Description

L'acidocétose diabétique est un trouble qui se produit généralement chez les personnes atteintes du diabète de type 1 (ou insulinodépendant). Ce trouble consiste en une accumulation de substances toxiques, appelées corps cétoniques, qui rendent le sang trop acide. Une élévation de la concentration sanguine de corps cétoniques est facile à traiter, si elle est décelée et traitée sans délai; cependant, si rien n'est fait, la personne peut finir par sombrer dans le coma et mourir.

L'acidocétose diabétique peut survenir chez les personnes chez qui le diabète de type 1 vient tout juste d'être diagnostiqué et qui présentaient déjà une accumulation de corps cétoniques dans leur sang avant le diagnostic ou le début du traitement. Elle peut également se produire chez les personnes dont le diabète de type 1 est déjà connu lorsque celles-ci omettent une dose d'insuline, contractent une infection ou subissent un traumatisme ou une blessure.

Bien que ce soit beaucoup plus rare, l'acidocétose diabétique peut se produire occasionnellement chez les personnes atteintes de diabète du type 2 dans certaines conditions de stress physiologique.

Diabète de type 2 - Traitements
Outil santé

Rassemblez les faits sur chaque médicament qui pourrait vous être prescrit dans le cadre de votre diabète de type 2, y compris le mode d'action et les effets secondaires possibles.

Causes

En présence d'un diabète de type 1, le pancréas ne parvient pas à synthétiser l'hormone insuline dont les cellules de l'organisme ont besoin pour retirer le glucose du sang. En cas de diabète du type 2, le pancréas ne peut produire des quantités suffisantes d'insuline pour que les cellules retirent le glucose du sang.

Le glucose, un sucre simple provenant des aliments consommés, fournit l'énergie nécessaire au fonctionnement des cellules. Les personnes diabétiques ne peuvent fournir de glucose à leurs cellules; leur organisme recherche donc d'autres sources d'énergie. Pendant ce temps, le glucose s'accumule dans la circulation sanguine et lorsque l'acidocétose diabétique est constatée, le taux de sucre dans le sang (la glycémie) est souvent très élevé, soit plus de 22 mmol/L (400 mg/dL), tandis que la concentration d'insuline est très faible.

Puisque les cellules ne peuvent utiliser le glucose, l'organisme dégrade les cellules adipeuses pour se procurer de l'énergie, ce qui libère des corps cétoniques à titre de sous-produit. Les corps cétoniques s'accumulent dans le sang, ce qui le rend plus acide. En conséquence, un grand nombre des enzymes qui assurent les processus métaboliques dans l'organisme ne peuvent plus remplir leur rôle correctement. Une augmentation du nombre de corps cétoniques altère donc également les taux de sucre et d'électrolytes dans l'organisme.

Une acidocétose diabétique peut survenir en cas de carence en insuline, dans les circonstances ci-après :

  • une infection ou une maladie (par ex. une infection des voies urinaires ou une pneumonie);
  • un événement stressant ou un traumatisme (y compris une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou une intervention chirurgicale);
  • un traitement à l'insuline inadéquat (par exemple dans un cas non diagnostiqué ou lorsqu'on omet de prendre une dose d'insuline).
Diabète - Mythe ou réalité
Outil santé

Sauriez-vous trouver la part de vérité parmi les mythes qui circulent sur le diabète de type 2? Vérifiez vos connaissances maintenant.

Symptômes et Complications

En général, l'accumulation des corps cétoniques dans le sang et l'urine jusqu'à une concentration élevée s'effectue de façon progressive, ce qui fait apparaître les symptômes de l'acidocétose diabétique :

  • une douleur abdominale (surtout parmi les enfants);
  • de la confusion;
  • une diminution de la transpiration;
  • une respiration profonde et rapide (symptôme tardif);
  • une peau sèche et froide;
  • une soif et une évacuation de l'urine excessives;
  • de la fatigue;
  • un taux de glucose sanguin élevé;
  • des nausées et des vomissements;
  • la présence de corps cétoniques dans l'urine;
  • une perte de poids rapide;
  • une odeur sucrée et fruitée de l'haleine (pouvant ressembler à celle du solvant pour vernis à ongles).

Au fur et à mesure que les corps cétoniques s'accumulent dans le sang, ils sont excrétés dans l'urine et emportent avec eux des sels de sodium et de potassium. Après un certain temps, les concentrations de sels de sodium et de potassium dans l'organisme deviennent insuffisantes, ce qui peut provoquer des nausées et des vomissements. Il en résulte un cercle vicieux.

La déshydratation est une autre complication de l'acidocétose diabétique. Les taux élevés de corps cétoniques sont associés à des taux élevés de sucre dans le sang et l'urine. Une plus grande quantité d'eau est attirée dans l'urine, ce qui entraîne une miction fréquente. De plus, lorsque la personne vomit, par exemple à cause d'un dérangement d'estomac, d'une grippe ou d'une autre maladie, l'organisme perd rapidement une quantité excessive d'eau et d'électrolytes. Un état de déshydratation très grave peut survenir rapidement (en quelques heures).

Diabète  - Discussion avec le médecin
Outil santé

Créez un Guide de discussion personnalisé avec votre médecin pour obtenir les renseignements dont vous avez vraiment besoin au sujet du diabète de type 2.

Diagnostic

La quantité de corps cétoniques dans l'urine doit être vérifiée lorsqu'une personne diabétique :

  • présente des symptômes d'acidocétose diabétique;
  • a une glycémie à jeun supérieure à 14 mmol/L (252 mg/dL) pendant 24 heures;
  • est atteinte d'une infection ou d'une maladie.

Il est facile de mesurer les taux de corps cétoniques à la maison; un résultat positif exige des soins médicaux immédiats. Un médecin ou un autre professionnel de la santé peuvent expliquer la façon de mesurer la concentration des corps cétoniques dans l'urine.

Votre médecin ou un autre professionnel de la santé peut également prélever des échantillons sanguins pour mesurer les concentrations de corps cétoniques, d'électrolytes (par ex. sodium et potassium), le pH (une mesure de l'acidité de votre sang) et le taux de glucose.

Diabète - Vérification de la prise en charge
Outil santé

Répondez à 7 questions rapides pour savoir si vous avez besoin d'aide pour gérer votre diabète de type 2.

Traitement et Prévention

Le traitement de l'acidocétose diabétique doit toujours être réalisé en consultation avec un médecin ou une équipe médicale, la plupart du temps en milieu hospitalier. Dans les cas légers, des suppléments liquidiens et des injections supplémentaires d'insuline sont nécessaires environ toutes les 3 heures, jusqu'à ce que les corps cétoniques aient disparu de l'urine ou que leur taux se soit abaissé. La concentration sanguine de glucose et de corps cétoniques doit également être suivie de façon attentive au cours de cette période.

Étant donné que la déshydratation ne fait qu'aggraver l'évolution de l'acidocétose diabétique, il importe donc de maintenir un apport constant en liquide.

Dans les cas modérés ou graves, une hospitalisation peut s'avérer nécessaire afin de réaliser le remplacement des liquides et des électrolytes. Cela nécessite un contrôle fréquent de la glycémie et de l'acidité sanguine, et le rétablissement de l'équilibre des électrolytes tels que le potassium. Le volume d'urine est mesuré jusqu'au retour à la normale des signes vitaux (température, pouls, respiration, pression artérielle). Si l'épisode d'acidocétose diabétique a été déclenché par une infection, les médicaments appropriés sont administrés.

Même si le traitement à l'insuline est administré avec soin, la concentration de corps cétoniques peut s'élever de façon occasionnelle. Ce phénomène peut apparaître tout particulièrement en cas de maladie, mais le fait d'oublier même une seule injection d'insuline peut entraîner une « carence alimentaire » dans les tissus et provoquer le métabolisme des graisses et l'accumulation des corps cétoniques.

Dans de rares cas, si la réhydratation est trop rapide, une enflure du cerveau peut se produire. On appelle ce phénomène un œdème cérébral, et il est souvent fatal.

Les stratégies de prévention les plus importantes font appel au contrôle systématique et au maintien de l'équilibre de la glycémie (par ex. en suivant un plan de traitement recommandé par votre professionnel de la santé) ainsi qu'au dépistage précoce des corps cétoniques. Lorsque la glycémie dépasse 14 mmol/L, ou en cas d'une poussée de maladie, les personnes qui ont un diabète doivent contrôler la présence de corps cétoniques dans le sang ou l'urine au moins deux fois par jour. De cette façon, il est possible de corriger rapidement un excès de corps cétoniques, avant l'apparition et l'aggravation des symptômes de l'acidocétose diabétique.