Description

L'otite moyenne est une infection de la partie moyenne de l'oreille que l'on retrouve le plus souvent chez les nourrissons et les jeunes enfants, en particulier ceux qui sont âgés de 6 mois et 3 ans. D'ici leur premier anniversaire, la plupart des enfants auront déjà subi au moins une infection de l'oreille moyenne. Bien que l'otite moyenne puisse survenir à tout âge, elle atteint beaucoup moins souvent les enfants plus grands et les adultes. Les infections de l'oreille ne sont pas contagieuses et sont fréquemment accompagnées d'un rhume. On utilise souvent des antibiotiques pour traiter les infections de l'oreille, mais, dans certaines circonstances, un médecin peut suggérer d'attendre 2 ou 3 jours avant de commencer à administrer des antibiotiques.

Causes

L'oreille moyenne est reliée à la gorge par un petit conduit appelé trompe d'Eustache. Elle est protégée de l'extérieur par une mince membrane appelée la membrane tympanique ou le tympan. Les virus et les bactéries qui sont normalement présents dans le pharynx atteignent parfois l'oreille moyenne par la trompe d'Eustache et y causent une infection.

L'hiver est la saison de prédilection des infections de l'oreille. L'otite survient souvent après un rhume. Certains facteurs augmentent le risque d'otite moyenne pour un enfant, notamment :

  • un logis surpeuplé;
  • la fréquentation d'une garderie;
  • l'exposition à la fumée secondaire;
  • des maladies respiratoires, par ex. un rhume banal;
  • un contact direct avec des frères ou des sœurs qui ont des rhumes;
  • une fente palatine (un bec-de-lièvre);
  • les allergies qui causent une congestion à long terme;
  • une naissance prématurée;
  • le fait de ne pas avoir été nourri au sein;
  • le fait d'avoir été nourri au biberon en position couchée.

Un barotraumatisme est un autre facteur de risque prédisposant à une infection de l'oreille moyenne. La pression augmente dans l'oreille moyenne quand votre avion atterrit ou lorsque vous remontez d'une plongée sous-marine. Si la trompe d'Eustache n'est pas ouverte, la pression dans l'oreille moyenne ne pouvant être équilibrée est susceptible de causer une lésion qui augmente le risque d'une infection aiguë de l'oreille.

Symptômes et Complications

L'otite moyenne peut être décrite comme aiguë, séreuse ou chronique.

Les symptômes fréquents d'une otite moyenne aiguë sont la fièvre, la douleur et l'irritabilité. Parmi les autres symptômes possibles, on retrouve de la difficulté à dormir, de se tirer sur l'oreille et la perte auditive ou la surdité.

L'otite apparaît souvent lorsque l'enfant souffre d'un rhume depuis plusieurs jours.

Il est plus difficile de détecter les signes d'otite des nourrissons. Vous pourriez remarquer un changement de l'humeur ou de l'appétit, et dans la plupart des cas, de la fièvre. Parce que les otites sont en général douloureuses, beaucoup de nourrissons sont irritables.

Si du liquide s'accumule dans l'oreille, l'infection est appelée otite moyenne séreuse. (On dit bien séreuse, mot qui se rapporte au liquide, et non sérieuse.) Cette forme d'otite survient lorsque la trompe d'Eustache est obstruée et que la pression diminue dans l'oreille moyenne. Dans ces circonstances, on observe parfois une perte de l'ouïe ou un trouble auditif dans l'oreille malade - un phénomène habituellement passager. Bien qu'il n'y ait aucune raison de s'alarmer, toute personne qui présente une perte de l'ouïe ou un trouble auditif devrait consulter un médecin.

Une otite moyenne chronique désigne une infection de l'oreille persistante. Elle se complique souvent (ou résulte) d'une perforation (une ouverture) du tympan causée par :

  • une infection aiguë;
  • une obstruction de la trompe d'Eustache;
  • des brûlures causées par la chaleur ou une substance chimique;
  • une lésion résultant de brusques changements de la pression d'air;
  • une blessure causée par la pénétration d'un objet dans l'oreille.

Des infections chroniques de l'oreille se déclarent souvent après un rhume ou une perforation résultant de l'entrée de l'eau qui s'est produite en nageant ou en prenant une douche. Des infections répétées ou persistantes risquent de détruire les os minuscules de l'oreille moyenne, entraînant une perte auditive durable. Des complications plus graves comportent une propagation aux organes avoisinants sous la forme d'une inflammation de l'oreille interne, une paralysie faciale et des infections du cerveau.

Diagnostic

À partir d'un examen visuel de l'oreille externe au moyen d'un otoscope (instrument muni d'une lumière et servant à regarder à l'intérieur de l'oreille) et de la description des symptômes, le médecin peut poser un diagnostic d'otite moyenne. Le tympan d'une oreille infectée est généralement rouge et enflé, et du pus peut être visible derrière le tympan qui est habituellement clair et translucide.

En cas d'accumulation de liquide ou de pus dans l'oreille moyenne, le médecin peut faire une tympanométrie. Il s'agit d'un test auditif simple qui sert à mesurer la pression des deux côtés du tympan.

Traitement et Prévention

L'otite moyenne est traitée par des antibiotiques. Pour réduire le risque de récidive de l'infection, il importe tout particulièrement de prendre les antibiotiques régulièrement et de finir toute la série de médicaments, même si les symptômes se sont rapidement améliorés (si vous constatez des effets secondaires désagréables à l'antibiotique, communiquez avec votre pharmacien ou votre médecin). Certaines infections de l'oreille sont causées par des virus et s'améliorent sans traitement antibiotique.

Une courte période d'observation de 2 à 3 jours sans antibiotique peut s'avérer appropriée pour les enfants de plus de 6 mois dont les symptômes sont légers et qui ne présentent pas d'infections récidivantes ni de modification structurelle de l'oreille, s'ils ne courent pas un risque important de complication. Plusieurs antibiotiques peuvent servir au traitement de l'otite moyenne. Lorsque le médecin choisit l'antibiotique le plus approprié, il prend en considération les antécédents d'allergie, d'otites récidivantes et la possibilité de résistance de la bactérie à certains antibiotiques. Le traitement est habituellement donné pendant 5 à 10 jours selon l'âge de l'enfant et l'importance de l'infection.

Pour les adultes, l'utilisation de décongestionnants peut aider à réduire la sensation produite lorsque l'oreille est bouchée  et les antihistaminiques peuvent aider les personnes atteintes d'allergies. Mais, ni l'un ni l'autre de ces médicaments ne guérira l'infection de l'oreille. L'utilisation de décongestionnants et d'antihistaminiques n'est pas recommandée pour les enfants, car il existe peu de données sur leur utilité et que ces médicaments sont susceptibles de provoquer des effets secondaires, dont certains peuvent être importants. Les analgésiques (par ex. l'acétaminophène*, l'ibuprofène) peuvent servir à atténuer la douleur causée par l'infection et à abaisser la fièvre. Il existe également des gouttes pour les oreilles offertes sur ordonnance; parlez-en au médecin.

Les jeunes enfants sont incapables de se déboucher les oreilles pour égaliser la pression comme le font les enfants plus âgés et les adultes parce que leurs trompes d'Eustache sont droites. Au fur et à mesure que la tête se développe, les trompes commencent à se courber vers le bas (à partir de l'âge de 3,5 ans environ) et prennent la configuration en angle trouvée chez l'adulte. Cela explique la baisse naturelle et spectaculaire des infections d'oreilles à partir de l'âge de 4 ans. Cela signifie également qu'à partir de cet âge, les enfants (comme les adultes) peuvent mâcher de la gomme sans sucre (quand l'avion monte ou descend) pour aider à se déboucher les oreilles; ainsi, l'air peut passer et le liquide s'écouler, ce qui diminue le malaise dans l'oreille et le risque d'infection. Par ailleurs, l'accumulation de liquide dans l'oreille moyenne peut être corrigée chirurgicalement au cours d'une intervention appelée tympanotomie.Cette dernière consiste à percer une ouverture minuscule dans le tympan pour permettre au liquide de s'écouler ou d'être aspiré. Cette intervention permet aussi à l'air de passer dans l'oreille moyenne de manière à équilibrer la pression et à faciliter le drainage du liquide par la trompe d'Eustache. Il faut également traiter la cause de l'accumulation du liquide. À titre d'exemple, si une réaction allergique est responsable de l'obstruction de la trompe d'Eustache, un antihistaminique peut être donné pour diminuer l'allergie.

En cas d'infection chronique ou d'accumulation de liquide derrière le tympan, et surtout en cas de perte auditive confirmée, un petit tube peut être inséré dans l'ouverture pratiquée lors de la tympanotomie. Ce dispositif, appelé drain transtympanique (ou parfois « yoyo ») permet à l'air de pénétrer dans l'oreille moyenne et au liquide d'en sortir. La plupart de ces tubes sont conçus pour se déloger au bout de 6 mois à 2 ans. Dans les rares cas où les symptômes se manifestent à nouveau, de nouveaux tubes peuvent être installés.

Si l'enfant présente une perforation permanente du tympan qui cause une otite moyenne chronique, il est possible de réparer le tympan lui-même au moyen d'une intervention appelée tympanoplastie.

Il est difficile de prévenir les otites puisque beaucoup d'enfants, surtout ceux qui fréquentent les garderies, sont sujets au rhume. En enseignant aux enfants à se laver minutieusement les mains, ils peuvent écarter la possibilité d'attraper un rhume; il importe donc beaucoup de rappeler aux enfants qu'ils doivent se laver les mains aussi souvent que possible.

L'allaitement maternel semble diminuer le risque d'otite des nourrissons et des petits enfants parce qu'il a une action stimulatrice sur le système immunitaire. Comme l'exposition à la fumée secondaire accroît le risque d'infection de l'oreille moyenne, le fait de vivre dans un endroit sans fumée constitue une autre bonne mesure de prévention. Le vaccin antipneumococcique confère une immunisation qui peut réduire la possibilité de contracter des infections de l'oreille causées par certains types de bactéries. L'administration du vaccin contre la grippe peut également aider à réduire le risque d'infection de l'oreille.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.