Les causes des affections parodontales

La cause principale de l’apparition d’une maladie parodontale est une mauvaise hygiène dentaire, celle-ci conduisant ensuite à une accumulation de la plaque. Cependant, il existe  d’autres facteurs pouvant également affecter la santé des dents et des gencives.

Tabagisme

Outre les autres problèmes de santé graves dont il est à l’origine, le tabagisme peut affecter de manière sérieuse les gencives et entraîner l’apparition d’une maladie parodontale. Les fumeurs ont 3 à 6 fois plus de risque de développer une maladie parodontale que les non-fumeurs. Le fait de fumer diminue l’apport en oxygène au niveau des zones de la bouche affectées. Cela resserre également les vaisseaux sanguins et réduit le flux de sang vers les gencives, ce qui peut provoquer l’apparition d’une maladie des gencives ou retarder la guérison.

Diabète

Le diabète est provoqué par une production insuffisante d’insuline ou par une incapacité à utiliser l’insuline correctement. Si vous êtes atteint de diabète, vous courez un risque plus important de développer des infections, notamment des maladies parodontales. Le diabète peut également affecter votre capacité à combattre les infections.

Stress

Les effets du stress sur la santé mentale et physique sont considérables. Celui-ci peut également limiter la capacité du corps à combattre les infections, notamment les maladies parodontales.

Médicaments

Certains médicaments ou l’usage de ceux-ci sur une longue période peuvent provoquer l’apparition d’une maladie parodontale. On compte parmi eux : les antidépresseurs, les antihistaminiques, les médicaments antihypertenseurs, les décongestionnants, les relaxants musculaires, les contraceptifs oraux ainsi que certains médicaments pour le cœur.

Les changements hormonaux : grossesse, puberté, menstruations

Chaque fluctuation ou élévation des niveaux d’hormones dans le corps peut affecter les tissus corporels, notamment les gencives. Celles-ci peuvent alors devenir plus sensibles et seront plus susceptibles à l’apparition d’une maladie des gencives.

En outre, des études récentes portent à croire que les femmes enceintes atteintes de maladies parodontales sont plus susceptibles d’accoucher de bébés prématurés ayant un poids insuffisant à la naissance

Régime alimentaire et nutrition

La corrélation entre alimentation adaptée et santé n’est plus à démontrer. Ce principe s’applique également à la santé dentaire. Une mauvaise alimentation diminue la capacité du corps à combattre les infections. Les travaux de recherche ont démontré que les personnes ne suivant pas un régime alimentaire sain présentent des risques plus accrus de développer une maladie parodontale.