Une alimentation équilibrée : c'est tout simple !

Votre alimentation peut affecter votre état ! Vous pouvez mieux contrôler vos symptômes en adoptant une alimentation équilibrée et bien planifiée.

Avant de consulter ces conseils pratiques sur la nutrition, souvenez-vous qu'il existe des tonnes de théories et de régimes qui prétendent traiter la SP. On y retrouve des diètes faibles en gluten (un certain type de protéines présentes dans le blé, le seigle et l'orge), riches en matières grasses polyinsaturées ou enrichies de certaines vitamines comme les vitamines B et C. D'autres régimes prétendent que les personnes atteintes de SP sont allergiques à certains types d'aliments. Jusqu'à présent, aucun régime, aucune vitamine et aucun supplément alimentaire n'a prouvé que l'alimentation soit impliquée comme cause de la SP.

Alors que faut-il faire ? Tenez-vous en à l'essentiel de l'alimentation nutritionnelle ! Voici quelques suggestions nutritionnelles à l'intention des personnes atteintes de SP :

  • Ajoutes beaucoup de céréales, de fruits et de légumes à votre alimentation. Les aliments de ces groupes sont riches en vitamines, en minéraux, en glucides et en d'autres substances importantes pour votre santé.
  • Les grains entiers comme le blé entier, le riz brun, les pâtes au blé entier, l'avoine et le maïs à grains entiers ajoutent des fibres aux glucides de votre alimentation.
  • Quant aux fruits et aux légumes, consommez-en cinq à dix portions par jour. Et souvenez-vous qu'une portion n'est pas toujours aussi grosse qu'on le pense. Une tasse de légumes crus (choisissez des légumes en feuilles vert foncé ainsi que des fruits et des légumes orangés), une demi-tasse d'autres légumes et fruits ou six onces (200 ml) de jus de fruit comptent tous pour une portion chacun.
  • Choisissez des coupes de viande et des produits laitiers maigres. Il peut s'agir de viandes maigres, de poisson ou de volaille, de produits laitiers faibles en matières grasses ou écrémés, de haricots secs, de tofu ou d'autres sources de protéines d'origine végétale.

Rappelez-vous que certains régimes qui prétendent guérir ou contrôler la SP peuvent en réalité priver votre organisme de vitamines et d'éléments nutritifs essentiels. Avant de songer à une diète spéciale, consultez votre médecin ou une diététiste agréée.

Certaines personnes atteintes de SP ont aussi d'autres problèmes de santé comme le diabète, l'hypertension ou l'hypercholestérolémie. Ces personnes ont besoin de régimes et de médicaments particuliers. Si vous avez d'autres problèmes de santé, consultez une diététiste agréée afin de veiller à vos besoins alimentaires spéciaux.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Une-saine-alimentation-et-la-SP

La vessie et les intestins

Vous pouvez mieux contrôler les symptômes reliés à votre vessie et à vos intestins à l'aide d'une meilleure alimentation et consommation de liquides. Si vous ressentez de la constipation, vous pouvez résoudre le problème en consommant davantage de fibres. Les fibres alimentaires se retrouvent dans les aliments tels les grains entiers, les légumineuses, les fruits et les légumes, les noix et les graines. Essayes de consommer au moins de 25 à 30 grammes de fibre chaque jour. Par exemple, une pomme de taille moyenne contient 4 g de fibres et une demi-tasse de haricots noirs en contient presque 10 g. Consultez les renseignements nutritionnels sur l'emballage des aliments pour en connaître le contenu en fibre.

Voici quelques conseils pour augmenter la quantité de fibre dans votre alimentation :

  • Ajoutez graduellement les fibres à votre alimentation parce qu'en ajouter trop d'un seul coup pourrait vous donner des flatulences, des ballonnements et de la diarrhée.
  • Choisissez une céréale à haute teneur en fibres pour le déjeuner ainsi que des pains, des pâtes et des céréales à grains entiers. Préparez vos haricots, vos pois et vos lentilles de diverses façons; ces aliments peuvent être préparés de façon très créative.
  • Choisissez des collations riches en fibre, comme des noix, des graines, des légumes tranchés et des fruits séchés. La plupart des magasins d'aliments santé offrent une grande variété de noix, de fruits séchés et de graines.
  • Mangez des fruits au dessert ou en morceaux dans vos céréales et ajoutez des légumes à vos plats favoris.

De plus, rappelez-vous que même une activité physique modérée comme la marche ou les étirements peut aider à prévenir la constipation.

Réduire les problèmes de vessie

Si vous ressentez des symptômes urinaires comme des mictions fréquentes ou de l'incontinence, consultez votre médecin pour connaître ses recommandations pour le traitement de vos symptômes. Rappelez-vous que vous pouvez contrôler mieux vos symptômes avec vos choix d'aliments et de breuvages.

Parfois, les personnes atteintes de SP qui craignent les mictions trop fréquentes ou l'incontinence limitent leur consommation de liquides. Une consommation trop réduite de liquides peut entraîner des problèmes comme la déshydratation, le manque de salive, les problèmes de déglutition, la perte d'appétit, la constipation et même des carences de certains éléments nutritifs. Il faudrait boire au moins huit verres de huit onces (250 ml) d'eau à chaque jour.

Si cette quantité d'eau vous semble considérable, voici quelques conseils pour vous assurer que vous buvez toute l'eau dont vous avez besoin :

  • Quand vous passez devant un abreuvoir, buvez un bon coup.
  • Transportez toujours une pleine bouteille d'eau avec vous quand vous quittez la maison.
  • Buvez aux repas et essayez de l'eau pétillante au lieu des boissons gazeuses qui contiennent de la caféine.
  • Limitez votre consommation de breuvages riches en caféine comme le café, le thé, le cola et certaines boissons gazeuses. La caféine est un diurétique qu'il faudrait éviter si vous avez des problèmes de vessie.
  • Si vous consommez de l'alcool, buvez modérément. L'alcool ralentit votre système nerveux central et peut causer des problèmes de déséquilibre et de coordination. Il peut aussi irriter la vessie et aggraver les problèmes d'urgence urinaire.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Une-saine-alimentation-et-la-SP

La fatigue

Certains types de fatigue, comme la fatigue neuromusculaire, la fatigue reliée à la dépression et la lassitude de la SP sont les plus courants chez les personnes atteintes de SP. La fatigue peut diminuer votre appétit, votre niveau d'activité et votre intérêt ainsi que votre capacité à préparer des aliments.

Voici quelques conseils qui vous aideront à donner à votre organisme la nutrition dont il a besoin lorsque la fatigue vous cause des problèmes :

  • Consommez de plus petits repas plus souvent. Conservez toujours à porté de la main des collations saines et énergisantes comme du beurre d'arachides, du fromage râpé d'avance, des fruits confits et des raisins secs, des portions individuelles de yogourt ou de fromage cottage faible en matières grasses ou encore des portions de salade ou des crudités.
  • Faites livrer ! Trouvez des restaurants qui livrent des mets sains ou spéciaux - conservez leur menu ou leur numéro de téléphone à la portée de la main.
  • Préparez une liste d'emplettes avant de vous rendre au supermarché.
  • Faites des réserves d'aliments de base, comme des haricots en conserve, des tomates broyées, du thon en conserve et tous les autres aliments avec les quels vous cuisinez souvent.
  • Prévoyez des portions supplémentaires lorsque vous préparez le dîner ou le souper ; conservez les restes ou congelez-les pour plus tard.

Votre cuisine est-elle conviviale ? Un ergothérapeute pourrait vous suggérer des façons d'organiser votre cuisine pour faciliter la préparation des repas. Il existe des ustensiles, des systèmes de rangement, des aides à la préhension et des batteries de cuisine adaptées qui vous permettront de cuisiner et de manger plus facilement. Votre médecin peut vous référer à un ergothérapeute afin que votre cuisine réponde mieux à vos besoins.

Si vous avez de la difficulté à transporter vos emplettes jusqu'à la maison, trouvez les services de livraison ou de magasinage disponibles près de chez vous ou demandez l'aide de votre entourage.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Une-saine-alimentation-et-la-SP

Besoins spéciaux : Mastication et déglutition

Tout le monde a besoin d'une saine alimentation, mais les personnes atteintes de SP peuvent avoir des considérations et des besoins particuliers. Vos symptômes et vos médicaments peuvent affecter votre santé nutritionnelle, donc vous devriez consulter votre infirmière ou votre médecin si vous avez la bouche sèche ou si d'autres symptômes gênent votre alimentation.

Si vous avez de la difficulté à mastiquer ou à avaler, vous pourriez devoir modifier la forme de certains de vos aliments. Voici quelques conseils à suivre :

  • Les breuvages visqueux comme les laits ou les jus fouettés peuvent être plus faciles à avaler.
  • Les craquelins, les biscuits et les gâteaux s'émiettent facilement et peuvent vous faire étouffer; il est préférable d'éviter ces aliments
  • Les aliments préparés au mélangeur peuvent être plus faciles à avaler
  • En mangeant des repas plus petits et plus fréquents au lieu de trois gros repas par jour, vous mangerez plus facilement.

Vous devriez aussi consulter votre médecin si vous éprouvez des problèmes de déglutition. Un médecin peut vous référer à un spécialiste qui vous suggérera de modifier la façon dont vous préparez vos aliments et la façon de vous asseoir ou de respirer lorsque vous mangez.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Une-saine-alimentation-et-la-SP