Description

La candidose, aussi désignée muguet ou moniliase, est une infection aux levures. Candida albicans est un organisme qui normalement élit tranquillement domicile sur votre peau et ne dérange personne. Il se retrouve dans les voies génitales féminines, et nous le transportons tous sur notre peau, dans notre bouche et notre tube digestif (les intestins).

De temps à autre, les levures se multiplient d'une façon incontrôlable, provoquant de la douleur et de l'inflammation. La candidose peut également survenir sur la peau, notamment sur les muqueuses du vagin et de la bouche ainsi que sur la peau du pénis. Elle peut aussi se propager dans le système sanguin ou se développer dans certains viscères comme le foie et la rate. Dans la très vaste majorité des cas, cependant, les infections touchent la peau, la bouche et le vagin. C'est aussi une cause courante de l'érythème fessier du nourrisson. Bien qu'ennuyeuses, ces infections ne menacent pas la vie du sujet infecté.

La candidose peut s'avérer fatale quand elle atteint la circulation sanguine ou des organes vitaux comme le cœur, mais il s'agit de cas rares, même lorsqu'il s'agit de personnes dont les systèmes immunitaires sont affaiblis, et encore plus rares quand elle touche des personnes en bonne santé. La candidose est néanmoins une source constante d'inconvénients, et parfois une menace grave pour les personnes atteintes du sida et pour certains patients atteints d'un cancer qui n'ont pas les ressources immunitaires nécessaires pour lutter contre cette infection.

Causes

La candidose ne s'attrape pas. La levure est déjà sur place. Un certain nombre de facteurs peuvent accroître les risques de prolifération de la levure. La cause principale est la surutilisation des antibiotiques. Pour pouvoir vivre sur nous, les levures doivent rivaliser avec diverses autres organismes dont la majorité sont des bactéries. Ces bactéries, qui se développent sur la peau, dans l'intestin et dans le vagin, entre autres endroits, sont inoffensives mais combattent efficacement les levures. Quand des antibiotiques sont prescrits afin d'éliminer des bactéries plus nocives, ils détruisent également les bactéries qui ne présentent aucun danger. Les levures qui ne sont pas touchées par les antibiotiques se propagent dans les lieux laissés vacants par les bactéries, et commencent à se développer et à se multiplier.

Les stéroïdes et certains médicaments contre le cancer affaiblissent le système immunitaire et peuvent favoriser la prolifération des levures. Les infections de la bouche par Candida albicans (aussi désignées muguet buccal) touchent le plus souvent des personnes atteintes de maladies comme le cancer et le sida. Les personnes atteintes de diabète et celles qui portent des dentiers leur causant une irritation chronique sont aussi plus susceptibles aux candidoses buccales. La prise de contraceptifs oraux accroît les risques d'apparition d'une candidose vaginale. Le temps chaud et le port de vêtements serrés constituent également des facteurs de risque, étant donné qu'ils constituent un milieu idéal pour Candida.

D'autres facteurs qui favorisent la prolifération de Candida sont notamment l'obésité et la grossesse. La levure infecte généralement les régions intertrigineuses, c'est-à-dire les endroits où la peau est en contact avec elle-même Les personnes en surpoids possèdent plus de replis cutanés. Elles transpirent également plus que les autres et Candida albicans aime la peau humide. La grossesse entraîne une obésité temporaire et affaiblit le système immunitaire.

Les spécialistes ne sont pas d'accord sur la question de la transmission sexuelle. Certaines recherches indiquent qu'il est très peu probable qu'une femme infectée transmette la candidose à un homme. Par contre, il n'est pas rare qu'un homme retransmette une candidose à sa partenaire après avoir été infecté. Des recherches récentes ont permis de déceler la présence de Candida dans le sperme d'hommes dont la partenaire souffrait d'infections récurrentes à Candida. Il faut donc tenir compte de cette possibilité en présence de candidoses à répétition.

Symptômes et Complications

Les infections de la peau par Candida entraînent l'apparition d'une plaque cutanée rouge, bien définie, qui démange et laisse perler un liquide. Elle peut être bordée de croûtes et de pustules. Elle siège habituellement dans des régions comme l'aine, les plis des fesses, l'espace entre les seins, les orteils ou les doigts et dans le nombril.

Les infections vaginales à Candida peuvent provoquer l'écoulement d'une substance épaisse et blanchâtre, semblable à du fromage. Elles se manifestent dans le vagin par une démangeaison ou une sensation de brûlure, surtout durant l'émission de l'urine ou les rapports sexuels qui génèrent souvent de la douleur ou une sensation d'inconfort.

Le panaris superficiel périunguéal est une forme de candidose qui touche les ongles. Cette infection est plus fréquente chez les personnes qui ont souvent les mains dans l'eau. Elle entraîne parfois un gonflement douloureux et rouge des doigts. Dans les cas les plus graves, les ongles peuvent se décoller et révéler un lit unguéal décoloré blanchâtre ou jaune.

Le muguet buccal provoque l'apparition de plaques blanches ressemblant à du lait caillé à l'intérieur de la bouche, sur la langue et le palais et autour des lèvres. Il peut également provoquer l'apparition de régions fissurées, rougeâtres et humides sur la peau à la commissure des lèvres. Les plaques de muguet provoquent parfois de la douleur.

Les infections du pénis provoquées par Candida sont rares, mais elles peuvent entraîner le gonflement et la coloration rouge de l'extrémité du pénis, ainsi que des douleurs.

Diagnostic

Pour établir un diagnostic, votre médecin vous posera des questions sur votre régime alimentaire et sur votre utilisation récente d'antibiotiques ou de médicaments susceptibles d'affaiblir le système immunitaire. Il passera aussi en revue les antécédents éventuels de diabète, de cancer, d'infection par le VIH, ou d'autres maladies chroniques.

La candidose est facile à identifier. La levure s'examine au microscope après avoir été détachée de la région touchée. Par contre, comme la levure est normalement présente de toute façon, votre médecin voudra s'assurer que c'est bien Candida qui est à l'origine du problème et non pas autre chose. L'aspect de l'éruption cutanée peut suffire à l'établissement du diagnostic.

Traitement et Prévention

Normalement, la candidose n'est pas une infection dangereuse, sauf dans les rares cas où elle se propage dans le sang et gagne les organes vitaux des personnes qui présentent une déficience du système immunitaire.

Dans le cas d'une infection cutanée, votre médecin peut prescrire un antifongique sous forme de crème ou de poudre, ou encore de comprimé à prendre par voie orale. Quand il s'agit d'infections aux levures vaginales, le traitement consiste de médicaments antifongiques administrés soit directement dans le vagin sous forme de comprimés, de crèmes, de pommades ou de suppositoires, soit donnés par la bouche (comme le fluconazole *). Pour le muguet buccal, on peut se rincer la bouche avec une suspension de médicament antifongique avant de l'avaler. Quelquefois le médecin vous recommandera de laisser fondre une pastille antifongique dans la bouche.

L'emploi sur plusieurs jours d'un médicament antifongique oral pourrait s'imposer pour les cas graves. Consultez votre pharmacien - vous n'avez pas besoin d'une ordonnance pour vous procurer un grand nombre des crèmes et des poudres destinées à soigner les infections de faible importance.

Les quelques mesures d'hygiène ci-après peuvent contribuer à prévenir la candidose génitale :

  • essuyez-vous de l'avant vers l'arrière après avoir fait vos besoins - les levures sont présentes en grand nombre dans la région rectale;
  • prenez un bain plutôt qu'une douche - il vous procurera les mêmes bienfaits qu'un bain de siège en éliminant les levures qui s'abritent dans la région vaginale;
  • épongez-vous bien après un bain, et veillez tout particulièrement à sécher les poils du pubis - au besoin, employez un séchoir à cheveux au réglage le plus bas;
  • abstenez-vous de savonner la région vaginale - le savon tue les bactéries utiles et n'a aucun effet sur les levures;
  • stérilisez ou jetez les sous-vêtements que vous avez portés durant votre dernière infection - l'eau de lavage à la machine n'est pas suffisamment chaude, vous devez les faire bouillir si vous voulez les garder. Vous devez également vous procurer de nouveaux diaphragmes ou de nouvelles capes);
  • évitez les substances chimiques contenues dans les tampons désodorisants et les douches vaginales, elles n'ont aucune utilité et peuvent provoquer une infection.

Les précautions ci-après sont non seulement rationnelles, mais conformes aux mesures préventives contre la candidose :

  • portez des sous-vêtements amples en coton;
  • évitez les collants et les pantalons serrés;
  • consommez du yogourt cru, surtout si vous suivez une antibiothérapie ou si d'autres facteurs vous prédisposent tout particulièrement à des infections aux levures - le yogourt pasteurisé n'est pas efficace. Certains magasins d'aliments de santé vendent Lactobacillus acidophilus sous forme de comprimés qui peuvent aider à contrôler la population des levures;
  • diminuez votre consommation de sucre et d'alcool (les nourritures préférées des levures);
  • songez à remplacer « la pilule » - si vous avez eu des infections à répétition, discutez avec votre médecin du contraceptif oral que vous pourriez employer à la place et qui vous aiderait;
  • assurez-vous que votre partenaire ne souffre pas de la même infection - ça ne sert à rien de vous soigner si vous ne prenez pas des dispositions pour éviter une nouvelle infection;
  • évitez les antibiotiques en cas de rhume ou de grippe - la grippe est provoquée par des virus contre lesquels les antibiotiques ne sont d'aucune utilité et peuvent même entraîner une candidose.

* Tous les médicaments portent un nom générique et un nom de marque. Le nom de marque est choisi par le fabricant (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le terme médical par lequel on désigne le médicament (par ex. acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais un seul nom générique. Dans cet article, les médicaments sont désignés par leur nom générique. Pour obtenir de l'information sur les noms de marque, adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien.