Description

Le cholestérol est une substance graisseuse dont votre corps a besoin pour constituer ses cellules et fabriquer certaines hormones. Il est transporté dans tout votre corps par la circulation sanguine. Une petite quantité de cholestérol est suffisante pour combler les besoins du corps.

Lorsqu'il y a une trop grande quantité de cholestérol dans votre sang, vous avez un taux de cholestérol élevé. Il s'agit d'un trouble fréquent. Le taux de cholestérol augmente généralement avec l'âge et peut accroître votre risque de maladie cardiaque, d'accident vasculaire cérébral (AVC) et de maladie vasculaire périphérique.

La plus grande partie du cholestérol de votre corps (environ 80 %) est synthétisée dans le foie. Le régime alimentaire fournit le reste. Le cholestérol alimentaire provient de sources animales comme les œufs, les viandes et les produits laitiers. Il y a 2 principaux types de cholestérol, qu'il importe de connaître :

  • les lipoprotéines de basse densité (LDL) ou « mauvais » cholestérol;
  • les lipoprotéines de haute densité (HDL) ou « bon » cholestérol.

La majeure partie des LDL ou « mauvais » cholestérol circule dans le sang, inutilisée. Normalement, le foie élimine ce cholestérol « en trop », mais un grand nombre de personnes ont plus de cholestérol LDL que le foie peut transformer. Le cholestérol LDL facilite l'accumulation de la plaque (des dépôts graisseux) nocive sur les parois des artères.

Le cholestérol LHD est réputé « bon » parce qu'il enlève le cholestérol LDL des artères et des tissus et qu'il le transporte jusqu'au foie, où il peut se décomposer.

Causes

Qu'elles soient basses ou élevées, les valeurs de votre taux de cholestérol LDL sont déterminées par un grand nombre de facteurs, notamment :

  • l'âge (le taux de cholestérol augmente avec l'âge);
  • la consommation d'alcool;
  • le régime alimentaire;
  • le sexe (les hommes ont un taux de cholestérol plus élevé);
  • l'hérédité;
  • le niveau d'activité physique;
  • le poids corporel.

La consommation d'aliments à forte teneur en graisses saturées et en cholestérol alimentaire est une autre cause de l'élévation du taux de cholestérol. D'autres facteurs peuvent également accroître votre cholestérol, notamment le manque d'activité physique et une surcharge pondérale. Dans certains cas, le taux de cholestérol élevé est un trouble génétique héréditaire désigné hypercholestérolémie familiale. Ce trouble vous rend davantage apte à contracter une maladie cardiaque quand vous êtes encore très jeune.

Des troubles médicaux, comme le diabète, une hypothyroïdie, une maladie du foie et une maladie du rein peuvent causer une élévation du taux de cholestérol.

Symptômes et Complications

Le cholestérol LDL véhiculé dans la circulation sanguine peut former des dépôts graisseux sur les parois internes de vos vaisseaux sanguins. Avec le temps, ils constituent des cicatrices appelées plaques. En outre, le cholestérol LDL stimule une prolifération des cellules de la paroi interne des artères qui entraîne la diminution de leur diamètre. Les plaques peuvent endommager et obstruer les artères, notamment les artères coronaires qui irriguent le cœur. Ce processus appelé athérosclérose (le durcissement des artères) peut provoquer une angine de poitrine (une douleur thoracique), une crise cardiaque, ou un accident vasculaire cérébral. Un taux élevé de LDL cholestérol accélère la formation de la plaque et accroît le risque de crise cardiaque.

Un taux de cholestérol élevé ne déclenche habituellement pas de symptômes évidents. Il s'agit d'un trouble « silencieux » tout comme l'élévation de la pression artérielle qui ne donne aucun signe avertisseur. La plupart des personnes découvrent le problème après une analyse de sang complétant un examen physique systématique. Elles apprennent alors souvent qu'elles ont aussi une pression artérielle élevée. Les 2 phénomènes sont liés.

Vous pouvez observer les symptômes des complications associées à un taux de cholestérol élevé. Ceux-ci comportent une angine de poitrine et une douleur dans les mollets causée par le rétrécissement des artères qui véhiculent le sang vers les jambes. Les principales complications engendrées par un taux de cholestérol élevé sont une maladie cardiaque et un accident vasculaire cérébral.

Diagnostic

Si votre médecin entrevoit la possibilité d'un taux de cholestérol élevé en ce qui vous concerne, il prescrira une analyse de sang toute simple dans le but de vérifier votre cholestérol sanguin. Ces analyses mesurent habituellement votre taux de cholestérol total ainsi que les taux de cholestérol LDL et HDL. La prise de sang se fera probablement à jeun (vous n'ingérerez ni aliment ni boisson, sauf de l'eau, durant les 12 heures qui précéderont l'examen).

Dans le cadre de ce processus de dépistage, votre médecin effectuera un examen clinique puis vous posera des questions sur votre régime alimentaire et les antécédents médicaux personnels et familiaux. Votre médecin recherchera la présence d'autres facteurs de risque vous prédisposant à une maladie cardiaque.

Parmi les facteurs de risque d'une maladie cardiaque, on retrouve :

  • l'âge;
  • le diabète;
  • des antécédents familiaux de maladie cardiaque;
  • une pression artérielle élevée;
  • un taux de cholestérol LDL élevé;
  • un taux de cholestérol HDL bas;
  • l'obésité;
  • l'inactivité physique;
  • le tabagisme.

Traitement et Prévention

En ayant recours à un traitement pour abaisser le taux de cholestérol, vous diminuerez le risque d'insuffisance coronaire, de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral et de bien d'autres désordres.

Un mode de vie sain est encore la meilleure défense contre un taux de cholestérol élevé. C'est une façon de vous armer contre d'autres facteurs de risque liés à l'insuffisance coronaire. Les suggestions ci-après pourraient guider vos premiers pas vers l'instauration d'un traitement contre un taux de cholestérol élevé :

  • adoptez un régime alimentaire faible en graisses saturées et en cholestérol;
  • mangez une vaste gamme de légumes, de grains entiers, de fruits, de noix, et de graines;
  • augmentez votre niveau d'activité physique;
  • maintenez un poids santé;
  • limitez votre consommation d'alcool à :
    • pas plus de 2 boissons par jour (ou pas plus de 3 boissons dans les grandes occasions) jusqu'à un maximum de 10 boissons par semaine pour les femmes;
    • pas plus de 3 boissons par jour (ou pas plus de 4 boissons dans les grandes occasions) jusqu'à un maximum de 15 boissons par semaine pour les hommes.

Si vous cessez de fumer et prévenez l'élévation de votre pression artérielle, vous parviendrez à diminuer votre risque d'angine de poitrine, de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

Les personnes qui courent un grand risque d'insuffisance coronaire, devraient amorcer un traitement médicamenteux immédiatement et adopter les suggestions sur les changements à apporter au mode de vie. Celles qui courent un risque d'insuffisance coronaire modéré ou faible ont déjà amorcé des changements et elles utiliseront peut-être un traitement médicamenteux si leur cholestérol n'atteint pas les valeurs cibles.

Les médicaments indiqués dans le traitement d'un taux de cholestérol élevé comportent les « statines » (par ex. l'atorvastatine *, la lovastatine, la simvastatine), les résines (par ex. la cholestyramine, le colestipol), les fibrates (par ex. le fénofibrate, le gemfibrozil), les inhibiteurs de l'absorption du cholestérol (par ex. l'ézétimibe), et la niacine. Les médicaments ont montré qu'ils réduisaient le risque d'une obstruction complète des artères et qu'ils traitaient les problèmes de cholestérol en abaissant le taux de LDL (le mauvais) cholestérol ou en élevant le taux de LHD (le bon) cholestérol.

Certaines personnes pensent qu'il ne servirait à rien de modifier leurs habitudes si elles ont déjà fait une crise cardiaque, mais ce n'est pas vrai. La baisse de votre cholestérol est d'une importance vitale pour prévenir une autre crise cardiaque. De nos jours, les personnes atteintes d'une maladie cardiaque suivent un traitement par une « statine » même si leur taux de cholestérol se situe dans une plage normale. Votre corps produit constamment du cholestérol, vous devez donc prendre votre médicament et adopter les changements que votre médecin vous suggère d'apporter à votre mode de vie pour prévenir l'élévation de votre cholestérol sanguin.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.