Depuis l'annonce de votre grossesse, vous vous trouvez aux confins de la réalité et du rêve. Après tout, quand la plupart des femmes apprennent qu'elles sont enceintes, leur bébé n'est pas plus gros qu'une graine de sésame ! Ce n'est donc pas étonnant que les mouvements du bébé ne soient pas perçus au tout début de la grossesse.

Entre la 11e et la 14e semaine de grossesse, le - encore minuscule - bébé dont vous ne sentez pas encore les coups de pied ni les bonds in utero serre déjà ses petits poings et fléchit les muscles qui se développent. Au cours des quelques semaines suivantes, le bébé se meut avec une vitalité croissante dans l'utérus. Mais malheureusement, il est encore fort peu probable que vous puissiez vous en rendre compte !

C'est vers le 5e mois de grossesse que vous ressentez enfin comme un voltigement dans le bas-ventre. On appelle date d'accélération le moment de la perception des premiers mouvements actifs du fœtus. Quelques femmes disent que ces premiers mouvements évoquent des frémissements ou des culbutes. Par contre, d'autres ont du mal à distinguer ces sensations de mouvement des tiraillements d'estomac.

Chaque semaine, le développement musculaire de votre bébé s'intensifie et ses mouvements deviennent de plus en plus caractéristiques. Vous êtes en mesure de reconnaître la différence entre un coude et un pied, le sommet de sa tête et le renflement de son derrière. En outre, une série de mouvements saccadés pourrait signaler que votre bébé a le hoquet !

Une fois que l'audition de votre bébé à naître est pleinement développée - aux alentours du 7e mois - vous percevrez probablement davantage de culbutes, de coups de pied et de changements de position. Cette vigueur est suscitée par la réponse de votre bébé aux sons qui lui parviennent de votre corps et du monde externe. Au cours du 9e mois, vous remarquerez probablement un ralentissement dans les activités de votre bébé à naître. En fait, il n'a plus suffisamment de place pour se livrer à des acrobaties, il peut juste bouger la tête !

Certains médecins conseillent aux futures mères de compter les coups de pied et les déplacements de leur bébé, tant pour noter son niveau d'activité que la structuration de son comportement et la survenue de changements ou de problèmes. Il est possible que vous puissiez établir une corrélation entre les mouvements de votre bébé à naître et vos activités, surtout s'il semble manifester une vigueur accrue après vos repas ou vos séances d'exercices. Discutez avec votre médecin du besoin de compter le nombre de coups de pied qu'il vous donne.