Les bienfaits de l'activité physique

L'activité physique réduit vos risques de maladies cardiovasculaires et d'accident vasculaire cérébral, réduit votre tension artérielle, vous aide à contrôler votre poids et votre stress et contribue à réduire vos risques de diabète et de certaines formes de cancer.

Mais qu'est-ce que l'activité physique offre spécifiquement aux personnes atteintes de SP ?

Une étude récente démontre que pratiquée régulièrement, l'activité physique aérobie, une activité physique suffisamment vigoureuse pour faire augmenter le pouls et le rythme de la respiration, a amélioré la forme physique, la force des bras et des jambes ainsi que le transit intestinal et le contrôle de la vessie chez les personnes atteintes de SP ayant participé à l'étude. Certaines personnes ont même signalé se sentir moins déprimées et moins fatiguées.

D'autres études ont démontré que l'activité physique peut aider à réduire certains problèmes reliés à la SSP, comme la perte d'équilibre et les spasmes musculaires.

L'activité physique peut améliorer la force musculaire et la santé cardiovasculaire. Cela signifie qu'en cas d'exacerbation des symptômes, vous disposez d'une réserve additionnelle d'énergie et de soutien. Une fois que vos symptômes se résorberont, vous vous sentirez plus fort pour récupérer.

Rappelez-vous que toute activité physique procure des bienfaits, mais que ces bienfaits s'estompent lorsque vous cessez d'être actif. Il est donc important de continuer à faire de l'activité physique. Ça veut dire que si vous constatez que vous n'êtes plus en mesure de pratiquer les activités que vous aviez l'habitude de pratiquer, essayez de modifier vos habitudes pour les rendre réalisables. Demandez à votre médecin, à votre spécialiste, à votre physiothérapeute, à votre ergothérapeute ou à votre entraîneur personnel certifié de vous aider.

Même une activité physique modérée d'une durée d'environ 20 minutes par jour peut vous procurer les mêmes avantages que des entraînements plus exigeants. Trouvez une activité que vous aimez pratiquer et elle vous procurera des bienfaits.

Assurez-vous de consulter votre médecin, votre spécialiste ou votre neurologue avant d'entreprendre un programme d'activité physique. Ils peuvent vous aider à comprendre toutes les précautions ou directives spéciales. Chaque personne atteinte de SP est différente.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/LExercice-et-la-SP

L'activité physique prudente : la meilleure !

Les personnes atteintes de SP peuvent profiter des bienfaits de l'activité physique. Même si une activité physique présente certains défis, vous pouvez vous servir de vos habiletés individuelles et de vos besoins au fur et à mesure de l'évolution de vos symptômes et de vos médicaments.

Certaines personnes aux prises avec la SP peuvent ressentir des engourdissements, des picotements ou une vision embrouillée lors de l'activité physique. Ces symptômes sont temporaires et devraient se résorber moins de 35 minutes après l'arrêt. Vous pouvez demander à une proche de vous voyager à votre activité ou au gymnase si vous ressentez de tels symptômes.

Demandez à votre médecin, physiothérapeute ou instructeur des directives et des conseils quant aux questions suivantes :

  • Comment mesurer votre pouls et votre vitesse de respiration et atteindre votre objectif de pulsations cardiaques
  • Comment adapter et modifier les routines pour les adapter aux variations dans vos symptômes
  • Comme pratiquer une activité physique tout en prenant adéquatement vos médicaments contre la SP pour en obtenir les meilleurs résultats (surtout si vous prenez des médicaments antispasmodiques)
  • Comment traiter les symptômes comme la sensibilité à la chaleur, le manque d'équilibre, la fatigue, la faiblesse musculaire ou les spasmes musculaires
  • Comment modifier les activités physiques, surtout si vos symptômes causent des faiblesses musculaires ou un manque de coordination d'un côté du corps
  • Comment pratiquer une activité physique plus intense de façon sécuritaire
  • Comment vous réchauffer convenablement. Prenez cinq à huit minutes pour vous réchauffer et étirer vos muscles avant de pratiquer une activité physique. Les réchauffements favorisent la circulation sanguine vers les muscles et vous préparent à profiter au maximum des bienfaits de l'activité physique. Les étirements aident les ligaments, les tendons et les muscles à s'allonger, aident à conserver la souplesse et la portée des mouvements, soulagent la douleur musculaire, aident à prévenir les blessures et réduisent le temps nécessaire à la récupération en cas de blessure.

Rappelez-vous de réchauffer les mêmes muscles que vous allez utiliser au cours de votre activité et de faire des exercices de souplesse et des étirements. Faites de votre réchauffement une version au ralenti de l'activité physique que vous vous préparez à pratiquer. Par exemple, si vous vous préparez pour une marche rapide, réchauffez-vous en marchant lentement d'abord.

Une fois votre réchauffement terminé (la marche lente), vous devriez faire quelques étirements. Assurez-vous de choisir les exercices d'étirement qui s'adressent aux principaux muscles utilisés lors de votre activité.

Une dernière mise en garde : l'activité physique est amusante, mais assurez-vous de ne pas abuser ! Une activité physique trop intense peut vous fatiguer et augmenter vos risques de blessure. Commencez lentement et augmentez la durée de votre activité à chaque session. En commençant lentement au début, vous obtiendrez plus de bienfaits à long terme.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/LExercice-et-la-SP

Comment rendre l'activité physique plus facile

Afin de vous aider à adopter une routine qui cadre avec votre emploi du temps sans trop vous fatiguer, voici quelques suggestions :

  • Choisissez un centre communautaire ou récréatif près de chez vous afin de minimiser les déplacements
  • Évitez de faire de l'activité physique dans un endroit surchauffé. Vérifiez la température et l'humidité des vestiaires et informez-vous de la température de la piscine. Elle devrait idéalement se situer entre 80°F et 84°F.
  • Attention où vous mettez les pieds : vérifiez si le vestiaire et les alentours de la piscine ont un plancher antidérapant, s'il y a des barres de prise dans la piscine et les douches et au besoin, si la piscine est équipée d'un lève-personne.
  • Apprenez à surveiller votre pouls et votre respiration et à les conserver à l'intérieur des limites appropriées.
  • Portez toujours des chaussures ou des sandales à semelle de caoutchouc sur les planchers mouillés des vestiaires et de la piscine.
  • N'hésitez pas à vous appuyer contre le mur ou à utiliser une chaise durant les cours de stretching, de yoga et d'aérobie.
  • Si vous travaillez à améliorer vote équilibre, demandez à une personne de se tenir tout près comme protection.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/LExercice-et-la-SP

Traiter la fatigue à l'aide de l'activité physique

Certaines personnes atteintes de SP se sentent souvent fatiguées ou léthargiques. Mais la sensation de fatigue ne devrait pas vous empêcher d'apprécier les bienfaits de l'activité physique. Lisez nos conseils pratiques pour conserver votre énergie lors de l'activité physique.

  • Reposez-vous ! Dormez suffisamment la nuit avant de pratiquer un sport ou de suivre un cours. Si vous avez habituellement besoin de sept a`huit heures de sommeil pour vous sentir reposé, couchez-vous une heure plus tôt si vous faites de l'activité physique le lendemain. Vous pouvez aussi faire une sieste de 15 minutes avant d'entreprendre une activité physique exigeante.
  • Coordonnez votre routine d'activité physique avec le rythme de votre corps et vos niveaux d'énergie. Par exemple, si vous vous sentez plus en forme le matin, inscrivez-vous à une activité physique ou marchez deux à trois heures après le déjeuner. Alternez les activités physiques plus exigeantes avec d'autres plus faciles.
  • Parlez de votre problème de santé et de vos symptômes avec vos entraîneurs avant le début d'un nouveau cours. Laissez-leur savoir qu'il se peut que vous deviez arrêter souvent pour vous reposer. Un instructeur peut être en mesure de conseiller certaines activités mieux adaptées à vos capacités.
  • Si vous vous sentez trop fatigué pour faire de l'activité physique, commencez par de l'activité physique modérée durant deux ou trois minutes. Une fois que vous aurez commencé, vous pourriez ressentir un surcroît d'énergie et une volonté de continuer. Si vous vous sentez toujours fatigué, assurez-vous de cesser et de vous reposer.
  • Si votre énergie commence à diminuer, prenez une pause de 15 minutes afin de vous rétablir. Allongez-vous ou asseyez-vous les yeux fermés et respirez lentement et profondément.
  • Restez au frais et buvez au moins deux litres d'eau chaque jour (ou huit grands verres de 250 ml.) La chaleur corporelle excessive peut entraîner plus de fatigue, de faiblesse et d'autres symptômes reliés à la SP, comme la vue embrouillée. Il est essentiel pour les personnes atteintes de SP qui sont sensibles à la chaleur de rester au frais.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/LExercice-et-la-SP