Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le propofol appartient à la classe des médicaments appelés hypnotiques ou anesthésiques. Les hypnotiques provoquent le sommeil et réduisent la sensibilité à la douleur en diminuant le mouvement des messages de la sensation douloureuse dans les nerfs. Ils peuvent causer une perte de connaissance partielle ou complète.

Le propofol s'utilise pour induire et maintenir le sommeil au cours de l'anesthésie utilisée durant une intervention chirurgicale pratiquée sur des adultes et des enfants de 3 ans et plus. Il peut s'utiliser pour des adultes avant un acte médical susceptible de générer de l'inconfort afin de les détendre et de réduire la sensibilité, mais sans induire le sommeil. C'est ce que l'on appelle la sédation consciente. Le propofol s'utilise aussi pour diminuer la sensibilité et induire le sommeil des personnes traitées dans une unité de soins intensifs. Par conséquent, le médicament atténue les réactions au stress physique et favorise la guérison.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque millilitre (mL) d'émulsion blanche oléo-aqueuse contient 10 mg de propofol pour injection i.v. Ingrédients non médicinaux : huile de fèves de soya, glycérine, phosphatide d'œuf et eau pour injection avec hydroxyde de sodium pour équilibrer le pH.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose de propofol utilisée dépend des raisons pour lesquelles ce médicament est donné. Votre médecin calculera la dose appropriée en se basant sur votre poids corporel. Le propofol se donne par voie intraveineuse (dans une veine) par un anesthésiologiste (un médecin qui pratique l'anesthésie).

Le propofol ne devrait être donné que par des médecins qui ont acquis de l'expérience en anesthésiologie et qui sont versés dans l'emploi du propofol. Vous devez être sous surveillance constante et des dispositifs pour l'entretien des voies respiratoires, la ventilation artificielle, l'enrichissement en oxygène et la ressuscitation circulatoire doivent être immédiatement disponibles en cas de besoin.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit donné conformément aux indications de votre médecin. Si vous omettez de vous présenter à un rendez-vous pour recevoir le propofol, communiquez dès que possible avec votre médecin pour prendre un autre rendez-vous.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri du gel et hors de la portée des enfants.

Pendant la manutention du propofol, il est toujours nécessaire d'utiliser des techniques d'asepsie strictes, car il s'agit d'un produit injectable à usage unique ne contenant aucun agent de conservation antimicrobien. L'excipient est susceptible de soutenir la croissance rapide de micro-organismes. Le non-respect des procédures de manutention aseptiques peut provoquer une contamination microbienne causant des infections graves comme le choc septique qui est susceptible de menacer la vie.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au propofol ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une grossesse ou l'allaitement maternel;
  • la personne qui devrait recevoir le médicament a 18 ans ou moins et est dans une unité de soins intensifs;
  • si la personne prévoit conduire un véhicule ou manœuvrer de la machinerie le jour de l'intervention chirurgicale;
  • la présence de contre-indications à la sédation ou à l'anesthésie générale;
  • la présence de niveaux élevés de certains gras dans le sang (hypertriglycéridémie).

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est employé à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui reçoivent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes employant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • des battements de cœur irréguliers;
  • des bouffées de chaleur;
  • de la chaleur ou de la douleur au lieu d'injection;
  • une difficulté respiratoire;
  • une éruption cutanée;
  • des étourdissements;
  • une fréquence cardiaque plus rapide ou plus lente;
  • des maux de tête;
  • de la nausée ou des vomissements;
  • une pression artérielle basse.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une agitation;
  • des spasmes musculaires;
  • une toux.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des crises convulsives;
  • des symptômes d'une crise cardiaque (par ex. une douleur thoracique, une difficulté respiratoire, de la douleur le long du bras gauche);
  • des symptômes de faible sucre sanguin (par ex. des étourdissements, de la confusion, de la faiblesse, de la sudation);
  • des symptômes d'une réaction allergique (une difficulté respiratoire, de la sudation, une boursouflure du visage ou une enflure de la gorge, de l'urticaire).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Ce médicament pourrait être nuisible aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Atteintes de la fonction rénale et de la fonction hépatique : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les personnes souffrant d'une insuffisance rénale ou hépatique.

Convulsions : les personnes susceptibles aux crises convulsives, ou ayant des antécédents de crises convulsives, devraient discuter avec leur médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur leur affection, comment leur affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale.

Maladie cardiaque : si vous êtes atteint d'une maladie cardiaque, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Somnolence ou vigilance réduite : le propofol influera sur la vigilance et induira de la somnolence même après leur réveil. Les personnes qui ont reçu le propofol dans le cadre d'un acte médical réalisé dans le service des consultations externes d'une clinique devraient s'abstenir de conduire ou de faire fonctionner des machines jusqu'à ce que les effets du propofol se soient complètement dissipés.

Troubles du métabolisme des corps gras (les lipides) : les personnes atteintes de troubles du métabolisme des lipides (par ex. un taux élevé de lipides associé au diabète, à une pancréatite) devraient discuter avec leur médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur leur affection, comment leur affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'employer durant la grossesse. Si l'emploi de ce médicament s'avère nécessaire, et en cas de grossesse avérée ou soupçonnée, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants et les adolescents âgés de moins de 3 ans. Le propofol peut s'utiliser comme l'un des agents anesthésiques injectés aux enfants de 3 ans et plus. Il ne doit pas être utilisé pour la sédation aux soins intensifs ou la sédation en état conscient des enfants de moins de 18 ans.

Aînés : les aînés ont une prédisposition aux effets secondaires de ce médicament et devraient probablement en recevoir de plus faibles doses.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre le propofol et l'un des agents ci-après :

  • les analgésiques opioïdes (par ex. la codéine, le fentanyl, la morphine);
  • les anesthésiques en inhalation;
  • les benzodiazépines (par ex. le clonazépam, le diazépam, le lorazépam);
  • la cyclosporine;
  • les médicaments qui influent sur les muscles (par ex. la néostigmine, le suxaméthonium);
  • le miconazole;
  • la prise d'autres médicaments entraînant de la somnolence;
  • la thiotépa.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/propofol-injectable