Troubles du rein

(Troubles rénaux, Néphropathie)

Diagnostic

Sauf dans les cas où les reins sont gonflés ou qu'il y a une tumeur, le médecin ne peut généralement pas palper les reins pour vérifier leur état. Il doit plutôt procéder à des analyses d'urine et de sang ou demander une tomodensitographie (scan) des reins et une biopsie du tissu rénal. Les analyses d'urine générales permettent de vérifier la concentration des protéines, du sucre, du sang et des cétones, qui sont des produits de la dégradation des graisses par l'organisme. L'urine est contrôlée à l'aide d'une bandelette réactive, mince lamelle de plastique recouverte de produits chimiques qui réagissent lorsqu'ils sont en contact avec diverses substances dans l'urine. Le médecin vérifie également la présence de globules blancs et de globules rouges dans l'urine au cours de l'analyse (on examine l'urine au microscope). Selon la raison supposée du trouble rénal, on procédera également à d'autres analyses.





Traitement et Prévention

Le traitement des troubles du rein dépend du type d'affection, de la cause sous-jacente et de la durée de la maladie.

Pour traiter un trouble du rein, le médecin cherchera avant tout à éliminer la cause de la maladie. S'il s'agit d'une infection rénale d'origine bactérienne, il peut prescrire des antibiotiques. S'il y a inflammation des reins en raison d'une réaction immunitaire, le traitement sera plus complexe. Le médecin cherche alors à réduire la réaction immunitaire à l'aide de médicaments immunosuppresseurs comme les corticostéroïdes. Ces agents ne sont efficaces que contre certains types de néphrites (inflammation des reins). Certaines personnes doivent réduire leur consommation de sel et de protéines jusqu'à ce que les reins puissent éliminer correctement ces substances de leur sang. La prise d'un médicament diurétique visant à accroître l'excrétion d'eau et de sel par l'organisme peut également contribuer à réduire les gonflements liés aux troubles du rein.

En cas de défaillance rénale aiguë, le traitement de la cause sous-jacente permet souvent de rétablir une fonction rénale normale. Dans quasiment tous les cas d'insuffisance rénale, il est primordial de traiter énergiquement l'hypertension artérielle afin de prévenir l'apparition de plus amples dégâts et de retarder la progression de la maladie.

Les dialyses et la transplantation permettent de traiter les défaillances rénales en phase terminale. Lors d'une hémodialyse, le sang est filtré à l'aide d'un tube inséré dans une veine. Le tube est relié à un appareil qui nettoie le sang de ses déchets et le réinjecte dans l'organisme à l'aide d'un autre tube. L'hémodialyse est généralement réalisée à l'hôpital, lors de séances de 4 heures, 3 fois par semaine. Lors d'une dialyse péritonéale, l'espace entre la paroi de l'abdomen et les organes est rempli d'une solution de nettoyage qui absorbe les toxines de la paroi abdominale. La solution est ensuite drainée dans une poche. Cette intervention est réalisée à la maison, 4 fois par jour, 7 jours par semaine, ou pendant la nuit au moyen d'une machine automatique (cycleur).

Dans la transplantation rénale, le rein endommagé est remplacé par un rein sain provenant d'un donneur d'organe. Les transplantations rénales sont efficaces dans 80 % des cas. Le risque le plus important est que l'organisme rejette la transplantation. Afin de prévenir ce phénomène, on administre des médicaments puissants qui provoquent une suppression du système immunitaire. Ces médicaments ont toutefois l'inconvénient majeur d'accroître la sensibilité aux infections ou à certains types de cancer. Mais le risque en vaut généralement la peine puisque la personne qui reçoit un nouveau rein aura davantage de chances de vivre une vie normale, en bonne santé.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens