Le « pipi au lit » : de l'aide pendant le temps des fêtes

Ah ! le temps des fêtes - une période consacrée au plaisir d'être en famille et aux festivités ! Mais les familles touchées par l'énurésie nocturne ou « pipi au lit » doivent surmonter des défis particuliers pendant les fêtes.

Voici comment le « pipi au lit » peut rendre le temps des fêtes encore plus stressant : votre enfant peut être troublé lorsqu'il se réveille dans un lit mouillé. Pour les parents, cela signifie également du travail supplémentaire comme laver les draps et les pyjamas et donner un bain plus fréquemment à l'enfant. Si le « pipi au lit » de votre enfant vous préoccupe, vous en tiendrez probablement compte lorsque vous ferez des projets de voyage ou vous hésiterez à en faire.

Mais le « pipi au lit » ne devrait pas vous forcer à refuser des invitations. Il existe un grand nombre de stratégies d'adaptation susceptibles d'aider votre famille à faire face au « pipi au lit ».

Les médicaments : les médicaments comme la desmopressine peuvent aider votre enfant à rester au sec pendant la nuit. Ils agissent de façon semblable au messager chimique présent dans l'organisme qui contrôle la quantité d'urine produite par votre enfant pendant son sommeil. La vessie ne se remplit pas aussi rapidement, ce qui aide à empêcher votre enfant de mouiller son lit.

Ce médicament commence à agir dès la première nuit et, on peut y avoir recours pour les enfants âgés de 5 ans et plus. Les enfants le prennent 1 heure avant le coucher et il est tout aussi efficace comme traitement continu ou comme traitement « occasionnel » lors des nuits passées chez les amis ou en voyage durant la saison des fêtes. Le médicament peut entraîner des effets secondaires comme des maux de tête et une légère nausée. N'oubliez pas qu'il faut limiter la prise de liquide par votre enfant après le repas du soir pour que le médicament agisse le mieux possible.

Les alarmes « pipi au lit » : une alarme contre le « pipi au lit » se porte la nuit ; quand votre enfant commence à mouiller son lit, elle produit un bruit d'une tonalité puissante, semblable à celle d'un détecteur de fumée. Les alarmes habituent votre enfant à se lever et à se rendre aux toilettes avant qu'il ne mouille son lit.

Pour que ces alarmes fonctionnent convenablement, les enfants et les parents doivent s'attendre à être réveillés la nuit. Les alarmes fonctionnent mieux pour les enfants plus âgés et elles exigent la participation de toute la famille. Soyez patient - il faut environ 1 ou 2 mois pour que les alarmes contre le « pipi au lit » donnent des résultats.

Autres stratégies d'adaptation :

  • encouragez votre enfant à utiliser les toilettes juste avant de se coucher et assurez-vous de lui rappeler qu'il peut très bien se lever la nuit pour s'y rendre à nouveau. Mais cette stratégie ne suffira pas à contrer le « pipi au lit » ;
  • laissez votre enfant participer au nettoyage le matin, il se sentira plus habilité à faire face à un réveil mouillé. Assurez-vous que votre enfant comprend qu'il ne s'agit pas d'une punition ;
  • ne punissez pas votre enfant s'il a mouillé son lit. Le « pipi au lit » n'est pas de sa faute.

Votre famille peut faire face au « pipi au lit » de plusieurs façons. Discutez avec votre médecin pour découvrir quelles seraient celles qui vous conviendraient et comment les mettre en œuvre.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-pipi-au-lit-et-le-temps-des-fetes

Les projets de visites durant le temps des fêtes

Le « pipi au lit » peut vous faire passer l'envie de voyager pendant le temps des fêtes. Si votre enfant se sent honteux lorsqu'il mouille son lit à la maison, vous pouvez bien imaginer ce qu'il ressentira si cela se produit chez un ami ou un parent !

Il sait (et vous aussi) qu'il sera plus difficile d'effectuer le nettoyage discrètement quand vous devrez utiliser la machine à laver de votre hôte ou quand la tonalité des alarmes « pipi au lit » se déclenchera au risque de déranger les personnes chez qui vous restez. En outre, la crainte de mouiller son lit est susceptible de gâter le plaisir du voyage pour votre enfant ou le rendre réticent à partir.

Alors, comment pouvez-vous rendre le voyage en famille de la saison des fêtes agréable pour tout le monde ? Voici quelques petits conseils essentiels à votre survie :

  • consultez votre médecin au sujet des options de traitement contre l'énurésie nocturne ;
  • le temps des fêtes, c'est le moment de déguster des aliments particuliers et toutes sortes de collations. Toutefois, rappelez à votre enfant de limiter la quantité de liquide qu'il boit après le repas du soir ;
  • aidez votre enfant à ne pas se trouver dans l'embarras : rappelez-lui qu'il n'est pas responsable de cette affection, ne le punissez pas s'il mouille son lit et n'en faites pas « une montagne », dites-lui que ce problème s'arrêtera un jour, montrez-lui comment effectuer le nettoyage et rassurez-le en l'assurant qu'il peut vous en parler quand il le désire ;
  • si vous restez chez des membres de votre famille pendant le temps des fêtes, vous voudrez peut-être leur parler de l'énurésie de votre enfant et des moyens que vous employez pour lui faire face. Si vos parents sont conscients du problème, ils pourront éviter d'embarrasser l'enfant et aider le reste de la famille.

Ne laissez pas le « pipi au lit » empêcher, vous et votre famille, de profiter de vos vacances de fin d'année ! Demandez conseil au médecin de votre enfant au sujet des stratégies d'adaptation pour faire face au « pipi au lit ».

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-pipi-au-lit-et-le-temps-des-fetes

La maîtrise du stress du temps des fêtes

Le stress qui accompagne le temps des fêtes vous épuise-t-il, vous et votre famille ? Les familles qui doivent faire face au « pipi au lit » sont susceptibles de subir encore plus de stress, suivez donc ces petits conseils qui vous apporteront de la joie.

1. Pensez à 3 activités que vous aimez particulièrement accomplir pendant le temps des fêtes. Peut-être est-ce fabriquer un bonhomme de neige avec vos enfants, rendre visite aux grands-parents ou faire le tour du voisinage pour admirer les décorations des fêtes de fin d'année. Réservez du temps à ces activités ! Si les soucis associés au « pipi au lit » vous empêchent de faire des projets de voyage en famille, n'oubliez pas qu'il existe des traitements efficaces. Discutez avec le médecin de votre enfant pour en savoir davantage.

2. Pensez à 3 choses qui vous déplaisent dans le temps des fêtes. Pensez à des façons de les éviter ou de les rendre moins ennuyantes. Par exemple, peut-être pouvez-vous commander vos cadeaux en ligne ou simplifier les plans de réception pour les fêtes, ou tout simplement refuser poliment les sorties que vous avez particulièrement en horreur.

3. Voyez les événements avec les yeux de votre enfant. Les enfants sont très perspicaces et le stress ressenti par leurs parents leur échappe rarement. Demandez-vous comment le stress du temps des fêtes, notamment le stress accompagnant l'énurésie nocturne est susceptible de toucher votre enfant. Rassurez-le en lui disant qu'il n'est pas responsable du « pipi au lit » ni du stress qu'il provoque. Essayez de ne pas dramatiser le « pipi au lit » - réagissez-y avec calme.

4. Prenez-vous-y à l'avance. Le temps des fêtes peut facilement accaparer tout votre temps et taxer votre santé tout comme votre budget. Prévoyez le montant que vous désirez dépenser pour les cadeaux des Fêtes, le nombre des festivités auxquelles vous désirez participer pendant chaque fin de semaine tout comme le nombre d'invités que vous pouvez recevoir. La planification est particulièrement importante pour les voyages en famille. Effectuez vos réservations de bonne heure et remplissez vos valises longtemps à l'avance.

5. Prenez bien soin de vous et demandez de l'aide au besoin. En tant que parent, vous pensez souvent d'abord aux autres. Mais n'oubliez pas de prendre soin de vous ! Réservez-vous du « temps en tête à tête avec vous-même » pour recharger vos batteries - 15 minutes peuvent suffire pour que vous retrouviez votre calme. Assurez-vous d'obtenir suffisamment de sommeil, mangez et buvez avec modération. Si vous êtes triste ou anxieux, si vous remarquez des changements dans vos habitudes de sommeil, si vous n'éprouvez plus de plaisir pour les choses qui vous intéressaient auparavant et à plus forte raison, si vous vous sentez désespéré, demandez à votre médecin qu'il vous aide. Si le « pipi au lit » dérange votre famille pendant le temps des fêtes, demandez au médecin de votre enfant comment il vous serait possible de le prendre en charge.

Grâce à ces petits conseils, vous et votre famille pourrez tirer parti du temps des fêtes en toute sécurité et dans la joie !

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-pipi-au-lit-et-le-temps-des-fetes

Des histoires de réussite de quelques familles

Devez-vous lutter contre l'énurésie nocturne pendant le temps des fêtes ? Votre cas n'est pas unique. Inspirez-vous de l'histoire d'autres familles qui ont trouvé le moyen de faire face à cette situation.

Alice et Paul * se faisaient du souci au sujet de leur voyage chez la mère d'Alice pendant les Fêtes. Leur fils Jacques, âgé de 6 ans, mouillait encore son lit. À chaque fois que le voyage en famille était mentionné, Jacques disait qu'il ne voulait pas partir. Il se souvenait encore avec gêne que l'année précédente il avait mouillé le lit chez sa grand-mère et que tout le monde s'en était aperçu. Alice et Paul étaient inquiets à l'idée que Jacques mouillerait à nouveau le lit ; ils se demandaient ce qu'ils diraient alors à la mère d'Alice, ce qu'ils pourraient faire pour rendre le voyage agréable à Jacques et même s'ils devaient l'entreprendre.

Ils ont parlé au médecin de Jacques au sujet de la prise en charge du « pipi au lit ». Le médecin de Jacques a suggéré la prise de comprimés de desmopressine. Avant le voyage, Jacques a essayé quelques doses différentes pour déterminer celle qui lui procurerait de bons résultats. Lorsqu'il a constaté qu'il existait un traitement pour lui, Jacques a décidé qu'il aimerait partir en voyage après tout. Il a pris son médicament pendant le voyage et son lit est resté sec ; toute la famille s'est réjouie de la visite.

Sylvie *, âgée de 38 ans et mère de 2 enfants se sentait de plus en plus stressée à l'approche du temps des fêtes. Son fils Michel, âgé de 11ans, mouillait encore son lit alors que sa sœur Suzanne qui n'avait que 8 ans avait cessé depuis plusieurs années. Récemment, Sylvie a trouvé des paquets de vêtements souillés d'urine dans l'armoire de Michel. Une fois, elle a trouvé son fils en train d'essayer de laver ses draps et son pyjama dans le lavabo. Michel était terrifié à l'idée que Suzanne perce son secret et qu'elle puisse commencer à le taquiner ou même le dire à ses amis.

Le médecin de Michel a discuté de l'énurésie nocturne avec Sylvie et Michel et leur a expliqué quelles options de traitement existaient. Sylvie a pris le temps de s'asseoir avec ses enfants pour avoir une franche discussion au sujet du « pipi au lit ». Elle a expliqué à Michel qu'il n'était pas responsable du « pipi au lit », qu'il ne devait pas en être honteux et qu'il arriverait probablement à se débarrasser de ce problème avec le temps. Elle a montré à Michel comment utiliser la machine à laver pour qu'il effectue le nettoyage lui-même. Elle a expliqué à Suzanne que chacun a différents défis à relever et que pour Michel, il s'agissait de garder le lit sec toute la nuit. Elle a convenu avec Suzanne de ne pas taquiner Michel au sujet du « pipi au lit », ni d'en parler à qui que ce soit, et Sylvie a fait les éloges de la maturité d'esprit de Suzanne et de son bon cœur qui la poussait à aider son frère. Michel se sent maintenant plus confiant et moins honteux de son énurésie nocturne.

Ces histoires vous font-elles penser à la vôtre ? Si votre famille éprouve des difficultés liées au « pipi au lit », parlez-en au médecin de votre enfant et découvrez comment il est possible de prendre en charge cette affection. Des traitements efficaces existent sur le marché.

 
*Chaque histoire de famille est un exemple hypothétique basé sur la recherche clinique et sur l'expérience combinée de familles touchées par le « pipi au lit ».

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-pipi-au-lit-et-le-temps-des-fetes