Vous inspirez et expirez de 15 à 25 fois par minute au repos sans même y penser. À l'âge de 70 ans, une personne aura donc respiré au moins 600 millions de fois.

Partie intégrante de l'appareil respiratoire, les poumons comptent parmi les organes les plus volumineux du corps. Comme les poumons sont des organes essentiels à la vie ayant besoin de se dilater, ils sont protégés par les os solides, mais souples de votre cage thoracique. Habituellement, l'un des poumons est plus volumineux que l'autre.

Le système respiratoire a pour but de réapprovisionner votre sang en oxygène et de le débarrasser du gaz carbonique par un mécanisme appelé respiration. Lorsqu'on inspire, l'air entre par le nez ou la bouche et suit la trachée. L'extrémité inférieure de la trachée se divise en bronches, la bronche droite menant au poumon droit et la bronche gauche, au poumon gauche. Chacune des bronches se ramifie en bronchioles, conduits plus étroits et de plus petite dimension. À l'extrémité de chacune des bronchioles, on retrouve de minuscules sacs d'air appelés alvéoles. Les poumons comptent environ 300 millions d'alvéoles, et c'est à cet endroit qu'ont lieu les échanges vitaux de gaz carbonique et d'oxygène. Lorsqu'on expire, l'air se déplace en sens inverse dans l'organisme et est expulsé par le nez ou la bouche. Il arrive cependant qu'un problème respiratoire, comme l'asthme ou la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), perturbe la respiration normale