La grippe et un diabète

En cas de diabète, qu'il s'agisse du type 1 ou du type 2, vous courez un risque accru de complications grippales et d'une infection aiguë. Par complications grippales on entend une hospitalisation, une pneumonie, une détresse respiratoire, ou même la mort.

La grippe peut avoir plusieurs effets sur votre corps si vous souffrez d'un diabète :

  • l'intensité de votre infection grippale peut augmenter en raison de l'action du diabète sur votre système immunitaire ;
  • des fluctuations de votre taux de sucre sanguin pourraient se produire. Parfois, quand vous ne vous sentez pas bien, vous n'avez pas envie de manger, et il peut s'ensuivre une élévation et une baisse de votre taux de sucre sanguin. Et la grippe peut accroître votre taux de sucre sanguin.

Les personnes atteintes de diabète ne sont pas les seules à courir un risque élevé de complications grippales et d'une infection aiguë. Les personnes atteintes d'asthme, d'une maladie cardiaque, de systèmes immunitaires affaiblis et de nombreuses autres souffrant de troubles médicaux chroniques en courent aussi le risque. Courez-vous le risque de complications grippales ?

Vous pouvez prendre quelques dispositions pour vous protéger vous-même de la grippe :

  • lavez vos mains de la bonne façon (durant au moins 20 secondes à l'eau et au savon) et fréquemment ;
  • évitez les endroits où il y a beaucoup de monde, et restez chez vous si vous croyez avoir la grippe ;
  • toussez et éternuez dans le creux du coude (pas dans votre main !) ;
  • mangez des aliments-santé et pratiquez régulièrement des exercices physiques pour renforcer votre système immunitaire ;
  • faites-vous vacciner. Votre médecin pourrait vous recommander le vaccin antigrippal annuel et le vaccin antipneumococcique ;
  • maîtrisez votre diabète. Prenez votre médicament, surveillez votre taux de sucre sanguin et suivez le plan de traitement recommandé par votre fournisseur de soins de santé.

Si vous contractez la grippe malgré tout, il est essentiel de prendre rendez-vous chez votre médecin dès que vous observez les premiers signes de symptômes grippaux. N'attendez pas que vos symptômes empirent. Les personnes atteintes de diabète devraient prendre rendez-vous chez leur médecin au plus tôt afin de pouvoir amorcer un traitement. Un traitement précoce par un médicament antiviral peut concourir à réduire le risque de complications grippales. Discutez avec votre médecin en tirant parti du Guide pour la discussion avec le médecin.

La grippe et l'asthme

Si vous souffrez d'asthme, cela ne signifie pas que vous êtes plus susceptible de contracter la grippe. Vous courez toutefois le risque de complications grippales et d'une infection aiguë étant donné que vous avez des voies aériennes supérieures enflées et sensibles et que dans ces circonstances le virus de la grippe peut causer une inflammation plus intense des voies aériennes supérieures et des poumons.

Votre grippe peut déclencher des crises d'asthme et aggraver les symptômes de l'asthme. Parmi les complications grippales, on retrouve la pneumonie et d'autres poussées de problèmes respiratoires.

Les personnes atteintes d'asthme ne sont pas les seules à courir un risque élevé de complications grippales et d'une infection aiguë. Les personnes atteintes d'un diabète, d'une maladie cardiaque, de systèmes immunitaires affaiblis, et de nombreuses autres souffrant de troubles médicaux chroniques en courent aussi le risque. Courez-vous le risque de complications grippales ?

Vous pouvez prendre quelques dispositions pour vous protéger vous-même de la grippe :

  • lavez vos mains de la bonne façon (durant au moins 20 secondes à l'eau et au savon) et fréquemment ;
  • évitez les endroits où il y a beaucoup de monde, et restez chez vous si vous croyez avoir la grippe.
  • toussez et éternuez dans le creux du coude (pas dans votre main !) ;
  • mangez des aliments-santé et pratiquez régulièrement des exercices physiques pour renforcer votre système immunitaire ;
  • faites-vous vacciner. Votre médecin pourrait vous recommander le vaccin antigrippal annuel et le vaccin antipneumococcique ;
  • maîtrisez votre asthme. Prenez votre médicament, évitez vos déclencheurs et suivez le plan d'action contre l'asthme recommandé par votre fournisseur de soins de santé.

Si vous contractez la grippe malgré tout, il est essentiel de prendre rendez-vous chez votre médecin dès que vous observez les premiers signes de symptômes grippaux. N'attendez pas que vos symptômes empirent. Les personnes atteintes d'asthme devraient prendre rendez-vous chez leur médecin au plus tôt afin de pouvoir amorcer un traitement. Un traitement précoce par un médicament antiviral peut concourir à réduire le risque de complications grippales. Discutez avec votre médecin en tirant parti du Guide pour la discussion avec le médecin.

La grippe et une maladie cardiaque

Les personnes atteintes d'une maladie cardiaque courent un risque de complications grippales et d'une infection aiguë. Parmi les maladies cardiaques se classent l'insuffisance cardiaque congestive, l'insuffisance coronarienne et les maladies cardiaques congénitales (une anomalie du cœur présente dès la naissance).

Les personnes atteintes d'une maladie cardiaque sont plus susceptibles d'avoir besoin d'être hospitalisées et souvent l'affection dont elles souffrent empire. Par exemple, si vous êtes une personne atteinte d'une insuffisance cardiaque congestive, vous trouvez peut-être que vos symptômes empirent lorsque vous avez la grippe - il est possible que votre respiration soit plus difficile ou que vos chevilles enflent ou que vous éprouviez de la lassitude. Malheureusement, les personnes atteintes d'une maladie cardiaque sont plus susceptibles de mourir de la grippe, ou de ses complications, que les personnes souffrant de n'importe quel autre état pathologique chronique.

Les personnes atteintes d'une maladie cardiaque ne sont pas les seules à courir un risque élevé de complications grippales et d'une infection aiguë. Les personnes atteintes d'un diabète, d'asthme, ou ayant des systèmes immunitaires affaiblis, et de nombreuses autres souffrant de troubles médicaux chroniques en courent aussi le risque. Courez-vous le risque de complications grippales ?

Vous pouvez prendre quelques dispositions pour vous protéger vous-même de la grippe :

  • lavez vos mains de la bonne façon (durant au moins 20 secondes à l'eau et au savon) et fréquemment ;
  • évitez les endroits où il y a beaucoup de monde, et restez chez vous si vous croyez avoir la grippe ;
  • toussez et éternuez dans le creux du coude (pas dans votre main !) ;
  • mangez des aliments-santé et pratiquez régulièrement des exercices physiques pour renforcer votre système immunitaire ;
  • faites-vous vacciner. Votre médecin pourrait vous recommander le vaccin antigrippal annuel et le vaccin antipneumococcique ;
  • maîtrisez votre maladie cardiaque. Prenez votre médicament et suivez le plan de traitement recommandé par votre fournisseur de soins de santé.

Si vous contractez la grippe malgré tout, il est essentiel de prendre rendez-vous chez votre médecin dès que vous observez les premiers signes de symptômes grippaux. N'attendez pas que vos symptômes empirent. Les personnes atteintes d'une maladie cardiaque devraient prendre rendez-vous chez leur médecin au plus tôt afin de pouvoir amorcer un traitement. Un traitement précoce par un médicament antiviral peut concourir à réduire le risque de complications grippales. Discutez avec votre médecin en tirant parti du Guide pour la discussion avec le médecin.

La grippe et un système immunitaire affaibli

Le système immunitaire peut être affaibli par des troubles médicaux comme un cancer et des infections à VIH (le sida), et par certains médicaments, comme ceux employés contre le rejet d'organes transplantés ainsi que les anticancéreux et des corticostéroïdes.

Quand votre système immunitaire est affaibli, vous courez le risque de complications grippales parce que votre système immunitaire ne peut pas combattre la grippe ni les autres infections consécutives aux complications grippales (comme une pneumonie). Le système immunitaire regroupe les défenses de votre corps contre les infections. Les personnes qui ont des systèmes immunitaires affaiblis luttent moins bien contre la grippe qui a alors tendance à durer plus longtemps.

Les personnes aux systèmes immunitaires affaiblis ne sont pas les seules à courir un risque élevé de complications grippales et d'une infection aiguë. Les personnes atteintes d'un diabète, d'asthme, d'une maladie cardiaque et de nombreuses autres souffrant de troubles médicaux chroniques en courent aussi le risque. Courez-vous le risque de complications grippales ?

Vous pouvez prendre quelques dispositions pour vous protéger vous-même de la grippe :

  • lavez vos mains de la bonne façon (durant au moins 20 secondes à l'eau et au savon) et fréquemment ;
  • évitez les endroits où il y a beaucoup de monde, et restez chez vous si vous croyez avoir la grippe ;
  • toussez et éternuez dans le creux du coude (pas dans votre main !).
  • mangez des aliments-santé et pratiquez régulièrement des exercices physiques pour renforcer votre système immunitaire ;
  • faites-vous vacciner. Votre médecin pourrait vous recommander le vaccin antigrippal annuel et le vaccin antipneumococcique ;
  • maîtrisez votre trouble. Prenez votre médicament et suivez le plan de traitement recommandé par votre fournisseur de soins de santé.

Si vous contractez la grippe malgré tout, il est essentiel de prendre rendez-vous chez votre médecin dès que vous observez les premiers signes de symptômes grippaux. N'attendez pas que vos symptômes empirent. Les personnes aux systèmes immunitaires affaiblis devraient prendre rendez-vous chez leur médecin au plus tôt afin de pouvoir amorcer un traitement. Un traitement précoce par un médicament antiviral peut concourir à réduire le risque de complications grippales. Discutez avec votre médecin en tirant parti du Guide pour la discussion avec le médecin.