Appelez les professionnelles de l'allaitement à la rescousse

Est-ce que je produis suffisamment de lait?

Si vous produisez suffisamment de lait, vous observerez des signes indiquant que l'alimentation de votre bébé est satisfaisante:

  • il demandera à téter 8 à 12 fois en 24 heures (chaque tétée durera au moins 10 à 20 minutes). Vers la 4e semaine après sa naissance, le nombre de ses tétées ne sera plus que de 7 à 9 par jour.
  • il mouillera 6 à 8 couches toutes les 24 heures;
  • il évacuera au moins 1 selle par jour pendant le premier mois, et tous les 2 à 7 jours après cette période;
  • il prendra du poids normalement (habituellement 0,1 to 0,2 kilogramme soit 4 à 7 oz par semaine);
  • il fera des bruits de déglutition pendant la tétée;
  • il aura l'air en santé, éveillé et actif.

Si vous avez des inquiétudes au sujet de votre production de lait, communiquez avec votre médecin ou votre consultante en allaitement.

Est-ce que je produis trop de lait? Que puis-je faire à ce sujet?

Il se pourrait que votre production de lait soit trop abondante si vous avez l'impression que vos seins sont très pleins et vous gênent, si votre bébé est difficile ou a des coliques entre les tétées, si votre bébé ne tète que pendant très peu de temps (5 à 10 minutes), ou si du lait jaillit lorsque le bébé s'écarte du sein.

La plupart du temps, votre production de lait s'ajustera aux besoins de votre bébé après les premiers mois. En vue de ralentir votre production de lait, présentez le même sein au début de toutes les tétées en dedans de 2 heures, puis changez de sein pour les prochaines 2 heures. Si nécessaire, essayez d'augmenter graduellement la durée de la tétée au même sein. Vous pouvez exprimer pendant 20 à 30 secondes le lait du sein qui n'a pas été offert afin de soulager l'engorgement. Si vous exprimez du lait pendant plus longtemps, vous risquez de stimuler la production lactée. Si cette stratégie ne vous aide pas, communiquez avec une consultante en allaitement.

Que puis-je faire pour que mon bébé prenne bien le sein?

Chatouillez la lèvre inférieure de votre bébé avec votre mamelon et attendez qu'il ouvre largement la bouche. Quand il le fera, approchez sa tête vers vous, le menton d'abord, et dirigez votre mamelon vers la voûte de sa bouche.

Le bébé prend bien le sein quand son nez est près du sein et quand ses lèvres sont retroussées sur le sein. Au moins 1 cm (à peu près ½ pouce) de l'extrémité d'un sein (presque jusqu'au pourtour du mamelon) devrait se trouver dans la bouche de votre bébé. La prise du sein ne devrait pas être inconfortable. Si c'est le cas, ajustez la position du bébé en poussant sur sa tête vers votre corps à l'aide de votre avant-bras. Vous pouvez aussi essayer de tirer sur le menton du bébé pour lui faire prendre une plus grande partie du sein. Si cela ne fonctionne pas, relâchez la prise de votre bébé en introduisant doucement votre doigt entre les gencives du bébé. Il n'est pas recommandé de relâcher la prise à répétition car cela pourrait devenir frustrant pour le bébé et vous causer de la douleur.

Qu'est-ce qu'une consultante en allaitement et quand devrai-je en appelez une?

Une consultante en allaitement est une professionnelle de la santé qui a reçu une formation particulière en vue d'aider les parents à prendre en charge les enjeux de l'allaitement maternel.

Vous désirerez peut-être communiquer avec une consultante en allaitement si :

  • vous avez besoin de conseils ou de soutien au sujet de l'allaitement maternel;
  • vous avez des questions au sujet de votre production de lait;
  • vous vous demandez si votre bébé tète bien;
  • votre bébé ne semble pas prendre du poids;
  • vous avez un sein ou un mamelon douloureux;
  • vous êtes dans une situation compliquée, vous avez, par exemple, des jumeaux, un bébé malade ou un bébé qui a une fente palatine.

Vous pouvez avoir recours à votre médecin, à une clinique santé ou à votre annuaire téléphonique pour localiser une consultante en allaitement.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-enjeux-de-lallaitement-maternel

Douleur mammaire et autres problèmes

L'allaitement maternel ne devrait pas faire mal. Mais quelques femmes ont des douleurs mammaires et d'autres problèmes quand elles allaitent. Vous trouverez ci-après quelques stratégies qui vous permettront de prendre en charge des problèmes qui causent des douleurs mammaires et un inconfort.

Canaux lactifère bloqués

Un canal lactifère (conduit qui permet au lait de circuler dans le sein) bloqué n'est pas une infection. Quand un canal lactifère est bloqué, on ressent une masse ferme, douloureuse et enflée au niveau d'un sein. La peau de la région affectée peut être légèrement rouge ou sensible. La fièvre est rarement présente. Un canal lactifère peut se bloquer à la suite d'une mauvaise prise du sein qui ne permet pas au sein de bien se vider.

Un canal lactifère bloqué se résout sans traitement après 1 à 2 jours. Pendant ce temps, le bébé peut devenir irritable car le lait ne coule pas aussi bien. Vous pouvez accélérer le déblocage en massant la région affectée, en appliquant des compresses d'eau tiède, en allaitant plus souvent (avec une bonne prise) et en vous reposant. Si la douleur persiste ou si une fièvre apparaît, consultez votre médecin ou consultante en allaitement.

La mastite

La mastite est une infection du sein qui peut se produire quand un conduit lactifère s'obstrue et s'infecte. La mastite peut causer une douleur mammaire, de la fièvre et de la fatigue. Pour prendre en charge la mastite, allaitez fréquemment en vue de dégager l'obstruction du conduit lactifère. Vous pouvez aussi vous reposer, appliquer un coussin chauffant sur la région touchée, baigner le sein dans de l'eau tiède pour 10 minutes 3 fois par jour ou masser doucement le sein. Ne craignez pas d'infecter votre bébé quand vous l'allaitez – votre lait contient des substances antibactériennes qui le protégeront. Si votre état ne s'améliore pas en 24 heures, communiquez avec votre médecin; il se peut qu'il vous prescrive des antibiotiques.

L'engorgement mammaire

L'engorgement mammaire survient lorsque vos seins deviennent douloureux en raison de l'accumulation de lait. Le premier engorgement mammaire se produit habituellement 2 à 5 jours après l'accouchement, au moment de la « montée de lait ». Ce phénomène est quelquefois appelé un engorgement mammaire après l'accouchement. Dans ce cas, il disparaît habituellement dans les 12 à 48 heures. D'autres causes peuvent créer un engorgement mammaire, notamment:

  • une trop grande production de lait;
  • allaiter ou tirer le lait plus tard que prévu;
  • allaiter le bébé moins fréquemment parce qu'il ne réclame plus le sein aussi souvent.

Pour prendre en charge l'engorgement :

  • commencez à allaiter aussitôt que possible après avoir accouché;
  • allaitez souvent - au moins toutes les 2 à 3 heures durant la journée et au moins toutes les 4 heures durant la nuit;
  • attendez que votre bébé s'endorme ou se détache du sein avant de le changer de côté;
  • appliquez brièvement une compresse tiède sur les seins, puis exprimez du lait avant les tétées. Utilisez des compresses froides entre les tétées;
  • massez doucement vos seins. Commencez par le haut du sein et descendez vers le mamelon en employant un mouvement circulaire;
  • faites en sorte de ne pas sauter de tétées. Ayez recours à un tire-lait si vous ne pouvez pas donner le sein.

Si ces conseils ne vous sont d'aucun secours, consultez votre médecin ou une consultante en allaitement.

Les mamelons douloureux ou crevassés

La meilleure façon de prendre en charge ce problème c'est d'en corriger la cause. Il existe un grand nombre de facteurs pouvant provoquer des mamelons douloureux ou crevassés, notamment :

  • la position du bébé pendant la tétée,
  • le tire-lait mal employé,
  • une langue trop courte, un palais trop haut ou d'autres particularités de la bouche du bébé,
  • des infections mammaires,
  • un engorgement mammaire,
  • une confusion entre la tétine et le mamelon (une suce ou un biberon nécessite une différente succion que celle employée lors de l'allaitement au sein, si le bébé emploie cette technique durant l'allaitement au sein, il pourrait endolorir le mamelon),
  • une réaction allergique à des produits de soins personnels.

Votre médecin, votre infirmière ou votre consultante en allaitement peut vous aider à trouver la cause du problème. Votre médecin peut aussi vous aider à prendre en charge les infections ou les irritations du mamelon (qui peuvent nécessiter des médicaments) et déterminer si quelque chose dans l'état de santé de votre bébé serait à l'origine de la douleur au niveau d'un mamelon.

Vous pouvez aussi essayer d'appliquer du lait de fin de tétée sur les zones crevassées. Le lait maternel peut contribuer à calmer la douleur et ses propriétés antibactériennes sont bénéfiques à la zone endommagée. N'appliquez pas des sachets de thé humides, du miel ou de l'huile de cuisine sur un sein - ces substances ne vous procureront aucun soulagement et elles pourraient aggraver le problème.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-enjeux-de-lallaitement-maternel