Pour tirer le meilleur parti de votre congé de maternité, il faut prendre des mesures planificatrices :

  1. confirmez votre grossesse et la date d'accouchement présumée. Si vous avez observé des signes précoces de grossesse, effectuez un test au moyen d'un système avec indicateur de conception, puis prenez rendez-vous avec votre médecin pour qu'il confirme la grossesse et détermine la date de votre accouchement;
     
  2. découvrez les choix qui s'offrent à vous. Lisez la page d'accueil de Service Canada pour obtenir des renseignements au sujet de l'assurance-emploi (AI) et les prestations de maternité, parentales et de maladie ainsi que sur les modalités de demande de prestations. Consultez la politique de votre employeur en matière de congé de maternité, et vérifiez combien de jours de maladie et de vacances vous avez accumulés. Ne les utilisez pas tous pour prolonger votre congé de maternité - vous pourriez avoir besoin de quelques jours durant votre grossesse;
     
  3. raffinez votre plan. Déterminez la durée de votre congé, établissez la date à laquelle vous aimeriez l'amorcer, discutez avec votre partenaire de la possibilité de répartir les semaines de congé entre vous deux et essayez de déterminer si vous réserverez du temps aux questions et aux demandes d'appui de vos collègues. Prévoyez amorcer votre congé 2 semaines avant votre date d'accouchement présumée - votre bébé pourrait naître plus tôt ou vous pourriez ne pas vous sentir très bien durant les toutes dernières semaines de votre grossesse. Si vous êtes en pleine forme au terme de votre grossesse, ou si le terme est dépassé, vous pourriez décider de travailler plus longtemps;
     
  4. organisez votre congé. Discutez avec votre chef des dates de votre congé, des formulaires à remplir, des prestations de maternité et d'assurance durant votre congé, des mesures à prendre à l'égard de votre charge de travail, et de votre accessibilité au cas où il y aurait des questions. Beaucoup de femmes préfèrent aborder ces sujets au cours du 2e trimestre de leur grossesse. Plus la grossesse avance, moins il est facile de planifier la période de transition. Après avoir prévenu votre chef, il vous suffit de choisir le moment opportun pour annoncer à vos collègues que vous attendez un bébé;
     
  5. dressez une liste des services de garderie dont vous aimeriez vous prévaloir après votre congé. Si vous voulez mettre votre enfant dans une garderie dès la fin de votre congé de maternité, vous devriez vous inscrire sur plusieurs listes d'attente dès le début de votre grossesse;
     
  6. orchestrez la période de transition. Commencez par alléger votre liste des choses « à faire » et terminez les projets en cours quelques mois avant votre départ en congé. Préparez des rapports pour la personne qui vous remplacera et ordonnez vos fichiers pour qu'elle puisse trouver facilement tout ce dont elle aura besoin. Évitez de vous lancer dans des projets de longue haleine durant votre dernier trimestre - si la naissance de votre bébé a lieu plus tôt que prévu, des projets pourraient rester inachevés. Au cours de votre dernier mois, informez vos clients de votre absence imminente et présentez-leur votre remplaçante. Durant votre dernier jour de travail, composez un message qui donnera des détails sur la durée de votre absence et sur les coordonnées de la personne-ressource dans votre domaine;
     
  7. élaborez un réseau de soutien. Le passage d'employée à plein temps à maman à plein temps peut être vraiment déroutant. Ne manquez pas de vous assurer d'avoir accès à quelques amies fidèles et recherchez dans votre voisinage les programmes et les réunions de groupes qui vous permettraient de rencontrer de nouvelles mamans;
     
  8. prévoyez l'imprévisible. Une grossesse peut être pleine de surprises! Attendez-vous à faire preuve d'adaptabilité alors que vos plans les mieux tirés changent à la dernière minute et que vous avez besoin de jours de maladie supplémentaires ou que vous accouchez avant ou après la date prévue.