Description

Le vertige est un état au cours duquel une personne ressent une perte d'équilibre et des étourdissements, comme si elle ou ce qui l'entoure bouge, tourne ou oscille. Cela peut entraîner des nausées et l'invalidité. Le vertige est plus courant chez les personnes âgées, mais il peut affecter les personnes des deux sexes à tout âge. Il peut être temporaire ou permanent.

Causes

L'organe de l'équilibre est le système vestibulaire situé dans l'oreille, une grille minuscule composée de tubes et de sacs remplis de liquide. Il existe deux systèmes vestibulaires identiques localisés dans le labyrinthe de chaque oreille interne. Lorsque vous bougez, le liquide contenu dans les tubes se déplace également et le niveau de liquide est lu par les cellules nerveuses. Les informations sont ensuite transmises au cerveau, qui les utilise pour déterminer dans quelle direction se trouve le bas et ce que le niveau horizontal doit être.

Les problèmes d'équilibre ont tous leur origine dans le système vestibulaire, on dit donc des personnes souffrant de vertiges fréquents qu'elles ont des désordres vestibulaires. Les problèmes d'équilibre peuvent également être associés à des bourdonnements d'oreilles (tintement) ou des pertes auditives. Le vertige peut aussi être causé par un changement dans les parties du cerveau (cervelet et tronc cérébral) qui jouent également un rôle dans le contrôle de l'équilibre.

Les causes principales du vertige comprennent :

  • un vertige positionnel paroxystique bénin : c'est une forme de vertige fréquente, habituellement provoquée par des positions ou des mouvements spécifiques de la tête. Il est causé par le déplacement d'un dépôt de calcium qui se trouve dans l'organe de l'équilibre (situé dans l'oreille interne), lequel provoque les symptômes;
  • un traumatisme crânien : les personnes qui reçoivent un coup violent à la tête sont susceptibles de souffrir d'une lésion temporaire ou permanente de l'oreille interne, provoquant des problèmes d'équilibre;
  • une labyrinthite : les infections bactériennes non traitées de l'oreille moyenne peuvent se propager dans l'oreille interne et provoquer des lésions au labyrinthe de même qu'une perte auditive;
  • une névrite : une névrite virale n'est en fait qu'une labyrinthite virale qui touche les nerfs du système vestibulaire sans affecter la cochlée (l'organe de l'ouïe). La névrite peut toutefois également être causée par un caillot sanguin logé dans les petits vaisseaux sanguins qui irriguent l'oreille interne;
  • la maladie de Ménière : on appelait cette maladie « la maladie de l'horloger » parce qu'elle tend à frapper les personnes qui pratiquent un métier précis et délicat nécessitant de la concentration et un contrôle précis des mains pendant des périodes de temps prolongées. La cause de la maladie de Ménière est inconnue.

Certains antibiotiques peuvent endommager le système vestibulaire de façon permanente lorsqu'ils sont utilisés longtemps ou à de fortes doses. D'autres produits tels que l'acide acétylsalicylique (AAS)*, la caféine, l'alcool, la nicotine, les sédatifs, les tranquillisants et de nombreuses substances illégales peuvent causer des étourdissements temporaires, mais ne provoquent aucune lésion permanente des organes de l'équilibre.

Symptômes et Complications

Le vertige est le symptôme primaire d'un trouble de l'équilibre. Si vous fermez les yeux, vous aurez l'impression de tourner ou de tomber. Des vertiges très graves peuvent vous empêcher de continuer à marcher et provoquer des vomissements.

Comme le système vestibulaire est lié aux yeux et au centre cérébral du mouvement, certains sujets souffrant de troubles vestibulaires constatent que leur vision est affectée ou que leurs muscles présentent des difficultés de coordination et que leur corps ne se déplace pas comme ils le veulent. Les muscles peuvent être endoloris, en particulier ceux du cou et du dos.

Certaines personnes souffrent d'autres symptômes pendant les crises de vertige, comme des problèmes de mémoire ou de la difficulté à lire. La plupart des gens trouvent que les efforts qu'ils doivent déployer pour combattre le vertige sont épuisants. Les symptômes peuvent durer quelques minutes à quelques heures.

Les symptômes de la labyrinthite bactérienne sont évidents. Typiquement, une infection d'oreille est suivie après quelques jours ou quelques semaines par une détérioration rapide de l'ouïe et par un vertige extrême. La labyrinthite virale peut apparaître quelques semaines ou quelques mois après un épisode de grippe ou d'une autre maladie virale. Le vertige est limité et il se peut que votre ouïe reste intacte, bien que vous souffrirez probablement d'acouphène, un bourdonnement dans l'oreille.

La maladie de Ménière comprend des crises de vertige périodiques et de bourdonnements d'oreilles dont la fréquence peut varier d'une fois par an à une fois par jour. L'acuité auditive peut connaître des troubles passagers, mais tend à se dégrader à long terme. Environ 10 % à 15 % des sujets atteints de la maladie de Ménière ont les deux oreilles affectées.

La névrite provoquée par un caillot sanguin provoque une perte d'équilibre soudaine qui peut vous empêcher de marcher pendant des semaines. Votre ouïe peut rester inchangée.

Diagnostic

De nombreuses maladies peuvent provoquer des étourdissements, surtout celles qui entraînent une mauvaise circulation et une faible pression sanguine. La première étape d'un diagnostic est un bilan médical complet.

L'audiométrie est un test minutieux des diverses facultés auditives. Un appareil qui mesure les mouvements des yeux dans différentes situations, un électronystagmographe, fournit des indices sur la nature du problème. Lors du test de posturographie dynamique sur plate-forme, vous vous tenez debout sur une plate-forme en mouvement et un appareil enregistre vos réponses au mouvement.

Traitement et Prévention

Plusieurs cas de vertige, même de vertige important comme celui qui accompagne la labyrinthite, disparaissent spontanément, mais habituellement par une lente évolution. Selon les causes du vertige, un médecin peut recommander un certain nombre de traitements, allant des antibiotiques et d'autres médicaments à l'intervention chirurgicale. Il peut également suggérer certains exercices qui aident à supporter le vertige, pour rendre les crises moins intenses et plus courtes.

Pour le vertige positionnel paroxystique bénin, il existe un traitement efficace appelé « manœuvre de repositionnement des particules ». Votre médecin ou thérapeute pourrait effectuer sur vous cette série de mouvements de la tête au cours d'une crise aiguë, puis vous enseigner comment faire les mouvements vous-même dans l'éventualité d'une récidive. Il existe plusieurs dispositifs commerciaux pour vous aider à bien effectuer cette manœuvre.

Si le vertige est provoqué par le mal des transports ou par un certain type de mouvement, il est possible de le prévenir en évitant l'élément déclencheur ou en utilisant une technique appelée « fixation visuelle », par laquelle vous pouvez aider à prévenir le vertige en fixant les yeux sur un point précis de l'horizon.

Les programmes de réadaptation peuvent également aider les personnes qui ont subi des lésions vestibulaires à rétablir leur équilibre et leur coordination et à surmonter leurs problèmes visuels.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (le nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre pharmathèque. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.