La meilleure santé possible, durant vos 30 ans et au-delà

C'est un fait indéniable. Le temps passe et notre corps change. Notre santé au jour le jour se comparerait au beau temps et au mauvais temps. Tout comme les journées ensoleillées sont suivies d'orages éphémères, les jours de santé sont entrecoupés de rhumes, de reniflements, de douleurs et d'endolorissements, de boutons et d'ampoules. Notre santé générale, toutefois, se comparerait davantage au climat. Tributaire d'un grand nombre de facteurs, dont la génétique, la chance, et nos habitudes de vie, elle a des répercussions plus importantes et durables sur notre vie.

Certains des facteurs qui agissent sur notre santé échappent à notre contrôle, tels que les antécédents médicaux de notre famille. Si votre mère ou votre sœur a eu un cancer du sein, par exemple, il se peut que votre risque soit plus grand d'avoir ce cancer. Par ailleurs, des accidents, des blessures et des troubles génétiquement inattendus peuvent nous prendre au dépourvu et fragiliser notre santé.

Nos habitudes de vie relèvent cependant de notre volonté et, avec le temps, elles finissent par renforcer ou mettre en danger la santé dont nous jouissons. Les décisions, telles que fumer ou ne pas fumer, quels aliments consommer et combien d'activité physique pratiquer, peuvent contribuer à notre santé ou lui nuire sérieusement.

Chaque femme est unique, et le processus de vieillissement touchera chacune d'elles de manières différentes. En général, pour profiter de la meilleure santé possible à n'importe quel âge, vous devez comprendre les changements qui peuvent s'opérer dans votre corps. Il vous faudra aussi passer quelques examens périodiques préventifs et incorporer de saines habitudes à votre vie, habitudes qui vous aideront à combattre les effets du vieillissement. Le temps n'attend pas, alors tirez le maximum du temps dont vous disposez quel que soit votre âge.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-30-ans-un-guide-de-sante-a-lintention-des-femmes

Vos 30 ans les principales transformations du corps

Votre trentaine peut se vivre comme une période de contradictions. Juste au moment où vous vous sentez pleinement épanouie et affirmée dans votre identité, votre corps commence à montrer les premiers signes subtiles du vieillissement. Et au moment où vous parvenez à une plus grande stabilité dans votre carrière ou votre vie personnelle, il se peut qu'un stress découle de cette stabilité. Bien sûr, toutes les femmes ne vivent pas cela de la même manière mais il y a certainement des préoccupations communes aux femmes de la trentaine.

À 30 ans, vous pouvez vous rendre compte qu'il y a un prix à payer pour les joies et la surexposition au soleil. Vous avez toujours eu le sourire aux lèvres pendant toutes ces années de bonheur et de santé? Vous pouvez voir apparaître de petits rides autour de vos yeux. Ces marques des moments heureux apparaissent naturellement, à mesure que votre peau vieillit, tout comme vous elle perd de son élasticité et se régénère moins avec le temps. Et si vous aimiez les bains de soleil ou le bronzage quand vous étiez plus jeune, les effets du photovieillissement se font plus visibles maintenant.

L'une des préoccupations courantes des femmes de la trentaine est de trouver le temps pour maintenir leur forme physique au milieu de toutes leurs exigences professionnelles, relationnelles ou familiales! En maintenant votre force, votre minceur et votre forme physique, vous risquez moins de prendre du poids et de perdre le tonus et la masse musculaire; rappelons aussi que l'activité physique régulière peut réduire vos risques de maladie du cœur et de diabète, tout en vous aidant à gérer des symptômes de stress et dépression.

Durant cette décennie, vous pouvez aussi vous poser des questions relatives à la maternité, à savoir si vous voulez avoir un bébé ou non, ou si vous désirez en avoir un autre. Bien que le pic de la fertilité se situe dans la vingtaine, beaucoup de femmes mènent une grossesse normale et donnent naissance à des bébés en santé dans leur trentaine avancée. Pour les femmes enceintes après 35 ans, le risque est plus élevé quant aux déficiences de naissance, aux complications de grossesse et aux fausses couches. Il est aussi plus difficile de devenir enceinte dans la trentaine, la nature est ainsi faite.

Comme vous passez à la trentaine, votre corps poursuit son parcours en termes de fertilité. Les adolescentes ont des centaines de milliers d'ovules dont quelque 400 seulement deviendront des œufs après maturation. Au seuil des 30 ans, il vous reste à peu près la moitié de ce nombre. Cette baisse du nombre d'ovules peut influencer la santé de la femme de plusieurs manières, la difficulté à concevoir étant l'une des plus couramment observées avec des répercussions émotionnelles.

Les fluctuations hormonales peuvent aussi entraîner des changements dans votre cycle menstruel. Des saignements abondants pourraient révéler la présence de fibromes, tumeurs utérines qui ne sont pas cancéreuses. Si vous avez eu des enfants, il se peut que vous éprouviez un certain degré d'incontinence urinaire.

Cela ne vous décourage pas trop d'en apprendre sur ces changement? Ne soyez pas découragée, lisez la suite pour découvrir comment rendre vos 30 ans plus harmonieux et moins stressants.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-30-ans-un-guide-de-sante-a-lintention-des-femmes

Vos 30 ans maintainir le bien-être par des habitudes santé

Changez de vitesse dans l'activité physique et la nutrition. Dans la trentaine, vous remarquerez peut-être des changements concernant votre poids, notamment combien de poids vous prenez et dans quelle partie du corps. Pour contrer cette tendance, changez de vitesse mettez la pédale douce pour l'apport calorique et passez à une vitesse supérieure pour l'activité physique. À mesure que vous prenez de l'âge, votre corps a besoin de moins de calories. Selon son indice de masse corporelle (IMC), une femme de 30 ans qui n'est pas très active nécessite de 1600 à 1800 calories par jour. Pour chaque année passée après l'âge de 30 ans, soustrayez 7 calories de votre total. Si vous êtes plus active, vous aurez besoin d'un plus grand apport calorique quotidien. Explorez différentes façons d'équilibrer votre apport calorique (calories provenant de vos aliments et de vos boissons) et votre dépense d'énergie (par des activités).

Bougez. Le stress inhérent à la vie moderne risque de laisser peu de temps ou d'enthousiasme pour l'activité physique. Au lieu de vous contenter de répéter une série d'exercices qui ne vous motive plus, changez votre routine et adoptez de nouveaux mouvements - peu importe quels mouvements vous choisissez! Essayez différents types de danses, le yoga ou les arts martiaux. Au travail, prenez une pause de 15 minutes dans l'après-midi et allez marcher. Jouez avec vos enfants sautez à la corde, jouez aux cerceaux ou entraînez-vous au rythme d'une console de jeux vidéo dernier cri. Nagez, faites de la randonnée ou joignez-vous à une équipe de soccer ou de balle molle. Et pourquoi ne pas explorer les différentes variations des classes d'aérobie offertes de nos jours - hoola hoop, danse à la barre verticale et strip-tease, cardiovélo, aérobie avec sauts... bref, ce ne sont pas les choix qui manquent.

Sachez faire votre choix parmi la multitude d'aliments. Une fois parvenue à la trentaine, vous avez probablement entendu bien des choses sur les aliments les œufs sont mauvais pour la santé, les œufs sont bénéfiques, voici des aliments miracles et voilà des sources d'oméga... Que vous fassiez des choix alimentaires pour toute la famille, pour deux ou simplement pour vous, il est bon de garder à l'esprit quelques principes de base. Garnissez votre réfrigérateur de fruits et de légumes saisonniers de différentes couleurs. Débarrassez-vous d'aliments riches en calories vides, y compris les boissons gazeuses et les jus sucrés; choisissez vos collations parmi celles qui renferment des ingrédients essentiels et nourrissants. Dans votre cuisine, préférez des huiles bénéfiques pour la santé, comme l'huile de canola ou d'olive, à celles qui sont riches en gras saturés. Donnez priorité aux aliments à forte teneur en vitamines et en minéraux, et faites particulièrement attention à votre apport de folate, de calcium et de fer si vous envisagez une grossesse. Faites votre possible pour maintenir un poids santé et maîtriser votre cholestérol. Veillez aussi à éviter les aliments qui peuvent occasionner des irritations ou des brûlures d'estomac.

Assoyez votre beauté sur une base solide. Dans la trentaine, la femme perd davantage de tissu osseux qu'elle n'en produit. Une perte excessive de la masse osseuse accroît votre risque d'ostéoporose. Compensez la perte osseuse par des exercices avec mise en charge et adoptez une alimentation riche en calcium, en vitamine D, en magnésium et en acide folique. Certes, il vous reste beaucoup de temps avant d'avoir à vous inquiéter d'un dos courbé, mais vous pourriez remarquer un certain affaissement dans votre posture, conséquence de toutes ces années de travail en position assise et du poids des grossesses - ou du poids des enfants après leur naissance. Les exercices de renforcement, notamment ceux qui visent les muscles abdominaux, vous aideront à maintenir votre posture droite et naturelle. Le yoga et les exercices Pilates vous seront également utiles, car les étirements permettent d'allonger les muscles et de mieux soutenir les articulations.

Prenez soin de vos seins. Les femmes ont un rapport complexe avec leurs seins qui représentent tant de choses pour elles. Arrivée à la trentaine, vous n'en êtes plus au questionnement de la pré-adolescence ni à l'apprivoisement du début de l'âge adulte. Maintenant, vous remarquez peut-être que des changements se produisent au niveau de vos seins, que vous ayez eu des enfants ou non. Pour les garder en forme, pratiquez des soins dévoués. Portez un soutien-gorge ferme et bien adapté; ne soyez pas gênée pour demander l'avis d'un professionnel. Consommez des aliments riches en antioxydants pour combattre le risque de cancer du sein. Vous devriez bien connaître l'apparence et la sensation de vos seins maintenant - continuez à les surveiller pour déceler l'apparition de bosses. Certaines de ces bosses pourraient être de simples kystes. La maladie fibrokystique du sein est causée, croit-on, par des fluctuations hormonales. Envisagez-vous d'allaiter votre bébé? Sachez que l'allaitement est bénéfique tant pour vous que pour votre bébé les études semblent indiquer que l'allaitement au sein pourrait diminuer le risque de cancer du sein - pour la mère ainsi que son enfant ultérieurement.

Les soins cutanés, incontournables. Personne n'échappe aux effets du temps. Le temps passe aussi sur notre peau et y laisse des marques. En vous regardant dans votre miroir, il se peut que vous releviez les premiers signes du temps - de légers rides, surtout autour des yeux et de la bouche. Votre peau pourrait aussi être plus sèche et manquer d'éclat; il arrive que l'acné d'adulte fasse son apparition, par une ironie de la nature. Veillez à bien hydrater votre peau, et exfoliez régulièrement pour enlever la peau sèche et terne. Utilisez des produits contenant des antioxydants (comme le CoQ10 ou les vitamines A, C, et E) pour réparer les dommages provoqués par le soleil, la pollution, le stress et le processus naturel du vieillissement.

Conservez votre aplomb. Les pratiquants du yoga sont encouragés à trouver leur centre ou leur ligne d'équilibre. Lorsqu'ils y parviennent, les poses d'équilibre difficiles peuvent devenir reposants ou revitalisants. La ligne d'équilibre peut parfois s'éloigner du centre, mais il y reviendra toujours. Dans votre trentaine, tentez de trouver votre fil à plomb, un centre vers lequel vous reviendrez après avoir éprouvé inquiétudes ou dépressions. Pour ce faire, passez en revue votre liste du stress, réfléchissez à toutes vos tâches obligatoires. Pouvez-vous en éliminer au moins une pour laisser de la place à vos besoins réels? Ne laissez pas le stress perturber votre sommeil, votre vie sexuelle ou tout autre aspect essentiel à une vie heureuse et en santé.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-30-ans-un-guide-de-sante-a-lintention-des-femmes

Vos 30 ans la liste de vérification

Passez en revue la liste de vérification ci-dessous et adhérez au calendrier des tests et des examens qui vous sont recommandés durant votre trentaine.

  • Pression artérielle et cholestérol : à votre âge, vous n'êtes pas très exposée à une pression artérielle ou à un taux de cholestérol élevés, surtout si vous respectez les habitudes santé pour votre cœur, comme faire de l'exercice régulièrement, avoir une alimentation nutritive et ne pas fumer. Quelle que soit la raison de votre consultation médicale, on vous demandera de retrousser votre manche pour une mesure de la pression artérielle. Quant à votre taux de cholestérol, il doit être vérifié à quelques années d'intervalle. Si vous faites partie de certains groupes à risque, il se peut que votre médecin fasse des contrôles plus fréquents de votre cholestérolémie. Le fait d'être diabétique, d'avoir un grand tour de taille ou de fumer pourrait vous exposer à un certain risque.
     
  • Test Pap et examen pelvien : dès que vous avez atteint 20 ans, vous devez subir un test Pap et un examen pelvien régulièrement. Le test Pap permet de détecter le cancer du col de l'utérus alors que l'examen pelvien permet au professionnel de la santé d'examiner le col de l'utérus ainsi que le vagin, et de déterminer l'état de santé de l'utérus. Des signes d'infection pourraient aussi être décelés lors de cet examen.
     
  • Examen des seins : le cancer du sein est un cancer très courant chez les femmes. Aussi, en même temps que votre test Pap et l'examen pelvien, votre médecin pourrait effectuer un examen des seins. Si ce n'est pas le cas, demandez-lui si vous avez besoin d'un examen des seins et, dans l'affirmative, à quelle fréquence. Pour votre part, il y aurait lieu de vous familiariser avec l'apparence et la sensation de vos seins lorsqu'ils sont normaux.
     
  • Examen de la peau : le cancer de la peau peut survenir chez n'importe qui, à n'importe quel âge. Outre les mesures de protection contre le soleil afin de réduire vos risques, un examen annuel complet par votre médecin permettra de repérer les nouveaux grains de beauté ou taches, ou ceux qui présentent des changements dans leur apparence. Vous pouvez effectuer un auto-examen de la peau (ou demander l'aide d'un partenaire). Lorsque vous examinez les taches ou marques sur votre peau, voici ce qu'il faut rechercher (résumé en 5 lettres ABCDE) :
    • Asymétrie (forme non arrondie)
    • Bordure (contour présentant des irrégularités)
    • Couleur (variation de la couleur ;différence par rapport aux autres grains de beauté)
    • Diamètre (plus grand qu'un bout de crayon à effacer)
    • Évolution (changement de taille, de forme ou de couleur)
    Si quelque chose vous semble anormal ou inquiétant, parlez-en à votre médecin.
     
  • Examen dentaire : prenez rendez-vous périodiquement chez votre dentiste pour des examens et des nettoyages préventifs. La fréquence des visites est fonction des besoins de chaque personne, mais en général, les autorités dans ce domaine recommandent au moins une ou deux visites par année.
     
  • Examen des yeux : même avec une vision de 20/20, vous devriez avoir un examen des yeux tous les 1 à 2. Après tout, l'examen ne porte pas uniquement sur la qualité de votre vision et l'optométriste recherche, par exemple, des signes de glaucome. Si vous faites du diabète ou de l'hypertension artérielle (haute pression), ou les problèmes de vision sont courants dans votre famille, l'optométriste vous informera de la nécessité d'avoir un examen des yeux plus fréquemment.
     
  • Vaccinations : pensez-vous que les vaccins sont réservés uniquement aux enfants? Vous avez peut-être besoin d'une dose de rappel de certains vaccins reçus dans l'enfance; de plus, vous pourrez bénéficier de la protection offerte par de nouveaux vaccins contre certains problèmes de santé qui pourraient poser un risque pour vous. Demandez à votre médecin si l'un des vaccins ci-dessous serait indiqué pour vous
     
    • Faites-vous vacciner contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) si vous n'avez jamais reçu ce vaccin. Le vaccin ROR vous serait recommandé aussi, si l'une des situations à risque suivantes s'appliquait à vous travailler dans le domaine des soins de la santé, fréquenter un collège ou une université, et voyager dans certains pays.
       
    • Le vaccin contre la diphtérie, le tétanos, et la coqueluche (DTCa) est recommandé pour toute personne dont le dernier vaccin remonte à plus de 10 ans. Parmi les autres groupes qui devraient recevoir le vaccin DTCa, mentionnons les personnes qui travaillent avec des bébés, celles qui prévoient une grossesse et celles qui ont subi une plaie contaminée (causée par un clou rouillé, par exemple).
       
    • Chaque année, faites-vous vacciner contre la grippe. Cette vaccination est particulièrement importante en présence de problèmes de santé qui augmentent vos risques de complications lors d'une grippe.
       
    • Vous envisagez un voyage? Songez à vous faire vacciner contre la méningite et l'hépatite A et B; n'oubliez pas de consulter votre médecin ou un spécialiste de la santé des voyageurs concernant les autres risques que présentent les destinations visées.
       
    • Si vous n'avez jamais contracté la varicelle dans votre enfance, vous devriez vous faire vacciner contre cette maladie maintenant. Si vous avez des doutes sur votre immunité, ne prenez pas de risque et faites-vous vacciner. C'est une très bonne idée de le faire aussi si vous souhaitez devenir enceinte un jour et ne savez pas si vous êtes immunisée contre la varicelle. Par contre, si vous êtes déjà enceinte (ou espérez l'être dans les quelques semaines à venir), reportez votre vaccination.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-30-ans-un-guide-de-sante-a-lintention-des-femmes