Description

La chlamydia est l'infection transmissible sexuellement (ITS) d'origine bactérienne la plus reportée au Canada. Elle touche le plus souvent les jeunes et les jeunes adultes, les jeunes femmes (entre 15 et 24 ans) étant la population ayant signalé le plus de cas.

Cette infection est nommée d'après la bactérie pathogène Chlamydia trachomatis. La plupart des femmes et de nombreux hommes infectés par cette bactérie n'affichent aucun symptôme et ignorent donc qu'ils ont la chlamydia.

La chlamydia est facile à traiter, mais peut parfois entraîner des complications graves si elle n'est pas décelée assez précocement. Ainsi, l'on estime que 40 % des femmes non traitées développeront une maladie inflammatoire pelvienne (MIP) symptomatique qui peut être très douloureuse. Omettre de traiter l'infection à chlamydia fait augmenter le risque d'infertilité, d'accouchement prématuré et d'une grossesse ectopique.

Le dépistage de la chlamydia est systématique chez les femmes de moins de 25 ans qui ont un antécédent d'infection transmise sexuellement, qui ont des relations sexuelles à risque élevé et chez celles qui sont enceintes. Le dépistage de routine n'est pas fait chez les hommes à moins qu'ils aient des relations sexuelles avec des hommes ou qu'ils vivent dans une région ou la chlamydia est fortement prévalente.

Causes

La chlamydia est très contagieuse et se transmet lors des rapports sexuels. Elle peut être transmise par le biais de relations vaginales, anales ou orales. L'éjaculation n'est pas nécessaire pour que la chlamydia soit transmise.

Le nouveau-né peut être infecté si la mère a la chlamydia. Près de la moitié des enfants nés par accouchement vaginal (et non par césarienne) d'une mère infectée contractent la chlamydia pendant l'accouchement. Chez les nouveau-nés, les infections à chlamydia prennent la forme de troubles oculaires ou respiratoires au lieu des infections génitales typiquement constatées chez les adultes.

Symptômes et Complications

Les personnes atteintes de chlamydia n'ont pas toujours des symptômes :  On estime que plus de 70 % des femmes et 50 % des hommes ne présentent aucun signe d'infection. Si des symptômes apparaissent, ils se manifesteront généralement une à trois semaines après l'exposition à l'agent infectieux mais peuvent mettre jusqu'à 6 semaines avant d'apparaître. Cela peut affecter les voies génitales y compris le col de l'utérus, l'utérus, les trompes de Fallope, l'urètre et l'épididyme (un conduit servant à servant à emmagasiner et à transporter le sperme) ainsi que la gorge, le rectum et les yeux.

Chez les hommes, la chlamydia apparaît habituellement dans l'urètre. Les symptômes sont souvent intermittents ou peuvent n'être remarqués que lors de la première miction de la journée. Parmi ces symptômes, on retrouve :

  • de la douleur au scrotum;
  • des écoulements du pénis, habituellement laiteux et blanchâtres, gris ou jaunes;
  • une inflammation de l'épididyme (le tube enroulé) à l'arrière du testicule où les spermatozoïdes sont transportés et emmagasinés, appelée épididymite. Cela provoque de la sensibilité, de la douleur et de l'enflure aux testicules;
  • une prostatite, une inflammation de la prostate;
  • de la rougeur, de l'enflure, une sensation de brûlure et des démangeaisons autour du méat urinaire;
  • une sensation de brûlure à la mictioin;
  • de la stérilité si l'infection se propage de l'urètre aux testicules;

Chez les femmes, la chlamydia commence habituellement sur le col de l'utérus. Bien que les symptômes soient rares chez les femmes, ils peuvent comprendre :

  • de la douleur abdominale basse;
  • de la douleur pendant les relations sexuelles vaginales;
  • une maladie inflammatoire pelvienne (MIP), une affection sérieuse pouvant causer des lésions permanentes aux trompes de Fallope, à l'utérus et aux ovaires (cela peut provoquer de l'infertilité, une grossesse ectopique et de la douleur chronique);
  • des pertes vaginales jaunâtres possiblement malodorantes;
  • des saignements vaginaux entre les menstruations et après les relations sexuelles;
  • une sensation de brûlure à la miction.

La chlamydia peut causer plusieurs complications chez les hommes et les femmes, selon le site de l'infection, notamment :

  • une arthrite réactionnelle (auparavant connue sous le nom de syndrome de Reiter) un type d'arthrite qui peut causer des lésions aux articulations et aux yeux;
  • une conjonctivite;
  • une pharyngite (mal de gorge);
  • de la douleur, des saignements et des écoulements au rectum;

Des infections oculaires surviennent chez environ 20 à 50 % des bébés nés de mères infectées et l'infection se produit généralement dans les deux semaines suivant l'accouchement. Si l'infection n'est pas traitée à temps, elle peut entraîner une cicatrisation de la cornée et des troubles permanents de la vue. Environ 5 à 30 % des bébés nés de mères infectées contracteront une pneumonie, généralement de 2 à 12 semaines après l'accouchement. Les symptômes provoqués par la pneumonie à chlamydia peuvent être légers ou plus sérieux comme certains troubles respiratoires, une toux persistante, par exemple.

Diagnostic

Le médecin peut se servir d'un coton-tige afin de prélever des échantillons bactériens dans le col de l'utérus, le rectum, l'urètre ou la gorge. Il peut également prélever un échantillon d'urine. Ces échantillons sont ensuite transmis à un laboratoire afin d'établir la présence d'une chlamydia. Le médecin testera en même temps la présence de gonorrhée car la plupart des personnes étant infectée par l'une de ces maladies sont infectées par l'autre.

Comme l'infection peut être asymptomatique, les partenaires sexuels peuvent également être infectés et doivent également consulter le médecin pour être testés. Tous les partenaires sexuels des 60 derniers jours devraient être testés et traités contre la chlamydia. Si vous n'avez eu aucun partenaire sexuel depuis plus de 60 jours, le partenaire le plus récent devrait être testé et traité. Si contacter vos partenaires sexuels passés vous rend mal à l'aise, votre organisme de soin de santé peut le faire.

Traitement et Prévention

La chlamydia peut être guérie facilement et rapidement avec des antibiotiques, et parfois en un seul comprimé. Bien qu'elle soit facile à traiter, d'année en année des milliers de personnes souffrent de complications graves, comme l'infertilité et des douleurs chroniques, parce qu'elles n'affichaient aucun symptôme ou qu'elles n'ont pas su les reconnaître. N'attendez pas l'apparition d'un ou plusieurs symptômes. Faites-vous examiner régulièrement. Le risque d'infection par la chlamydia augmente avec le nombre de partenaires sexuels.

Comme l'infection par chlamydia peut survenir sans aucun symptôme, il est possible de la transmettre à son insu à d'autres personnes ou d'être contaminé par une personne qui ignore en être atteinte. Les femmes sont plus susceptibles d'ignorer qu'elles en sont atteintes. L'utilisation de condoms contribue à réduire les risques de transmission. Un condom doit être utilisé du début à la fin des rapports sexuels.

Chez les hommes, les femmes et les bébés, la chlamydia se traite à l'aide de divers antibiotiques. Le traitement choisi dépend du patient et de la gravité de l'infection.

Même si les symptômes ne sont pas évidents ou disparaissent rapidement, il importe de prendre tous les antibiotiques prescrits pendant toute la durée recommandée. Si les symptômes ne disparaissent pas 1 ou 2 semaines après la fin du traitement, consultez à nouveau le médecin. Même si vous vous sentez bien, dans les 6 mois suivant la fin du traitement, le médecin peut désirer vous réexaminer afin de s'assurer que l'infection a disparu.

Évitez les relations sexuelles durant le traitement et au moins 1 semaine après qu'il soit terminé.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2022. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Chlamydia