Il est important de prendre vos médicaments

La moitié d'entre nous ne prenons pas nos médicaments correctement. Cela peut avoir des conséquences graves. Voici ce qui pourrait vous arriver si vous ne prenez pas vos médicaments selon les directives du médecin.

  • Vous pourriez vous retrouver à l'urgence ou être hospitalisé. Environ 30 % des visites à l'urgence sont attribuables à une prise incorrecte d'un médicament, et une partie de ces visites mènent à l'hospitalisation.
  • Vos symptômes pourraient s'aggraver. Si vous prenez un médicament pour maîtriser vos symptômes, ces derniers pourraient s'aggraver lorsque vous ne prenez pas le médicament correctement.
  • Vous pourriez avoir des complications à long terme si votre état n'est pas traité correctement. Les personnes atteintes de troubles de santé chroniques tels que le diabète, l'hypertension artérielle ou l'hypercholestérolémie peuvent subir des complications telles qu'une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral si leur état n'est pas stabilisé à l'aide de médicaments.
  • Vos médicaments pourraient devenir inefficaces. Certains médicaments, tels que les médicaments contre le VIH (virus du sida), doivent être pris selon un horaire strict. Si vous omettez une dose du médicament ou si vous la prenez en retard, le produit pourrait devenir moins efficace ou même ne plus être efficace du tout pour vous. Dans ce cas, il vous faudrait changer de médicament, ce qui réduirait le nombre d'options dont vous disposeriez pour le traitement de votre maladie. Des études ont démontré que vous devez prendre au moins 95 % des doses correctement pour que les médicaments contre le VIH continuent d'être efficaces.
  • Vous pourriez subir plus d'effets secondaires. Si vous ne prenez pas le médicament correctement, ou si vous en prenez trop, vous vous exposez à un risque plus élevé d'effets secondaires.
  • Vous pourriez devenir dépendant du médicament. Certains médicaments, tels les sédatifs, peuvent créer une dépendance s'ils ne sont pas employés correctement.
  • Vous pourriez vivre un sevrage. Dans le cas de certains médicaments tels que l'hormonothérapie, les médicaments pour traiter les troubles mentaux ou les médicaments pour la thyroïde, l'arrêt soudain du traitement pourrait être néfaste. Consultez votre médecin ou votre pharmacien qui seront en mesure de vous expliquer comment procéder pour réduire la dose graduellement et ainsi éviter les symptômes du sevrage.

Vous n'êtes pas certain de prendre vos médicaments correctement? Consultez la section « Mettez-vous votre santé en péril? » et faites notre questionnaire d'autoévaluation pour vérifier. Pour avoir des conseils qui vous faciliteront la prise de vos médicaments, lisez la section « La manière facile d'être fidèle à votre traitement! »

Mettez-vous votre santé en péril?

La manière dont vous prenez vos médicaments peut-elle mettre votre santé en péril? Faites notre questionnaire d'autoévaluation pour vérifier.

Parmi les énoncés ci-dessous, y en a-t-il un qui vous décrit (pour au moins un de vos médicaments)?

Ce que vous ressentez au sujet de votre médicament

  • Je ne suis pas certain d'avoir vraiment besoin de ce médicament.
  • Je ne suis pas certain que ce médicament m'aide vraiment.
  • Je pense que ça ne fait pas vraiment de différence si j'omets une dose de ce médicament.

Ce que vous savez au sujet de votre médicament

  • Je ne sais pas exactement comment prendre ce médicament.
  • Je ne sais pas exactement comment conserver ce médicament.
  • Je ne suis pas certain de ce que je dois faire si j'oublie une dose de ce médicament.

Comment vous prenez votre médicament

  • Je n'ai même pas fait exécuter l'ordonnance.
  • Lorsque je n'ai plus de médicament, je ne le renouvelle pas tout de suite.
  • J'omets parfois des doses de mon médicament.
  • J'oublie parfois si j'ai pris mon médicament.
  • Je prends une plus petite quantité de médicament pour qu'il dure plus longtemps, car il coûte cher.
  • J'ai arrêté de prendre mon médicament ou j'en ai réduit la dose moi-même (sans avoir d'abord consulté le médecin) à cause des effets secondaires.
  • J'ai arrêté de prendre mon médicament ou j'en ai réduit la dose moi-même (sans avoir d'abord consulté le médecin) parce que mes symptômes semblent s'atténuer.

Si vous avez répondu « oui » à n'importe lequel de ces énoncés, vous pourriez mettre votre santé en péril à cause de la façon dont vous prenez vos médicaments. Partagez vos inquiétudes avec le pharmacien et demandez-lui comment prendre vos médicaments correctement. Lisez la section intitulée « Vos médicaments : 11 choses que vous devez savoir » pour découvrir quelles questions poser au pharmacien.

Si vous avez de la difficulté à suivre les directives du médecin concernant la prise de vos médicaments, vous n'êtes pas seul! Parmi les personnes qui prennent des médicaments pendant une période prolongée, en général, 50 % ne les prennent pas correctement. Vous n'avez donc pas à vous sentir mal à l'aise; le pharmacien est là pour vous aider, pas pour vous juger. En essayant d'être fidèle à votre traitement, vous faites un pas important vers une meilleure santé ! Pour en savoir plus sur ce que vous pouvez faire, lisez la section « La manière facile d'être fidèle à votre traitement! ».

Vos médicaments : 11 choses que vous devez savoir

L'usage incorrect des médicaments constitue l'une des causes principales des problèmes de santé et des visites à l'urgence. Ne vous retrouvez pas à l'urgence; assurez-vous de connaître vos médicaments et de savoir comment les prendre.

Voici 11 choses que vous devez savoir pour protéger votre santé.

  1. Quel est le nom de ce médicament?
  2. Pourquoi est-ce que je prends ce médicament?
  3. Ce médicament est-il censé remplacer un de mes autres médicaments?
  4. Quelle est la bonne manière de prendre ce médicament?
    1. Quelle quantité dois-je prendre?
    2. À quelle fréquence dois-je le prendre?
    3. Quelle est la meilleure heure de la journée pour le prendre?
    4. Si le médicament est fourni dans un dispositif spécial (par exemple un inhalateur ou une seringue), comment dois-je utiliser ce dispositif?
  5. Que dois-je faire si j'oublie de prendre une dose?
  6. Quelle est la manière correcte de conserver le médicament et pendant combien de temps le produit est-il bon?
  7. Quels sont les effets secondaires de ce médicament, et comment dois-je procéder s'ils se manifestent?
  8. Dans quelles circonstances devrais-je consulter un médecin pour des soins d'urgence à cause d'un effet secondaire?
  9. Pendant combien de temps devrais-je continuer à prendre ce médicament ?
  10. Comment puis-je cesser la prise du médicament sans courir de risque? (Pour certains médicaments, il faut réduire la dose graduellement afin de prévenir les symptômes du sevrage; demandez à votre pharmacien si votre médicament en fait partie.)
  11. Ce médicament provoquera-t-il des interactions avec mes autres médicaments ou avec certains aliments, l'alcool ou les produits de la médecine douce (par exemple les herbes médicinales ou les produits homéopathiques)?

Le fait de connaître les réponses à ces questions pourrait vous sauver la vie. Si vous n'êtes pas certain des réponses, parlez-en au médecin ou au pharmacien!

L'adhésion à votre traitement facilitée!

Vous avez de la difficulté à adhérer à votre traitement? Votre cas n'est pas unique. La moitié de toutes les personnes à qui des médicaments ont été prescrits ne les utilisent pas de la bonne façon ou ne les emploient pas du tout! Cette situation est susceptible d'engendrer de graves problèmes de santé, des hospitalisations et des consultations en salle d'urgence.

Vous pouvez protéger votre santé en prenant votre médicament selon les indications de votre médecin traitant. C'est quelquefois difficile. Voici quelques stratégies qui vous aideront à observer votre traitement plus facilement :

souscrivez à un service de rappel. Beaucoup de pharmacies ont élaboré des programmes de renouvellement d'ordonnance qui visent à vous rappeler quand le moment est venu de faire exécuter de nouveau les prescriptions recommandées par votre médicament. Et, quelques pharmacies et sociétés pharmaceutiques offrent des services de rappel (par téléphone ou par courriel) en vue de vous aider à respecter l'horaire de votre médicament. Demandez à votre pharmacien de vous donner des renseignements sur les services de rappel;

simplifiez. Discutez avec votre pharmacien des façons de rendre moins complexe la prise de votre médicament habituel. Vous déciderez peut-être de :

  • remplacer certains médicaments par d'autres qui s'emploient moins souvent (par ex. 1 fois par jour);
  • passer à des associations médicamenteuses (des pilules contenant au moins 2 médicaments différents);
  • cesser la prise des médicaments dont vous n'avez plus besoin;

demandez une liste de vos médicaments. Votre pharmacien peut passer en revue les médicaments que vous prenez actuellement et vous suggérer des changements qui simplifieraient et amélioreraient leur prise. Il peut aussi en dresser une liste qui vous aidera à déterminer quels médicaments vous employez à quel moment. Gardez cette liste à portée de la main et apportez-la à vos prochaines consultations médicales pour qu'elle soit mise à jour;

intégrez la prise de vos médicaments à votre routine. Faites coïncider la prise de votre médicament avec la pratique d'une activité habituelle, comme le lavage des dents. Demandez d'abord à votre pharmacien si votre médicament doit être pris avec des aliments, à jeun (l'estomac vide) ou à un moment précis de la journée afin d'être plus efficace;

organisez vos médicaments à l'aide d'un pilulier ou d'une plaquette thermoformée (appelée aussi emballage pratique). Ces contenants organisent vos médicaments selon les jours de la semaine ou les grandes périodes de la journée (par ex. le matin, le midi, l'après-midi ou le coucher). Les plaquettes thermoformées sont préparées à votre pharmacie tandis que les piluliers sont remplis par votre pharmacien, un membre de l'équipe soignante ou vous-même. Les piluliers et les plaquettes thermoformées facilitent l'observance d'un traitement médicamenteux en vous permettant de savoir quand vous devez prendre quel médicament, puis de vérifier en un clin d'œil si vous l'avez effectivement pris comme convenu;

utilisez un aide-mémoire. Il existe beaucoup d'aide-mémoire. Demandez à votre pharmacien lequel vous conviendrait le mieux :

  • les avertisseurs vous préviennent quand le moment est venu de prendre votre prochaine dose de médicament. Vous pouvez acheter des avertisseurs spécialement conçus pour le rappel d'une prise de médicaments ou vous servir du dispositif d'alarme de votre montre ou de votre téléphone cellulaire;
  • les calendriers vous permettent de faire le suivi des doses et de vous rappeler quand vous devriez prendre la prochaine dose;
  • les capuchons électroniques s'adaptent à vos contenants de médicaments et enregistrent l'heure à laquelle vous les avez ouverts pour la dernière fois. Ils s'avéreront utiles quand il vous arrivera d'oublier si vous avez pris une dose.

Vous vous faites du souci au sujet des effets secondaires, du coût ou de l'utilité d'un médicament? Discutez-en avec votre médecin ou un pharmacien. Ils comprendront vos préoccupations, et seront en mesure de vous aider à décider si le médicament est adapté à vos besoins. Sinon, ils vous suggéreront d'autres options.

Efforcez-vous de surmonter votre découragement si l'adoption de la première suggestion ne vous donne pas les résultats escomptés. Vous vous apercevrez peut-être que la combinaison de plusieurs recommandations serait préférable. La mise en œuvre de la stratégie qui vous convient le mieux pourrait prendre quelque temps. Mais en essayant de suivre ces conseils, vous avez déjà franchi une étape importante vers l'amélioration de votre santé!