Description

Le muguet buccal est une infection à levures de la bouche causée par la croissance rebelle d'un organisme appelé Candida albicans.

Candida albicans est un organisme qui normalement élit tranquillement domicile sur votre peau et ne dérange personne. Il se retrouve dans les voies génitales féminines, et nous le transportons tous sur notre peau, dans notre bouche et notre tube digestif (les intestins). 

De temps à autre, les levures se multiplient d'une façon incontrôlable, provoquant de la douleur et de l'inflammation. Lorsque cela se produit, c'est ce qu'on appelle la candidose. Elle est également connue sous le nom de moniliase ou infection à levures.

Causes

Le muguet buccal ne s'attrape pas; la levure est déjà sur place. Un certain nombre de facteurs peuvent accroître les risques de prolifération de la levure. La cause principale du muguet buccal est la surutilisation ou l'emploi prolongé des antibiotiques

Les levures entrent en compétition avec divers autres organismes, dont plusieurs bactéries. Ces bactéries, vivent sur la peau, dans les intestins et le vagin, entre autres endroits. Elles sont sans danger pour nous, mais pas pour les levures qu'elles combattent. Quand nous prenons des antibiotiques pour traiter des maladies causées par des bactéries, nous tuons également les bactéries inoffensives. Les levures, qui ne sont pas touchées par les antibiotiques, ne sont plus contrôlées par les bactéries et commencent à croître et à se multiplier.

Les stéroïdes et certains médicaments contre le cancer affaiblissent le système immunitaire et peuvent également permettre aux levures de proliférer.  Le muguet buccal se développe souvent chez les personnes atteintes d'affections qui affaiblissent le système immunitaire, comme le cancer et le sida. Il peut également se développer chez les personnes atteintes de diabète qui subissent une irritation prolongée due à leurs dentiers. Certains médicaments peuvent également modifier l'environnement buccal et provoquer une multiplication hors de contrôle des levures. Les corticostéroïdes en inhalation, médicaments utilisé par les personnes atteintes d'asthme ou d'affections pulmonaires chroniques provoquent souvent de telles modifications.

Symptômes et Complications

Le muguet buccal provoque l'apparition de plaques blanchâtres ressemblant à du lait caillé à l'intérieur de la bouche, sur la langue et le palais et autour des lèvres. Il peut également provoquer l'apparition de régions fissurées, rougeâtres et humides sur la peau à la commissure des lèvres. Les plaques de muguet provoquent parfois de la douleur.

Diagnostic

Pour établir un diagnostic, votre médecin vous posera des questions sur votre utilisation récente d'antibiotiques ou de médicaments susceptibles d'affaiblir le système immunitaire. Il passera aussi en revue les antécédents éventuels de diabète, de cancer, d'infection par le VIH, ou d'autres maladies chroniques.

La candidose est facile à identifier. Il est possible de voir la levure au microscope après en avoir prélevé un échantillon par grattage sur la peau touchée. Comme la levure est normalement présente de toute façon, votre médecin voudra toutefois s'assurer que Candida, et non un autre facteur, est à l'origine du problème.

Traitement et Prévention

La candidose n'est pas normalement une affection dangereuse sauf dans certains cas rares où le microbe pénètre dans le sang et se propage aux organes vitaux de personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Pour le muguet buccal, on peut rincer la bouche avec une suspension de médicament antifongique puis avaler celle-ci. À l'occasion, le médecin vous recommandera de laisser fondre une pastille antifongique dans la bouche. Pour les cas graves et récidivants, il se peut que vous deviez prendre un médicament antifongique par voie orale pendant de longues durées.

Si le muguet buccal est dû à l'utilisation de corticostéroïdes en inhalation, le rinçage de bouche après l'utilisation de l'inhalateur vous aidera à prévenir l'infection.