Le processus d'amaigrissement

Lorsque nous parlons de la balance énergétique dans le contrôle du poids, il s'agit de l'équilibre entre l'énergie que vous procure la nourriture consommée et celle que votre corps brûle au cours des activités quotidiennes comme la marche, l'habillement, la pousse des cheveux... et même la respiration ! L'énergie que la nourriture fournit à l'organisme est mesurée en calories.

En ce qui concerne l'équilibre
Si vous consommez des aliments qui contiennent une plus grande quantité de calories que celle que vous dépensez, vous prendrez du poids, car les calories inutilisées seront conservées sous forme de graisse. L'inverse est également vrai pour la perte de poids : lorsque que la quantité d'énergie que vous dépensez, ou de calories que vous brûlez, dépasse le nombre de calories absorbées, vous perdez du poids.

Ainsi, pour maintenir votre poids, vous devez tenir compte de votre balance énergétique. La nourriture produit de l'énergie; l'exercice en consomme.

Il existe trois moyens pour orienter cet équilibre énergétique vers une perte de poids :

Diminuez votre apport quotidien en calories : Mangez moins. En absorbant 500 calories de moins chaque jour (l'équivalent de 3500 calories par semaine), vous perdrez 450 grammes par semaine. Ceci s'explique de la façon suivante : étant donné que 450 grammes de graisse équivalent à 3500 calories, vous devez donc dépenser 3500 calories de plus que la quantité absorbée pour perdre ces 450 grammes.

Maintenez un apport normal en calories et augmentez votre dépense d'énergie : Absorbez une quantité normale de calories et faites davantage d'exercice. Ainsi, pour assurer son équilibre énergétique, votre organisme aura besoin d'une quantité d'énergie supérieure à celle absorbée par la nourriture et il ira la chercher en brûlant les graisses.

Diminuez votre apport en calories et augmentez votre dépense d'énergie : Mangez moins et faites davantage d'exercice. Si l'idée de consommer 500 calories de moins par jour vous décourage, aucun problème ! Vous pouvez perdre du poids en ne mangeant que 250 calories de moins par jour, à condition de faire suffisamment d'exercice pour brûler les 250 autres. Un moyen facile d'y parvenir, c'est de marcher entre trois et cinq kilomètres par jour.

En réduisant le nombre de calories, vous devrez planifier votre régime alimentaire afin d'assurer le ravitaillement adéquat de votre organisme et éviter ainsi un déséquilibre de la balance. Il existe une grande variété d'aliments savoureux et sains qui sauront satisfaire votre appétit tout en vous aidant à atteindre le poids voulu.

Gardez toutefois à l'esprit que les besoins énergétiques de votre organisme changeront à mesure que vous approchez du but. Il dépensera moins d'énergie, car il déplacera moins de poids ! Vous devrez donc ajuster votre apport calorique au fur et à mesure que vous perdrez du poids.

Si tout ceci vous semble fastidieux, consultez votre médecin ou une diététiste. Ils pourront répondre à vos besoins et à vos goûts personnels dans cette entreprise d'amaigrissement, en vous guidant vers des choix sains pour une perte efficace de poids.

L'appétit et la volonté

Même s'il est prouvé que divers facteurs influencent nos habitudes alimentaires, le principe qui contrôle l'instinct normal de nutrition est mal connu.

Notre environnement favorise-t-il l'excédent de poids?
Partiellement. Peut-on blâmer la technologie? Possiblement. Le téléphone, la télécommande; monter en ascenseur ou par l'escalier mobile plutôt que par l'escalier, prendre la voiture plutôt que marcher, tous ces moyens réduisent les dépenses d'énergie.

Même si le choix de notre nourriture et notre manière de manger dépendent d'une variété de facteurs comme la vue, le goût et l'odorat, nous sommes aussi influencés par des conditions génétiques, psychologiques et sociales. Les scientifiques ont découvert que l'appétit et le métabolisme sont contrôlés par un système composite d'hormones et de neurones, en interaction complexe avec l'organisme et le cerveau.

La leptine informe votre cerveau que vous êtes rassasié
Récemment, la découverte récente de la leptine, une hormone qui contribue à la régulation de la balance énergétique dans l'organisme, a permis de mieux comprendre le phénomène. La leptine constitue une sorte de thermostat qui assure la stabilité à long terme de la masse corporelle. Lorsque vous avez mangé suffisamment, la leptine envoie un message à votre cerveau lui indiquant que vous êtes rassasié, diminuant ainsi votre appétit. Comment alors expliquer que vous ayez encore faim si vous venez tout juste de manger? Les spécialistes croient que cette sensation est due à une défaillance du système de communication. Dans ce cas, le cerveau ignore les signaux qu'il reçoit de la leptine et des autres hormones qui contrôlent l'appétit.

Un « poids de consigne »
On croit aussi que la leptine joue un rôle dans la régulation d'un « poids de consigne » qui est alors automatiquement fixé par votre cerveau et votre organisme. Au cours de l'évolution, votre organisme a appris à défendre vigoureusement ce « poids de consigne ». C'est pourquoi, même en mangeant moins, vous pouvez brûler moins de calories et cesser de perdre du poids. Il est toutefois possible de changer la consigne pour continuer de perdre du poids. Il s'agit d'augmenter votre fréquence cardiaque en pratiquant des exercices modérés, telle la marche rythmée, une demi-heure par jour.

Identification des objectifs

Si votre but à long terme est de porter une taille de moins, tentez d'y parvenir un jour à la fois. Établissez-vous des objectifs à court terme, l'entreprise vous semblera moins rébarbative. Notez vos progrès et récompensez-vous à chacune des étapes. Faites-vous un programme et sachez ce que vous devez faire pour atteindre vos objectifs.

N'essayez pas de perdre trop ou trop peu
Pour qu'une perte de poids soit bénéfique pour votre santé avec un effet à long terme, vous devriez perdre entre 450 à 900 grammes par semaine (l'équivalent d'une à deux livres). Pour y arriver, vous devez éliminer quotidiennement entre 500 et 1000 calories de votre consommation normale, soit en faisant de l'exercice ou en suivant un régime. En maigrissant plus rapidement, vous éliminerez de l'eau et des muscles, et non pas des graisses.

Une perte de 5 à 10 % de votre masse corporelle constitue un objectif raisonnable. Si vous pesez 91 kilos, et que votre indice de masse corporelle (IMC) et votre tour de taille dépassent la norme santé, visez à perdre entre 5 et 9 kilos. Assurez-vous d'évaluer de manière réaliste le temps nécessaire pour atteindre ce but. Demandez à votre médecin en quoi consiste un objectif réaliste, dans votre cas.

Votre médecin, une diététiste ou d'autres professionnels de la santé peuvent vous aider à déterminer votre poids santé idéal. Ils vous feront découvrir des stratégies d'amaigrissement saines, ils vous enseigneront des moyens intelligents de conserver votre poids santé et vous aideront à satisfaire vos attentes.

Ne perdez pas courage
S'il vous arrive occasionnellement de trop manger ou de manger des aliments déconseillés, ne perdez pas courage ! Il n'y a pas d'aliments interdits, et votre régime devrait le démontrer. Vous pouvez reprendre vos bonnes habitudes au repas suivant. Si cela vous arrive assez souvent de déroger, identifiez les causes ou les déclencheurs de ces fringales. Remplacez les aliments nocifs par des aliments sains en vous concentrant sur la variété des bons aliments à votre portée, plutôt que sur ceux qui vous sont déconseillés.

Rassemblement des ressources

Vous avez décidé qu'il était temps. Vous partez à la rencontre d'un autre moi. Vous savez que vous y arriverez, mais par prudence, rassemblez autour de vous des ressources pour vous assurer d'être prêt pour toutes les étapes du parcours.

Trouvez un ami sur qui compter
La route peut s'avérer longue et pénible. Ce n'est toutefois pas obligatoire. Le soutien de la famille, des amis et d'autres personnes-ressources vous facilitera la tâche. Entourez-vous de gens positifs et stimulants, qui vous comprendront et partageront votre décision de choisir un style de vie sain. Trouvez des gens qui savent bien écouter. Pour faire de l'exercice, cherchez un ami qui, comme vous, privilégie un mode de vie sain. Le soutien idéal serait une personne qui participe au même programme d'amaigrissement que vous.

De nombreux choix vous sont offerts
Il existe autant de méthodes qu'il existe d'individus. Certaines personnes préfèrent un programme d'amaigrissement individuel, sans la compagnie d'un ami. Elles peuvent cependant avoir besoin de consulter individuellement un médecin spécialiste de l'obésité ou d'autres professionnels tels qu'une diététiste ou un entraîneur personnel, qui les aideront à continuer dans la bonne voie. D'autres choisissent le soutien d'un groupe. Selon ce que vous recherchez en vous joignant à un groupe, vous y trouverez le réconfort du sens d'appartenance, du soutien, de l'encouragement et des suggestions utiles des autres qui ont entrepris le même parcours que vous. Vous saurez que vous n'êtes pas seul, et votre récompense ultime sera une santé meilleure.