Description

Le bouton de fièvre, également connu sous le nom de feu sauvage, est causé par un virus. Les boutons de fièvre apparaissent généralement autour de la bouche et sur les lèvres. Ils sont hautement contagieux, mais pas dangereux.

Environ 60 % de la population a eu des boutons de fièvre à un moment donné. Les gens qui font des boutons de fièvre en ont 2 ou 3 épisodes par année, en moyenne, mais ce chiffre peut varier grandement d'une personne à une autre.

Outil santé

Obtenez les réponses à vos questions sur les moyens les plus ordinaires que vous pourriez employer pour traiter les feux sauvages.

Causes

Le virus le plus souvent responsable des boutons de fièvre est le virus de l'herpès simplex de type 1, un cousin du virus de l'herpès simplex de type 2. Toutefois, dans une minorité de cas, le virus de l'herpès simplex de type 2 peut lui aussi causer des boutons de fièvre. Près de 80 % de la population en Amérique du Nord est porteuse du virus de l'herpès simplex du type 1 dormant (inactif) qui vit en permanence dans l'organisme.

Le virus réside généralement dans un état de dormance à l'intérieur des cellules nerveuses du corps. Le système immunitaire est normalement capable de garder le virus en état d'inactivité. Toutefois, lorsqu'une personne infectée est exposée à un « facteur déclenchant » ou si son système immunitaire est affaibli, le virus se multiplie alors rapidement, puis il se propage le long des cellules nerveuses pour ressortir sur la peau, habituellement sur les lèvres. Ce phénomène se traduit par une sensation caractéristique de picotements et l'apparition subséquente de grappes de vésicules.

Les facteurs déclenchants spécifiques comprennent :

  • le temps froid;
  • la fatigue;
  • une fièvre, par exemple celle due à une grippe intestinale ou à une autre infection;
  • les menstruations;
  • une tension mentale ou physique;
  • une irritation physique des lèvres (par exemple à la suite d'une visite chez le dentiste);
  • le soleil ou un coup de soleil.

Vous pouvez contracter le virus si vous entrez en contact direct avec le bouton de fièvre ou le liquide qu'il contient, porteur d'un grand nombre de particules du virus. Il suffit simplement de serrer la main d'une personne qui a touché ses vésicules. Ou bien d'utiliser une brosse à dents, une tasse, un ustensile de cuisine, une débarbouillette, une serviette, un rouge à lèvres ou tout autre article personnel contaminé par le liquide du bouton de fièvre. Une fois que les vésicules ne sont plus douloureuses ou qu'elles forment une croûte, la personne n'est plus contagieuse.

Outil santé

Testez vos connaissances en répondant au jeu-questionnaire Mythe ou réalité!

Symptômes et Complications

Les personnes atteintes de boutons de fièvre peuvent avoir une sensation inhabituelle autour des lèvres dans les 24 heures précédant l'apparition des vésicules, y compris un picotement, une brûlure, une douleur ou un engourdissement. Il s'agit d'un prodrome, ou signe précurseur, de l'apparition de boutons de fièvre à cet endroit. Des rougeurs apparaissent sur la peau, puis des vésicules se forment. Pendant quelques jours, ces dernières laissent échapper un liquide clair qui va ensuite sécher pour former une croûte jaune en 3 à 5 jours environ. Le phénomène s'accompagne généralement d'un peu de douleur pendant les premiers jours qui suivent l'apparition des boutons de fièvre, mais la douleur disparaît souvent pendant la formation de la croûte. La guérison complète prend de 10 à 14 jours.

Cette affection provoque typiquement un amalgame de lésions, ou vésicules, à un point situé au pourtour des lèvres. D'autres régions que les lèvres peuvent également être touchées, par exemple l'intérieur de la bouche, autour des narines ou même les yeux. Le virus peut se propager à d'autres parties de votre corps si vous touchez les vésicules, puis que vous vous touchez ailleurs. Les boutons de fièvre localisés dans la bouche peuvent causer des problèmes et vous nuire lorsque vous parlez ou mangez. Si le virus contamine l'œil, il peut en endommager la surface et mener à une perte de la vue. Dans de très rares cas, il peut contaminer le cerveau et provoquer une méningite virale ou une encéphalite. L'herpès simplex du type 1, le virus à l'origine des boutons de fièvre, peut également se propager aux organes génitaux par le biais de relations sexuelles orales, ce qui entraîne l'herpès génital.

Le virus de l'herpès simplex du type 1 ne disparaît jamais tout à fait, si bien que les boutons de fièvre peuvent réapparaître plus tard s'il y a un nouveau facteur déclenchant. La plupart des boutons de fièvre ne laissent pas de cicatrices. Cependant, si une vésicule ouverte est infectée par une bactérie, ou si les lésions ont tendance à réapparaître au même endroit, une cicatrice peut en résulter. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli ont tendance à contracter davantage de boutons de fièvre et à en guérir moins rapidement.

Outil santé

Votre médecin peut vous aider à reprendre le contrôle sur vos feux sauvages. Vous pouvez faire quelque chose de réellement efficace contre les feux sauvages!

Diagnostic

Les boutons de fièvre présentent des symptômes clairs et évidents, si bien qu'il n'est pas nécessaire de procéder à une batterie de tests. De toute façon, il est rare qu'il soit nécessaire de consulter un médecin. Toutefois, mieux vaut aller voir un médecin si vous constatez la moindre rougeur ou douleur dans l'œil, une fièvre supérieure à 38 °C (100 °F) ou un liquide blanc jaunâtre épais s'écoulant des vésicules. Il pourrait s'agir d'une infection bactérienne. Le médecin peut vérifier si le liquide qui s'écoule des vésicules contient des bactéries.

Il faut également consulter un médecin si les lésions durent plus de 14 jours, si elles surviennent plus de 6 fois par année ou si le bouton de fièvre se manifeste en même temps qu'une maladie qui affaiblit le système immunitaire.

Traitement et Prévention

Il n'existe aucun moyen connu pour guérir les boutons de fièvre. Les feux sauvages disparaissent d’eux-mêmes mais certains médicaments peuvent s'avérer utiles pour prévenir la progression du feux sauvages et traiter la douleur associée aux feux sauvages.  

Parmi les médicaments employés pour soigner les boutons de fièvre, on retrouve :

  • l'acyclovir*, un médicament antiviral, peut être appliqué sous forme de pommade, 4 ou 5 fois par jour;
  • une combinaison d'acyclovir et d'hydrocortisone peut être prescrit sous forme de crème. Ce médicament peut arrêter la progression de la maladie (ulcérations) si elle est utilisée au stade de prodrome. Il peut réduire le temps de guérison des lésions ulcéreuses de 1,4 jour et la durée de la douleur par un jour
  • l'acyclovir, le famciclovir ou le valacyclovir peuvent être pris par voie orale pour prévenir l'apparition d'un bouton de fièvre. Ces médicaments antiviraux peuvent s'avérer bénéfiques s'ils sont pris dans l'heure qui suit la première apparition des symptômes ou pour prévenir les boutons de fièvre lors d'une exposition prévue aux facteurs déclenchants (par ex. le soleil). Dans ces cas particuliers, les médicaments peuvent diminuer de 1 jour ou 2 le temps requis pour la guérison;
  • des remèdes contre les boutons de fièvre qui sont offerts en vente libre. Ces produits sont habituellement offerts sous forme de liquide, de pommade, de gel ou de baume. Ils peuvent contenir des agents hydratants et protecteurs pour les lèvres ainsi que des agents anesthésiants destinés à diminuer la douleur due aux boutons de fièvre ainsi qu'à prévenir les gerçures et le séchage excessif des lèvres. Ces produits peuvent aider à soulager les symptômes mais n’arrête pas la progression de la lésion ni la réplication du virus. 
  • le docosanol, agent inhibiteur d'entrée virale lorsqu'il est appliqué dès les premiers symptômes, exerce une action qui aide à prévenir la propagation du virus vers un tissu sain. Ceci aidera à limiter la croissance du feu sauvage. Il réduit Ie délai de guérison et la durée des symptômes du feu sauvage dont la douleur, la sensation de brûlure, le picotement et les démangeaisons.

Dans la mesure du possible, essayez de limiter votre exposition aux facteurs déclenchants décrits dans la section « Causes ». À titre d'exemple, si le soleil tend à provoquer l'apparition de boutons de fièvre, appliquez un écran solaire avec un facteur de protection d'au moins 30 sur vos lèvres et votre visage 30 minutes avant de vous exposer au soleil. Vous devriez également éviter les lits de bronzage. En outre, réduisez votre stress en mangeant bien, en obtenant suffisamment de repos et de détente ainsi qu'en faisant de l'exercice.

Chez les personnes qui ont souvent des boutons de fièvre graves ou dont le système immunitaire est affaibli, le médecin peut prescrire un traitement médicamenteux de façon continue afin d'inhiber le virus.

Pour éviter d'être contaminé par le virus de l'herpès simplex, il est essentiel d'éviter tout contact avec lui. Ne touchez jamais les lésions actives d'autres personnes (par des baisers ou des relations sexuelles buccogénitales).

Lorsque les boutons de fièvre sont actifs, lavez-vous les mains fréquemment afin d'éviter de transmettre le virus aux autres. Tâchez de ne pas vous approcher des nouveau-nés ni de ceux dont le système immunitaire est affaibli, car ces personnes sont plus vulnérables à des boutons de fièvre en évolution.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (le nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.