Description

Les diverticules sont des sacs formés par des replis de la muqueuse de la paroi intestinale. Ils se forment à même le muscle qui entoure l'intestin et, à l'occasion, les matières fécales peuvent dévier de leur route et rester prises dans les diverticules. Les diverticules sont très fréquents et généralement sans risque. Ils tendent à apparaître après la quarantaine et se rencontrent le plus souvent chez les aînés.

La diverticulose est la maladie caractérisée par la présence d'un ou plusieurs diverticules. Habituellement, cette affection n'entraîne pas de symptômes et sa présence ne cause pas de problèmes particuliers.

Un diverticule peut occasionnellement devenir inflammatoire. Si vous avez un ou plusieurs diverticules inflammatoires, le diagnostic de la diverticulite se pose. La terminaison -ite est synonyme d'inflammation. La diverticulite peut être une affection grave.

Les diverticules se présentent souvent sous forme de grappes. Chaque grappe mesure généralement moins de 2 ½ cm (1 po) de diamètre. De rares diverticules géants peuvent atteindre 15 cm (6 po) de diamètre. Ils sont toujours isolés.

Un diverticule peut aussi apparaître dans la partie du tube digestif située au-dessus de l'estomac appelée œsophage. Dans ce cas, ce sont les aliments et non les matières fécales qui y sont stockés. Un diverticule œsophagien ne provoque pas de problèmes graves, mais certaines personnes régurgitent les aliments stockés lorsqu'elles se penchent ou s'allongent.

Causes

On pense que la plupart des diverticules sont provoqués par des spasmes musculaires non perceptibles ou par un défaut de synchronisation musculaire (des paires de muscles qui ne se contractent pas de manière synchrone). Ceci crée une pression brève mais forte au niveau de la muqueuse, s'exerçant sur les points de moindre résistance. Les points de moindre résistance sont situés dans les régions entourant les vaisseaux sanguins qui traversent la paroi interne du gros intestin (également appelé côlon). Chez les sujets plus âgés, la muqueuse intestinale est plus fragile; c'est probablement la raison pour laquelle ils ont davantage de diverticules.

Personne ne connaît la cause exacte de la formation d'un diverticule géant. Selon une théorie populaire, il existe une cavité située dans les couches muqueuses qui fonctionne comme une valve. Elle laisse pénétrer les gaz intestinaux sans les laisser sortir, faisant ainsi gonfler les tissus comme un ballon.

Parmi les facteurs susceptibles d'augmenter le risque de contracter un diverticule, on retrouve un régime alimentaire pauvre en fibres et un manque d'exercice. Un excès de poids peut également contribuer à la diverticulite.

Symptômes et Complications

On ne peut pas déceler une diverticulose avant qu'il y ait des complications. De nombreuses personnes passent toute leur vie sans connaître l'existence de leur diverticule.

Il existe 2 complications possibles de la diverticulose : les saignements et l'inflammation.

Un saignement peut survenir si des selles se logent dans un diverticule. L'intestin absorbe l'eau contenue dans les selles avant de les éliminer. Si elles restent longtemps sur place, elles deviennent sèches et dures. Elles peuvent alors éroder les vaisseaux sanguins avoisinants. Parfois, une grande quantité de sang rouge peut s'écouler par le rectum. Si un saignement important se prolonge, un traitement chirurgical immédiat en milieu hospitalier s'impose. Si de petits saignements persistent avec le temps, ils peuvent provoquer une légère anémie. Un traitement est nécessaire en cas de saignement continu.

Un autre problème sous-jacent causé par le diverticule est l'inflammation – autrement dit la diverticulite. Contrairement à un saignement de diverticule, un diverticule inflammatoire et infecté peut devenir extrêmement douloureux. La douleur est particulièrement intense dans l'abdomen gauche, étant donné que la plupart des diverticules apparaissent dans la partie gauche de l'intestin. Une légère pression dans cette zone aggravera la gêne. Vous pouvez aussi avoir des nausées et des vomissements, des troubles du transit et de la difficulté à uriner ou ressentir de la douleur à la miction. Vous pouvez aussi avoir de la fièvre.

Une diverticulite peut causer des symptômes variables allant de bénins à graves. Cela dépend de l'étendue de l'inflammation dans l'intestin. Une fistule est une inflammation en forme de tunnel dont le trajet passe d'un organe à un autre. Les organes à proximité de l'intestin tels que la vessie, l'utérus et le vagin peuvent être touchés. Si l'inflammation perce la paroi intestinale, les matières fécales peuvent se répandre dans la cavité abdominale. L'inflammation et l'infection qui en résultent conduisent à un état grave connu sous le nom de péritonite. La péritonite est le terme utilisé pour désigner l'inflammation d'une grande partie de la cavité abdominale. Les personnes qui présentent une péritonite ont toujours de la fièvre et leur ventre est souvent dur et ballonné. Non traitée, une péritonite entraîne le décès en quelques heures ou en quelques jours.

Diagnostic

Pour repérer les diverticules, l'une des méthodes utilisées est la radiographie avec lavement baryté. Le gros intestin est rempli par le rectum d'un liquide blanc comme de la chaux. Cela permet de visualiser l'état des parois.

Les diverticules peuvent aussi être décelés par une tomodensitométrie (TDM), appelée aussi scanographie, avec prise d'une substance de contraste par voie buccale.

Votre médecin pourrait demander une observation plus précise à l'aide d'un endoscope. C'est un fin tuyau flexible muni d'une petite caméra à son extrémité. Il est inséré dans le gros intestin et parfois plus loin à travers le rectum. La technique est appelée coloscopie. On utilise régulièrement ces méthodes pour rechercher d'autres maladies. Il arrive que vous soyez informé de la présence d'un diverticule lorsque vous consultez un médecin pour un autre motif.

Traitement et Prévention

La grande majorité des personnes qui ont une diverticulose ne souffrent jamais de saignements même mineurs, et encore moins de fistules ou de péritonite.

Si vous avez des diverticules, il est possible que votre médecin souhaite réduire leur nombre pour empêcher l'apparition de diverticulite. Les médicaments sont habituellement sans effets, mais un régime riche en fibres et parfois certaines préparations à base de son ou de psyllium telles que Metamucil® ou Prodiem® peuvent aider.

Les diverticules œsophagiens sont en principe laissés en place, car ils ne présentent pas de danger.

Les diverticules géants, par contre, ont tendance à provoquer de sérieuses obstructions, des infections ou une perforation intestinale. Ils nécessitent une ablation chirurgicale. Les diverticules géants sont enlevés avec une petite portion du colon (gros intestin) et les 2 extrémités du colon sont suturées ensemble. Ceci est appelé résection segmentaire du colon.

Un saignement d'un diverticule peut être arrêté par l'administration de médicaments tels que la vasopressine*. Parfois, le médecin peut stopper le saignement durant une coloscopie. Si le saignement ne cède pas, vous aurez peut-être besoin d'une résection segmentaire, intervention chirurgicale qui vise à enlever une partie d'un organe (dans ce cas, il s'agit d'une partie des intestins).

Souvent, la chirurgie peut s'effectuer par laparoscopie. Cette intervention, moins effractive, n'exige que de très petites incisions dans l'abdomen et fait appel à un instrument chirurgical très spécialisé.

On peut traiter à domicile une diverticulite bénigne par le repos, un régime liquide et des antibiotiques. Vous vous sentirez souvent mieux en moins d'une semaine, mais il est tout de même important de suivre les conseils du médecin en ce qui concerne le régime alimentaire pour les semaines suivantes. Un traitement en milieu hospitalier est nécessaire pour les personnes qui présentent une diverticulite grave. Une alimentation par voie intraveineuse leur est administrée afin de laisser le système gastro-intestinal vide et au repos, et des antibiotiques par voie intraveineuse sont prescrits.

Environ 20 % des personnes présentant une diverticulite ont besoin d'une opération chirurgicale, c'est-à-dire d'une résection segmentaire. Cette opération ne cause ni une incontinence ni la perte de la fonction intestinale. Si une péritonite ou d'autres complications liées à la rupture de la paroi intestinale surviennent, une intervention chirurgicale devient nécessaire pour refermer la plaie et/ou drainer le foyer d'infection.

Afin de prévenir ou de ralentir la formation de diverticules et d'une diverticulite, voici quelques mesures qui favorisent la santé intestinale :

  • augmenter la quantité de fibres de votre régime alimentaire – manger des aliments à forte teneur en fibres comme des grains entiers, des fruits et des légumes;
  • boire beaucoup d'eau tout au cours de la journée;
  • faire de l'exercice régulièrement.

*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (le nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.