Vous pouvez jouer un rôle dans l'équilibre de votre système digestif et éviter plusieurs des symptômes désagréables de l'indigestion comme les gargouillements et les ballonnements si vous suivez les 10 commandements ci-après.

Tu mastiqueras suffisamment. Lorsque vous prenez le temps de bien mastiquer vos aliments, vous évitez d'avaler l'air qui peut provoquer des gaz intestinaux, des ballonnements et de la nausée.

Tu mangeras de plus petits repas. Lorsque vous faites un repas trop copieux, vous risquez d'imposer une pression sur le sphincter inférieur de votre œsophage (le SIO), le muscle qui empêche la nourriture de remonter dans l'œsophage et de déclencher des brûlures d'estomac. Servez-vous de plus petites portions des aliments les plus nutritifs, en privilégiant les protéines maigres ainsi que les fibres provenant des fruits et des légumes.

Tu mangeras fréquemment. Lorsque vous aurez adopté le commandement sur les petits repas, vous devrez manger plus fréquemment pour vous procurer tous les nutriments dont vous avez besoin. De cette façon, vous parviendrez aussi à réguler votre taux de sucre sanguin. Ne sautez pas de repas et essayez de prendre le temps nécessaire pour manger - même lorsque le temps vous est vraiment compté.

Tu mangeras assez de fibres. Veillez à ce que votre régime alimentaire comporte des aliments à forte teneur en fibres. Les fibres insolubles, c'est-à-dire celles qui se retrouvent dans la pelure des pommes, dans les graines et les noix, recherchent l'humidité qu'elles absorbent pour prévenir la constipation en donnant du volume à vos selles qu'elles ramollissent. Ne négligez pas les fibres solubles contenues dans les légumes, les fruits, les haricots et les grains entiers, car elles constituent un agent de liaison visqueux qui aide à réduire le cholestérol. S'il vous semble difficile d'ingérer toutes les fibres dont vous avez besoin, il existe des produits de fibres à base de psyllium qui peuvent vous aider à augmenter votre apport quotidien en fibres.

Tu laisseras la gravité faire son travail. Résistez à la tentation de vous allonger après un repas copieux, car en fait, la position horizontale nécessaire à une sieste annule les effets bénéfiques de la gravité. Restez en position debout pendant environ 3 heures après avoir mangé pour que la nourriture se déplace vers le bas en direction de votre estomac et de vos intestins. Si vous devez vous coucher après un bon repas, assurez-vous d'élever la tête de votre lit de 15 cm environ.

Tu connaîtras et éviteras tes déclencheurs. Permettez à votre système digestif de faire une pause, ne l'exposez pas aux aliments ni aux boissons qui semblent le déranger particulièrement. Parmi les déclencheurs les plus fréquents d'indigestion, on retrouve les produits épicés ou gras, le chocolat et la caféine. Si vous en abusez, vous pourriez avoir recours à des produits offerts en vente libre qui aident à soulager l'inconfort d'une indigestion.

Tu éviteras l'alcool. Comme les autres acteurs du drame de l'indigestion, l'alcool est un irritant gastrique. L'alcool affaiblit également le sphincter (la valve) de la partie inférieure de l'œsophage (le SIO) - ce qui provoque le reflux d'acide dans l'œsophage menant à une indigestion.

Tu ne fumeras point. Le tabagisme affaiblit le SIO et permet aux acides de l'estomac de remonter dans l'œsophage et de provoquer des brûlures d'estomac. Les fumeurs courent également un risque accru d'ulcères et de la maladie de Crohn.

Tu bougeras davantage. L'activité et le mouvement favorisent les contractions qui font avancer les aliments dans l'intestin. Intégrez de l'exercice régulier à votre routine pour faciliter votre digestion, prévenir la constipation et réduire votre risque de cancer du côlon.

Tu n'ignoreras pas ton corps. Lorsque vous sentez le besoin de vous rendre aux toilettes, allez-y ! N'empêchez pas votre corps de fonctionner parce que vous avez un horaire chargé. Les selles que votre corps retient trop longtemps deviennent de plus en plus sèches et solides et lorsque vous vous décidez enfin à les évacuer, leur passage est difficile et susceptible de mener à des efforts intenses et prolongés qui provoqueront peut-être des hémorroïdes.