Description

La labyrinthite est une inflammation de l'oreille interne. Le labyrinthe est une structure qui se trouve tout juste à l'intérieur du crâne et qui est constituée de tubes et de sacs remplis de liquide. Il contient 2 organes importants : la cochlée, qui est nécessaire à l'ouïe, et les organes servant à l'équilibre, (formant le système vestibulaire), signalent à une personne dans quelle position se trouve sa tête et quels mouvements elle effectue, même lorsque ses yeux sont fermés. L'un ou l'autre de ces organes, ou les deux, peuvent être affectés. L'ensemble du labyrinthe mesure moins de 1,25 cm (½ po), une infection peut donc se propager facilement dans les organes qu'il comporte.

L'oreille interne contient également un faisceau de nerfs menant de ces organes au cerveau. L'inflammation de ces nerfs s'appelle une neuronite vestibulaire (ou une névrite vestibulaire). Il est souvent impossible de déterminer si l'inflammation atteint le labyrinthe ou les nerfs.

Causes

Bien qu'il existe plusieurs causes possibles aux labyrinthites, il n'est pas rare qu'on ne puisse en déterminer la cause exacte dans un cas donné. Elle peut être associée à une infection virale comme la grippe ou un rhume ou, rarement, à une infection bactérienne comme une infection de l'oreille moyenne (otite moyenne) ou à une méningite. La labyrinthite peut, rarement, se produire comme une manifestation d'une maladie auto-immune ou après un traumatisme au crâne ou à l'oreille. Parmi les autres causes plus rares, on retrouve certaines allergies, des réactions indésirables à certains médicaments susceptibles de provoquer des lésions à l'oreille interne, les accidents vasculaires cérébraux ou la présence d'une tumeur.

Symptômes et Complications

Le symptôme principal d'une labyrinthite est le vertige - une sensation de tournoiement. Les symptômes peut être légers, accompagnés d'un faible vertige et d'un léger acouphène (tintements ou bourdonnements dans les oreilles). Par contre, des cas plus graves peuvent mener à une perte d'audition soudaine dans l'oreille touchée, bien que ce soit rare. Le vertige intense accompagnant ces symptômes graves peut mener à de la nausée et possiblement à des vomissements. Une perte d'équilibre peut également se produire.

L'inflammation disparaît souvent de façon spontanée en deux ou trois semaines, l'audition et l'équilibre revenant à la normale. Toutefois, la labyrinthite peut causer des lésions prolongées ou permanentes. Si elle touche le système vestibulaire, elle peut altérer le sens de l'équilibre d'une personne pendant plusieurs années après l'arrêt de l'inflammation. Quand elle atteint la cochlée, elle peut causer des troubles de l'audition.

Diagnostic

Il n'est pas facile d'établir le diagnostic de labyrinthite en ayant recours à des épreuves, car l'accès à l'oreille interne est difficile. Votre médecin vous posera des questions sur vos symptômes et vous fera subir un examen physique en portant une attention particulière à vos oreilles, vos yeux et votre fonction nerveuse. Si vos symptômes principaux sont des étourdissements ou un vertige, votre médecin commencera probablement par essayer d'éliminer d'autres causes possibles comme une migraine, un accident vasculaire cérébral, des médicaments ou une affection neurologique.

Parmi les épreuves qui sont parfois utilisées pour trouver la cause des étourdissements ou du vertige, on compte des tests d'audition, des tests d'équilibre (par ex. l'électronystagmographie ou la posturographie), la tomodensitométrie, l'imagerie par résonance magnétique (IRM), les tests oculaires, un test de stimulation calorique (qui consiste à injecter de l'eau froide puis de l'eau chaude dans le canal de l'oreille pour évaluer l'excitabilité nerveuse de l'oreille interne) ou les tests servant à examiner la fonction cérébrale (par ex. un électroencéphalogramme).

Traitement et Prévention

Parmi les traitements contre la labyrinthite virale, on retrouve le repos et l'utilisation de certains médicaments pour soulager la nausée et les étourdissements. La labyrinthite bactérienne, qui est rare, peut être traitée avec des antibiotiques.

Pour faire front aux symptômes, essayez de prendre selon les directives de votre médecin les médicaments indiqués contre la nausée et le vertige. Il se peut également qu'on vous prescrive des corticostéroïdes pour réduire l'inflammation présente à l'intérieur de l'oreille interne.

Vous pourriez gagner à rester immobile et à vous reposer à l'abri de la lumière vive en vous passant de lecture.

Reprenez doucement vos activités habituelles lorsque vos symptômes auront disparu. Attendez une semaine de plus avant de conduire votre voiture de nouveau ou d'accomplir d'autres activités dangereuses.

Pour la plupart des gens, les symptômes s'améliorent en quelques semaines et sont complètement disparus en quelques mois.