À propos des problèmes intestinaux liés à la SP

Les personnes atteintes de SP sont prédisposées aux problèmes intestinaux, notamment la constipation et la diarrhée. Voici ce qui peut se produire et pour quelles raisons.

La constipation

Les spécialistes sont convaincus qu'un dommage au revêtement en myéline protégeant certains nerfs peut perturber les signaux transmis du cerveau à l'intestin. Cette communication défectueuse peut dérégler le mouvement normal de l'intestin et mener à la constipation.

D'autres causes de constipation liées à la SP comprennent :

  • la fatigue ou des problèmes de mobilité – une capacité physique amoindrie ne permet pas de faire des exercices ni de beaucoup bouger et peut causer un ralentissement du mouvement de l'intestin;
  • une diminution du tonus musculaire ou la spasticité musculaire – l'affaiblissement des muscles abdominaux et intestinaux peut rendre le processus de défécation plus difficile. La spasticité peut engendrer des problèmes qui affectent les mouvements normaux de l'intestin;
  • des problèmes de vessie – quelques personnes atteintes de SP ont aussi des problèmes de vessie et elles essaient d'y remédier en limitant leur apport en liquide. Cette restriction peut toutefois engendrer une irritation de la vessie et aggraver la constipation;
  • les médicaments – certains médicaments, comme les suppléments de calcium, certains antiacides, antidépresseurs ou analgésiques peuvent mener à la constipation.

La diarrhée

Les personnes atteintes de SP peuvent aussi avoir la diarrhée, bien que ce problème soit moins commun que la constipation. Comme mentionné auparavant, la SP peut endommager les nerfs qui transmettent des signaux du cerveau à l'intestin. Quelquefois, cette détérioration est à l'origine de la constipation, mais elle peut aussi causer de la diarrhée.

La diarrhée peut se combiner à une soudaine incapacité de retenir les selles. Cette fuite peut être liée aux muscles spasmodiques ou à des efforts effectués durant une défécation qui auraient causé le relâchement soudain et inopiné de l'anneau musculaire (sphincter anal) ordinairement responsable de la fermeture hermétique de l'anus.

La perte de contrôle de l'intestin (également désignée incontinence fécale) peut aussi être causée par une constipation qui entraîne une diarrhée de « débordement », quand des selles molles s'échappent de derrière une masse de selles durcies bloquées dans l'intestin.

Les problèmes intestinaux liés à la SP peuvent être pénibles, mais leur prise en charge n'est pas impossible. Lisez « Les moyens de faire face aux problèmes intestinaux liés à la SP » pour en apprendre davantage sur les moyens que vous pouvez employer.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/SP-problemes-intestinaux-et-vesicaux

Les moyens de faire face aux problèmes intestinaux liés à la SP

Ce n'est pas toujours facile de parler de problèmes intestinaux liés à la SP comme la constipation, la diarrhée et la perte de contrôle de l'intestin. Mais c'est important d'en parler à votre médecin dès que vous remarquez ces problèmes. Même s'ils vous semblent insignifiants, ils pourraient être un signe d'un trouble plus grave. Votre médecin peut évaluer vos symptômes puis vous recommander un traitement approprié qui peut consister en des médicaments, une rétroaction biologique ou, dans certains cas, de procédés permettant d'extraire les selles durcies de l'intestin.

En plus de suivre le plan de traitement que votre médecin a recommandé, vous pouvez acquérir de bonnes habitudes de transit intestinal en tirant parti des simples petits conseils ci-après :

  • buvez suffisamment de liquide (6 à 8 verres par jour) pour maintenir votre corps en santé ;
  • adoptez un régime alimentaire riche en fibres. Les fruits, les légumes, les pains complets, les céréales entières, les haricots, les noix et les graines sont de bonnes sources de fibres alimentaires ;
  • essayez de faire régulièrement des activités physiques. Votre médecin peut suggérer des exercices qui vous conviendraient ;
  • gérez le stress de votre vie quotidienne au moyen de techniques de détente ;
  • discutez avec votre médecin ou votre pharmacien pour savoir si vos médicaments pourraient jouer un rôle dans vos problèmes intestinaux ;
  • consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de commencer à soigner vos problèmes intestinaux au moyen de médicaments ;
  • allez à la selle à la même heure afin d'habituer votre organisme à un rythme régulier. N'oubliez pas que les émissions fécales peuvent varier entre 3 fois par jour et 3 fois par semaine et constituer un schéma de défécation normal ;
  • songez à utiliser des produits absorbants au besoin, et à doubler vos sous-vêtements d'une garniture ou portez des culottes de protection, mais ces stratégies ne remplacent pas une consultation médicale sur la prise en charge des problèmes intestinaux.

La mise en pratique de ces petits conseils et vos efforts conjugués à ceux de votre médecin vous aideront à faire face aux problèmes intestinaux liés à la SP.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/SP-problemes-intestinaux-et-vesicaux

À propos des problèmes vésicaux liés à la SP

Les personnes atteintes de SP sont susceptibles de subir surtout 3 types de problèmes de contrôle de la vessie.

La difficulté de garder l'urine en réserve survient quand les nerfs touchés par la SP transmettent trop tôt au cerveau le message : « La vessie est pleine ». Bien que la vessie ne soit pas pleine, le cerveau pense qu'elle l'est. Cette confusion engendre un désir fréquent d'uriner, la sensation d'avoir un besoin impérieux d'uriner, des fuites d'urine, une incontinence urinaire (écoulement d'urine incontrôlable) et de fréquentes émissions d'urine pendant la nuit.

La difficulté d'évacuer l'urine advient quand la vessie ne peut pas transmettre le message : « Je suis pleine » au cerveau, parce que les voies nerveuses entre la vessie et le cerveau ont été endommagées. En conséquence, la vessie devient si pleine d'urine qu'elle en déborde. C'est ce qui entraîne des symptômes comme la sensation d'avoir un besoin impérieux d'uriner, des fuites d'urine, une incontinence urinaire et de la difficulté à amorcer le jet d'urine une fois que vous êtes aux toilettes.

Une dysfonction mixte se produit quand les muscles responsables de l'émission de l'urine perdent leur coordination. Pour que l'émission de l'urine se produise, les sphincters (anneaux musculaires qui permettent la fermeture de la vessie) doivent se relâcher pour ouvrir la vessie et laisser passer l'urine. La vessie doit aussi se contracter afin d'expulser l'urine. Si la vessie se contracte, mais que les sphincters ne se relâchent pas, l'urine est retenue dans la vessie. Les symptômes les plus communs de dysfonction mixte sont la fuite d'urine, l'incontinence urinaire, le besoin pressant d'uriner et la difficulté à amorcer le jet d'urine.

Les problèmes de vessie liés à la SP peuvent aussi entraîner des complications comme des infections des voies urinaires (I.V.U.) et la formation de calculs dans la vessie ou dans les reins. Lisez « Les moyens de faire face aux problèmes vésicaux liés à la SP » pour en apprendre davantage sur la façon de prendre en charge les problèmes vésicaux liés à la SP.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/SP-problemes-intestinaux-et-vesicaux

Les moyens de faire face aux problèmes vésicaux liés à la SP

Les problèmes vésicaux liés à la SP peuvent être embarrassants, mais il est possible de se procurer de l'aide. La première chose à faire pour faire face aux problèmes vésicaux liés à la SP c'est de consulter votre médecin. Votre médecin déterminera la cause du problème et recommandera un plan de traitement qui pourrait comporter des médicaments ou un sondage intermittent par cathétérisme qui consiste à vider la vessie au moyen d'un mince conduit introduit dans votre orifice urinaire.

Voici d'autres mesures à prendre pour faire face à ces problèmes.

Suivez votre plan de traitement :

  • observez le plan de traitement dont vous avez discuté avec votre médecin. Prenez tous vos médicaments conformément aux indications du médecin;
  • poursuivez le plan de traitement jusqu'à la fin quand vous avez une infection des voies urinaires (I.V.U.), même si vous vous sentez mieux après quelques jours. Vous éviterez ainsi que les bactéries développent une résistance contre les antibiotiques;
  • demandez à votre médecin ou à votre pharmacien quand votre médicament devrait commencer à agir, quels effets secondaires pourraient se manifester et à quel moment votre rendez-vous de suivi devrait avoir lieu. Communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien si vous remarquez des symptômes qui vous inquiètent.

Continuez à boire des liquides :

  • évitez de limiter votre apport en liquides – ceci pourrait influer sur les reins et causer une irritation de la vessie;
  • buvez de 6 à 8 verres de liquide quotidiennement. N'absorbez pas de grandes quantités de boissons d'un seul coup, surtout pas avant de sortir ou d'aller au lit. Efforcez-vous, au contraire, de répartir votre apport en liquide sur toute la journée en buvant de plus petites quantités plus souvent;
  • évitez la caféine et l'alcool qui peuvent irriter la vessie et aggraver vos symptômes de problèmes vésicaux.

Portez des serviettes absorbantes au besoin :

  • si la possibilité d'une fuite d'urine vous inquiète, essayez de porter une serviette absorbante. De nombreuses tailles d'un pouvoir absorbant différent sont disponibles. Quelques-unes n'attirent vraiment pas l'attention, car elles ressemblent plutôt à des serviettes hygiéniques. Votre pharmacien peut vous aider à trouver le produit qui vous conviendra.

La mise en pratique de ces petits conseils et l'aide que vous solliciterez de votre médecin vous aideront à prendre en charge vos problèmes vésicaux liés à la SP.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/SP-problemes-intestinaux-et-vesicaux