proie.
  • À quelle heure vais-je sortir? Les divers insectes sortent en très grand nombre à des heures différentes de la journée. Connaissez les environs et les heures où il y a des nuées d'insectes dans votre région.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lete-et-les-dangers-pour-la-peau

Protégez votre peau contre 3 types d'éruptions cutanées associées à l'été

Les boutons de chaleur

Reconnaître : en période de chaleur intense, l'apparition de boutons de chaleur sur la peau est toujours possible. Les boutons de chaleur apparaissent quand les canaux sudorifères (dans lesquels passe la sueur) deviennent obstrués. Plusieurs facteurs peuvent empêcher le passage de la sueur : des vêtements qui ne permettent pas à la peau de respirer, une transpiration excessive, une accumulation de bactéries sur la peau ou dormir avec trop de couvertures. La sueur reste donc emprisonnée sous la peau et provoque l'apparition de petites bosses possiblement rouges qui ont l'air de petits boutons ou de petites vésicules (ou ampoules). Dans certains cas, les boutons de chaleur constituent le seul symptôme, tandis que dans d'autres, les démangeaisons et la sensation de piqûre sont intenses.

Guérir : en règle générale, les boutons de chaleur disparaissent d'eux-mêmes sans traitement. Néanmoins, ne restez pas à la chaleur. Diminuez l'intensité de votre activité physique. Asseyez-vous devant un ventilateur pour vous rafraîchir. Prenez une douche fraîche. Au besoin, soulagez les démangeaisons à l'aide de lotion à la calamine. Si l'éruption cutanée s'aggrave ou si elle s'accompagne de douleur, de pus, de fièvre, de frissons ou d'autres signes d'infection, consultez un médecin. Les épisodes répétés de boutons de chaleur peuvent évoluer jusqu'au point où le corps ne transpire plus assez, ce qui accroît le risque d'épuisement dû à la chaleur.

Prévenir : pour prévenir les boutons de chaleur, habillez-vous de manière à rester au frais. Portez des vêtements amples de couleur pâle et faits de fibres naturelles qui permettent à votre corps de transpirer normalement. Évitez le polyester; ce tissu synthétique et irritant ne risque jamais d'être qualifié de « frais ». Pensez aussi aux enfants et ne les habillez pas trop quand il fait chaud.

L'éruption cutanée associée au spa

Reconnaître : si vous vous baignez dans une piscine, une baignoire à remous ou un spa dont l'eau est contaminée, vous pourriez rencontrer la folliculite du spa. Le corps humain est recouvert de follicules pileux, c'est-à-dire de minuscules pores par lesquels les poils sortent en poussant. Dans certaines circonstances (par ex. par temps chaud ou humide), une bactérie appelée Pseudomonas aeruginosa peut entrer en contact avec les follicules pileux et causer de petits boutons rouges qui démangent. La peau sous le maillot de bain peut être particulièrement sensible puisque la bactérie y reste plus longtemps.

Guérir : l'éruption cutanée associée au spa disparaît seule, sauf si vous visitez régulièrement le bain ou le spa contaminé. Si vous avez envie de vous gratter, essayez un médicament contre les démangeaisons. Dans les cas graves, des antibiotiques pourraient être nécessaires pour éliminer toute infection restante.

Prévenir : dans les spas publics, il y a habituellement une affiche demandant aux baigneurs de prendre une douche avant d'entrer dans l'eau. Quel conseil judicieux! Prenez une autre douche après la baignade, comme précaution. Une autre manière de se protéger est de se baigner uniquement dans des spas dont les conditions d'hygiène sont de toute évidence bonnes. Que dire du spa qui sent mauvais ou qui semble sale? Pas fameux. Si vous avez un spa à la maison, vérifiez régulièrement le pH de l'eau et la concentration du désinfectant.

Le prurit des nageurs

Reconnaître : une éruption cutanée qui apparaît 2 ou 3 jours après une baignade dans l'eau douce pourrait être le prurit du nageur. En effet, la peau exposée offre un refuge temporaire aux parasites qui préfèrent généralement les canards, les escargots et d'autres animaux de milieux humides. Une réaction allergique à ces minuscules parasites donne lieu à une éruption cutanée non contagieuse qui se traduit par une rougeur, un gonflement de la peau et, évidemment, des démangeaisons.

Guérir : le prurit des nageurs disparaît rapidement. En attendant, grattez-vous en frottant la peau avec une lotion à la calamine, une crème antihistaminique ou une crème contre les démangeaisons, mais pas avec vos ongles. Les bains auxquels du bicarbonate de soude ou des sels d'Epson ont été ajoutés peuvent également procurer un soulagement. Une éruption cutanée qui persiste après 1 semaine ou qui s'accompagne de pus nécessite des soins médicaux.

Prévenir : les parasites responsables du prurit du nageur prolifèrent dans les plans d'eau où l'eau est chaude, en particulier les lacs et les étangs fréquentés par les oiseaux. Il est donc préférable de ne pas patauger ou se baigner rapide trop longtemps dans ces types de plans d'eau. Si vous vous baignez dans l'eau douce, ne restez pas dans les parties peu profondes, où il y a une plus grande concentration de parasites. Après la baignade, rincez bien votre peau et séchez-la.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lete-et-les-dangers-pour-la-peau