Description

Une laryngite apparaît lorsqu'il y a inflammation de l'intérieur de la gorge (larynx). Cette inflammation provoque un enrouement grave, qui peut obliger à « casser la voix » ou à murmurer pour se faire entendre. Il peut également provoquer temporairement la « perte de la voix ».

Cette inflammation est assez courante. Il s'agit d'un symptôme provoqué par un autre facteur ou par un problème de santé. Le fait de crier trop fort lors d'un match de hockey peut entraîner une laryngite, mais les infections virales ou bactériennes ou encore d'autres maladies peuvent produire le même résultat. Il est important de déterminer la cause réelle de la laryngite pour assurer le rétablissement de la voix. Il existe deux types de laryngite : la laryngite aiguë et la laryngite chronique.

Causes

La laryngite aiguë désigne un enrouement ou une perte de la voix qui se manifeste soudainement chez une personne qui a chanté ou crié pendant un certain temps la veille, ou qui a été exposée à une forte concentration de fumée de cigarette. Habituellement, les symptômes s'améliorent si la personne évite ce qui a irrité sa gorge (par exemple, la cigarette) et repose sa voix. Le rhume et la grippe sont des causes courantes de laryngite aiguë, qui peut aussi être un symptôme de bronchite, de pneumonie et de rougeole. L'enrouement est parfois dû à une réaction allergique.

La laryngite chronique persiste pendant plus d'une semaine et réapparaît périodiquement. Ce trouble entraîne parfois des transformations permanentes dans la paroi de la gorge, ce qui explique certaines crises répétées de laryngite aiguë comme celles qu'éprouvent parfois les chanteurs professionnels. Ces transformations résultent aussi d'une exposition répétée à de la fumée, à la poussière, à la sécheresse ou à d'autres irritants. Une laryngite chronique peut également être occasionnée par des allergies, un écoulement rétronasal ou un reflux gastro-œsophagien (régurgitation dans l'œsophage du contenu acide de l'estomac qui entraîne une sensation de brûlure).

Dans de rares cas, la laryngite chronique est causée par le cancer de la gorge, par des tumeurs non cancéreuses des cordes vocales ou par des lésions non cancéreuses semblables à des verrues, appelées papillomes, qui se développent dans la gorge.

Symptômes et Complications

Les personnes atteintes de laryngite sont souvent très enrouées ou perdent même la voix pendant une courte période. Elles ressentent des picotements ou des douleurs dans la gorge et ont constamment besoin de tousser. Les symptômes varient selon la gravité de l'inflammation.

Lorsque la laryngite est accompagnée d'autres symptômes, par exemple d'une fièvre, de douleurs généralisées et de maux de gorge, une infection virale en est généralement la cause.

Diagnostic

La laryngite est souvent le symptôme d'un autre problème de santé, et la première étape du rétablissement consiste donc à en déterminer l'origine. Même si votre médecin ne décèle aucun autre problème de santé, connaître les causes de l'inflammation de la gorge permet d'adopter les mesures nécessaires afin d'éviter la répétition de la laryngite.

Lorsque l'enrouement s'accompagne d'une faiblesse de la voix qui persiste pendant plus de 3 semaines, votre médecin fera généralement un examen de la gorge afin d'éliminer la possibilité d'un cancer, plus particulièrement si vous fumez. Au cours de cet examen, appelé laryngoscopie, le médecin examine directement le larynx à l'aide d'un miroir ou d'un petit tube flexible qu'il introduit par le nez.

Traitement et Prévention

Si la laryngite résulte d'un épuisement de la voix, le repos et des inhalations de vapeur permettront généralement de soulager les douleurs et l'inflammation, tout en contribuant au rétablissement. Par contre, si elle est due à une infection, le trouble ne disparaîtra pas tant que l'infection n'aura pas été éliminée. Si la laryngite est causée par une bronchite ou une autre infection bactérienne, des antibiotiques peuvent s'avérer nécessaires. La plupart des infections sont toutefois d'origine virale et ne nécessitent pas d'antibiotiques. Lorsque l'irritation est causée par un reflux d'acide gastrique ou par une allergie, le traitement de ces malaises permet d'apporter un soulagement rapide.

La meilleure façon de prévenir une laryngite non compliquée est d'éviter les irritants ou de fatiguer excessivement la voix. Si vous avez le rhume ou la grippe et craignez d'avoir mal à la gorge, vous devriez éviter tout ce qui irrite la gorge. Il importe alors de vous reposer et de parler peu. Ces mesures simples peuvent prévenir la laryngite. Un moyen très efficace de traiter une laryngite aiguë ou chronique est de cesser de fumer.