Faits relatifs à l'infertilité masculine

Saviez-vous que l'infertilité masculine est tout aussi fréquente l'infertilité féminine ? Cela peut vous surprendre. Plusieurs personnes prennent pour acquis que les femmes sont responsables des problèmes d'infertilité des couples, mais cette fausse conception ne représente qu'une seule de celles qui accompagnent l'infertilité, en particulier l'infertilité masculine.

Envisagez ces faits relatifs à l'infertilité masculine :

  • La bataille des sexes, lorsqu'il s'agit de l'infertilité, ne fait aucun gagnant. L'infertilité touche également les hommes et les femmes. Le tiers environ des cas d'infertilité est associé à des facteurs masculins, le tiers est associé à des facteurs féminins et le tiers restant est associé à un ensemble de facteurs masculins et féminins ou est inexpliqué. Les causes inexpliquées de l'infertilité représentent environ 20 % de tous les cas.
  • Plusieurs des cas d'infertilité masculine peuvent être traités, ce qui permet au couple d'obtenir une grossesse.
  • La plupart des cas d'infertilité masculine sont causés par une faible numération des spermatozoïdes (oligospermie) ou, rarement, par l'absence complète de spermatozoïdes (azoospermie). Parmi les autres facteurs qui contribuent à l'infertilité masculine, on retrouve :
    • d'autres problèmes relatifs aux spermatozoïdes, comme la présence d'une forme anormale des spermatozoïdes ou modification de la capacité à nager des spermatozoïdes (qualité des spermatozoïdes) - ces problèmes peuvent être provoqués par des infections, par l'avancement en âge, par certaines affections médicales, par l'exposition à des produits chimiques ou à des températures élevées ;
    • des problèmes relatifs à l'anatomie masculine (par ex. cryptorchidie (testicules non descendus), varicocèle) ;
    • des problèmes hormonaux des testicules ou de la glande hypophyse ;
    • des infections (par ex. des infections transmises sexuellement, les oreillons après la puberté) ;
    • une éjaculation rétrograde (une affection caractérisée par le trajet du sperme dans la mauvaise direction, ce qui l'amène à l'intérieur de la vessie plutôt que d'être éjaculé par le pénis) ;
    • des désordres génétiques (par ex. le syndrome de Klinefelter) ;
    • une dysfonction érectile (difficulté à obtenir une érection qui soit suffisante à la pénétration) ;
    • la présence d'anticorps qui attaquent les spermatozoïdes - cela peut se produire après une blessure, une infection ou une vasectomie.

Au cours de l'évaluation de la fertilité, il importe que votre médecin vous évalue tout autant que votre partenaire féminine. À cause de la fausse conception voulant que l'infertilité soit un problème strictement féminin, il se peut qu'on néglige d'examiner les hommes ou qu'on porte moins d'attention à eux lorsqu'on détermine les causes de l'infertilité. Heureusement, ce genre de mentalité est de moins en moins courant.

Les médecins possèdent les techniques médicales pour faire face à plusieurs des problèmes de fertilité auxquels les couples sont confrontés. Grâce à une évaluation appropriée des deux partenaires, un spécialiste de la fertilité peut porter un diagnostic et les couples peuvent décider comment envisager leur traitement de fertilité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-masculine-les-faits-et-les-mythes

Tableau des traitements sur ordonnance
OUTIL SANTÉ

Comparez les traitements contre le déficit en testostérone pour trouver celui qui vous convient.

Cuves thermales, utilisation de médicaments, pesticides et infertilité masculine

Essayez-vous de concevoir un enfant ? Vous avez peut-être entendu plusieurs mythes et vérités sur la façon dont votre environnement peut influer sur votre fertilité. Apprenez la vérité sur les facteurs qui conditionnent l'infertilité masculine, notamment des températures élevées, certains médicaments et les pesticides.

Les cuves thermales et les saunas peuvent représenter des endroits confortables pour se détendre après un jour stressant au travail, mais ils ne sont pas aussi utiles pour vos petits amis, les spermatozoïdes. Les cuves thermales, les saunas et les bains tourbillons peuvent augmenter votre température où cela est susceptible de vous affecter le plus - au niveau de vos testicules. Cette élévation de température peut modifier la production et la qualité des spermatozoïdes. Bien que l'effet de la chaleur sur les spermatozoïdes ne soit habituellement que temporaire, il est habituellement préférable d'éviter d'exposer vos testicules à des températures élevées pendant que vous essayez de concevoir un enfant. Vous pouvez par contre vous doucher à l'eau chaude puisque vos testicules ne sont pas submergés dans l'eau.

Lorsque vous êtes malade, la température de votre corps devrait également vous préoccuper. Certaines maladies provoquent des fièvres prolongées et augmentent ainsi la température de votre corps. Il a été démontré que les fièvres élevées affectent la production des spermatozoïdes 2 à 3 mois après la maladie, ce qui correspond à la période de temps nécessaire à la maturation des spermatozoïdes.

Caleçons boxeurs ou slips ? La prévention de l'infertilité masculine peut, en fin de compte, résoudre ce débat vieux comme le temps. En théorie, si vous essayez de concevoir un enfant, vous devriez éviter de porter des sous-vêtements serrés ou des slips. Les sous-vêtements serrés tendent à retenir les testicules plus près du corps, ce qui peut faire augmenter leur température et ainsi réduire la production de spermatozoïdes. Bien que cette affirmation ne soit pas étayée par des preuves cliniques très fortes, vous ne perdez rien à porter des sous-vêtements plus amples si cela peut augmenter vos chances de concevoir un enfant.

L'utilisation de médicaments est un autre facteur à prendre en considération. Certains médicaments peuvent affecter la production, le mouvement et l'éjaculation des spermatozoïdes. Plusieurs de ces médicaments servent à traiter des affections médicales comme l'arthrite, le cancer, la dépression, certains problèmes digestifs, la goutte, la haute pression artérielle, les infections et la douleur. Par exemple, certains médicaments servant à traiter la haute pression artérielle ou les troubles de l'humeur peuvent provoquer l'éjaculation rétrograde, qui est l'une des causes de l'infertilité masculine. Si vous avez des questions sur vos médicaments ou si vous êtes préoccupé de la possibilité qu'un de vos médicaments affecte votre fertilité, consultez votre médecin ou votre pharmacien. Ne cessez pas de prendre votre médicament sans avoir auparavant consulté votre médecin.

L'utilisation de pesticides représente un autre facteur environnemental susceptible d'affecter l'infertilité masculine. L'exposition à des toxines environnementales, comme les pesticides, les herbicides et les insecticides peut réduire la production et la qualité des spermatozoïdes. Certaines de ces toxines environnementales ont été associées à des cancers du testicule. L'exposition à long terme à certains métaux lourds comme le plomb et l'arsenic peut également provoquer l'infertilité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-masculine-les-faits-et-les-mythes

Guide pour la discussion avec le médecin
OUTIL SANTÉ

Si vous pensez qu'un déficit en testostérone – alias « hommenpause » – influe sur votre pulsion sexuelle, énergie et humeur, le moment est peut-être venu de parler à votre médecin.

Les affections médicales et l'infertilité masculine

Il existe plusieurs affections médicales susceptibles de provoquer l'infertilité masculine. Heureusement, il existe possiblement certaines options de traitement disponibles pour ces affections. Voici certaines affections susceptibles d'affecter la fertilité ; nous ajoutons les solutions possibles à ces problèmes pour améliorer vos chances de concevoir un bébé.

Varicocèle : il s'agit d'une affection caractérisée par la présence de veines enflées, semblables à des varices, à l'intérieur du scrotum. Un varicocèle peut affecter la fertilité en provoquant des lésions testiculaires ou en réduisant la production de spermatozoïdes. Une intervention chirurgicale qui permet de ligaturer ou de court-circuiter la veine aide parfois à améliorer la fertilité.

Cancer : Le cancer et le traitement de cette affection, notamment la radiothérapie et la chimiothérapie, peuvent endommager les spermatozoïdes ou les tuer. Le degré de cet impact varie, mais il est parfois très important. Plus le traitement de radiation est effectué près des testicules, plus le risque d'infertilité est élevé. La principale priorité est de guérir le cancer, même si cela est susceptible de causer l'infertilité du patient. La production de spermatozoïdes peut recommencer après le traitement contre le cancer, mais cela peut prendre plusieurs années. Un homme peut envisager de faire congeler son sperme dans une banque de sperme ou un centre de fertilité avant de commencer la chimiothérapie ou la radiothérapie. Ainsi, même si la production de spermatozoïdes n'est pas complètement rétablie après le traitement contre le cancer, sa partenaire et lui-même peuvent toujours utiliser ce sperme qui a été conservé après congélation pour concevoir un enfant.

Dysfonction érectile : on peut souvent traiter la dysfonction directive (difficulté à obtenir une érection suffisante à la pénétration) ou d'autres problèmes d'ordre sexuel comme l'éjaculation précoce en utilisant des médicaments ou un traitement comportemental.

Les blessures de la moelle épinière : certains hommes peuvent connaître des problèmes de fertilité après une blessure de la moelle épinière, notamment une incapacité à éjaculer, une production anormale de spermatozoïdes et une obstruction des canaux du système reproducteur masculin à travers lesquels les spermatozoïdes sont transportés. Ces hommes produisent toujours de spermatozoïdes, et ils peuvent encore engendrer un enfant malgré leurs blessures. Les hommes peuvent utiliser certains dispositifs pour stimuler l'éjaculation et les médecins peuvent utiliser d'autres méthodes pour récupérer les spermatozoïdes et les utiliser pour la procréation médicalement assistée.

Selon la cause du problème de fertilité, les options de traitement peuvent être médicamenteuses ou chirurgicales. C'est pourquoi il importe de diagnostiquer la cause - une évaluation et un dépistage appropriés par le médecin peuvent révéler une affection médicale possiblement traitable. Dans plusieurs cas, le traitement de la cause médicale sous-jacente améliore la fertilité.

Si on ne peut traiter ni inverser l'affection, ne perdez pas espoir - si la quantité de spermatozoïdes est suffisante, on peut utiliser des techniques de procréation médicalement assistée pour aider les couples à concevoir.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-masculine-les-faits-et-les-mythes

Mythe ou réalité
OUTIL SANTÉ

Vous pensez peut-être qu'un déficit en testostérone ne vise que la pulsion sexuelle. Mais il s'agit de bien plus que cela.

Infertilité masculine et mode de vie

Il importe, pour votre fertilité, que vous meniez un mode de vie sain. Certains facteurs faisant partie du mode de vie peuvent affecter la fertilité masculine et un homme peut contrôler plusieurs d'entre eux. Non seulement le fait de mener un mode de vie sain améliore vos chances de concevoir un enfant mais également vos chances de vivre en santé. Voici quelques facteurs associés au mode de vie susceptibles d'avoir un impact sur la fertilité masculine :

  • Tabagisme : le fait de fumer du tabac réduit la grosseur et le mouvement des spermatozoïdes et le tabagisme peut également endommager la composition génétique des spermatozoïdes. Il peut également avoir un impact négatif sur le sperme (le liquide contenant les spermatozoïdes et qui est éjaculé). Consultez votre professionnel de la santé au sujet des différentes façons d'arrêter de fumer.
  • Alcool : la consommation excessive d'alcool peut réduire la production de spermatozoïdes. Le fait de boire de l'alcool en quantité modérée ne semble pas affecter la fertilité.
  • Obésité : le fait d'avoir un excédent de poids ou d'être obèse peut être associé à l'infertilité masculine. Maintenez un poids santé en incluant dans votre mode de vie de l'activité physique et un régime alimentaire sain.
  • Avancement en âge : voici malheureusement un facteur contre lequel vous ne pouvez rien. À compter de l'âge de 35 ans, la fertilité des hommes diminue graduellement.
  • Stress : la quantité de spermatozoïdes que vous produisez peut être réduite si vous êtes exposé à du stress émotionnel excessif ou prolongé. L'infertilité peut s'avérer une expérience longue et décourageante, ce qui peut ajouter au stress ressenti par les couples. Envisagez de parler à votre médecin pour connaître des façons de faire face à votre stress.
  • Nutrition : un régime alimentaire faible en vitamine C, en folate, en sélénium et en zinc est susceptible de contribuer à l'infertilité. Assurez-vous de suivre un régime alimentaire équilibré et nutritif conforme au Guide alimentaire canadien. Assurez-vous de manger chaque jour 8 à 10 portions de fruits et légumes, 8 portions de produits céréaliers, de portions de produits laitiers ou de leurs substituts et trois portions de viande ou de leurs substituts.
  • Utilisation de drogues illicites : l'utilisation de marijuana et de cocaïne réduit le nombre et la qualité des spermatozoïdes, tandis que les stéroïdes anabolisants (qui sont utilisés pour la fortification et la croissance musculaire) réduisent la taille des testicules et arrêtent la production de l'hormone nécessaire à la production des spermatozoïdes.

Ces facteurs associés au mode de vie peuvent affecter votre fertilité, mais il existe également d'autres causes à l'infertilité. Si votre partenaire et vous-même avez essayé sans succès de concevoir un enfant pendant un an ou plus (ou six mois si votre partenaire est âgée de plus de 35 ans), vous devriez tous deux envisager de consulter votre médecin et de faire évaluer votre fertilité. Le fait de consulter un médecin vous aidera à déterminer la cause possible d'un problème de fertilité et vous donnera l'occasion de parler avec votre médecin de ce que vous pouvez faire pour augmenter vos chances de concevoir un enfant.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-masculine-les-faits-et-les-mythes