La SP pose un défi au poids santé

L'atteinte d'un poids santé est un défi pour un grand nombre d'entre nous – plus de 50 % des Canadiens présentent une surcharge pondérale ou souffrent d'obésité. Et, les personnes atteintes de sclérose en plaques (SP) peuvent avoir encore plus de mal à répondre à ce défi.

Dans l'ensemble, les personnes atteintes de SP pèsent environ 12 kilos de plus qu'une personne ordinaire. Pourquoi? La SP engendre une fatigue qui peut faire obstacle à vos projets d'exercice et à la préparation de repas santé. Plus, un traitement aux stéroïdes contre les poussées de la SP peut entraîner une augmentation de poids.

Mais ce qu'il y a de bien, c'est que vous pouvez faire quelque chose à ce sujet. Le contrôle de votre poids concourra à améliorer votre état de santé général. Les mesures que vous prendrez vous aideront à :

  • éviter les complications associées à la SP (comme les escarres ou les caillots de sang),
  • prendre en charge la fatigue de la SP (des repas quotidiens copieux et espacés peuvent aggraver la fatigue),
  • réduire le risque de certaines causes de déficience (moins de poids signifie moins de pression sur les articulations, le cœur et les poumons),
  • accomplir vos activités quotidiennes plus facilement,
  • échapper à d'autres affections,
  • éprouver plus d'estime à votre égard.

Ne perdez pas courage s'il vous semble que vous ne parviendrez pas de sitôt à votre poids idéal! Même la perte de 5 kilos aura un effet stimulateur sur la santé. Relevez dès aujourd'hui le défi que représente un poids santé, et vous verrez ce que vous pouvez faire pour vous rapprocher du poids voulu. La lecture de la section « Pour débuter l'apprivoisement de votre poids » vous procurera de petits conseils utiles.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-controle-de-votre-poids-malgre-la-SP

Pour débuter l'apprivoisement de votre poids

Vous avez fait des lectures sur les régimes alimentaires en vogue, vous avez vu les annonces vantant les derniers gadgets pour faire de l'exercice – mais quelle est la meilleure façon de contrôler votre poids?

En vérité, vous n'avez pas besoin de formules fantaisistes ni d'équipement spécial pour contrôler votre poids – en adoptant un régime alimentaire santé et en intégrant de l'activité physique à votre routine quotidienne, vous pouvez perdre quelques livres et atteindre un poids santé. Cette idée apparemment simple, n'est pourtant pas d'une exécution facile.

Voici comment commencer. Établissez tout d'abord si vous avez un poids santé en calculant votre IMC (indice de masse corporelle). L'IMC mesure votre poids par rapport à votre taille. C'est une technique qui convient aux adultes âgés de 18 à 65 ans, mais pas aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Santé Canada conseille un IMC de 18,5 à 24,9. Quand votre IMC se situe dans cet intervalle, vous avez atteint le poids santé pour votre taille. Si votre IMC est 25,0 ou plus, vous présentez une surcharge pondérale et, il serait préférable que vous perdiez du poids jusqu'à ce qu'il se situe dans un intervalle santé de 18,5 à 24,9.

La prochaine étape consiste à discuter avec votre médecin de l'élaboration de votre programme de perte de poids qui comportera une alimentation saine et de l'exercice. Si les effets physiques de la SP transforment une séance d'exercice en défi, ou si c'est la première fois depuis longtemps que vous refaites de l'exercice, discutez-en avec votre médecin, il vous dira quels exercices exécuter en toute sécurité pour commencer. Vous pouvez aussi mener vos propres recherches sur l'alimentation saine et l'exercice physique. Enfin, collaborez avec votre médecin à l'établissement d'objectifs de perte de poids raisonnables et réalisables : la plupart des spécialistes conseillent de perdre entre 0,5 et 1 kilo (1 à 2 livres) par semaine, car ils considèrent que l'amincissement progresse ainsi à un rythme sans danger et raisonnable.

Une fois que vous êtes muni des connaissances nécessaires, d'un objectif de perte de poids raisonnable, d'un programme individualisé, il est temps de passer à l'action! Ne vous découragez pas si vous ne consommez pas toujours des aliments santé ou si vous passez une séance d'exercice – ce qui compte le plus, c'est de reprendre les rênes de votre programme et de les tenir fermement.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-controle-de-votre-poids-malgre-la-SP

Quels exercices vous conviendraient ?

Vous savez déjà que l'exercice physique peut vous aider à perdre du poids. Mais savez-vous que pour rester fidèle à votre programme d'exercice vous devez choisir des exercices que vous aimez pratiquer? Cela peut vous sembler évident, mais de nombreuses personnes se retrouvent avec une routine d'exercice qu'elles détestent. Ou, elles continuent à pratiquer régulièrement des activités qui ne les intéressent plus depuis longtemps. Par conséquent, ce n'est pas surprenant qu'elles n'aient pas envie de faire de l'exercice.

Mais vous pouvez trouver des exercices que vous aimerez pratiquer. L'exercice physique ne se pratique pas exclusivement dans un gym. Si seulement vous saviez combien de passe-temps et d'activités quotidiennes comme le jardinage peuvent en réalité compter comme de l'exercice. Et, vous pouvez adapter ces activités pour contourner quelques-uns des obstacles posés par la SP qui provoque de la fatigue ainsi que des problèmes de mobilité et d'équilibre.

Voici quelques suggestions qui vous permettront de trouver des façons amusantes et innovatrices de faire de l'exercice malgré la SP :

  • si, à cause de la fatigue que cause la SP, vous avez du mal à exécuter une routine d'exercice de 30 ou 60 minutes, décomposez-la en plusieurs périodes de 10 minutes seulement - vous en tirerez les mêmes bienfaits, mais bien plus facilement. Établissez un horaire qui vous permette de faire ces 10 minutes d'exercice au moment où vous avez le plus d'énergie;
  • s'il y a des sports ou des exercices que vous aimiez, mais qu'il vous est devenu difficile de pratiquer maintenant en raison de la SP, vous pouvez demander à votre physiothérapeute qu'il suggère des façons de les adapter à vos capacités;
  • si vous vous mettez à un autre sport, vous aurez l'occasion d'essayer quelque chose de nouveau! Inscrivez-vous à un cours de yoga (quelques centres offrent des cours de yoga adaptés aux personnes atteintes de SP);
  • s'il vous est difficile de vous rendre au gym, ou si vous préférez ne pas adhérer à un gym, vous pouvez faire vos exercices à domicile. Il vous suffit de faire l'acquisition de l'équipement nécessaire ou d'utiliser des vidéos d'exercices. Certaines vidéos sont destinées à des personnes atteintes de SP - entrez en contact avec votre section locale de la Société canadienne de la sclérose en plaques pour savoir où vous pouvez vous les procurer.

L'exercice physique vous aidera à contrôler votre poids. En outre, l'exercice présente un avantage supplémentaire : il contribue à améliorer votre état malgré la SP. Les personnes qui font de l'exercice sont en meilleure forme, leurs membres sont plus solides, elles sont moins fatiguées et elles contrôlent mieux leur intestin et leur vessie. L'exercice physique peut aussi vous aider à vous rétablir des poussées et à maîtriser des sentiments de colère ou de dépression.

Avant de commencer tout nouveau programme d'exercice, consultez votre médecin ou votre physiothérapeute d'abord. Ils ne manqueront pas de s'assurer que votre nouvelle activité vous procurera du plaisir, mais sans aucun danger!

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-controle-de-votre-poids-malgre-la-SP

Avez-vous besoin de refaçonner vos habitudes alimentaires ?

Ce n'est pas la première fois que vous l'entendez dire : une bonne alimentation peut vous procurer une meilleure santé et une taille plus mince. Mais en dépit des plans les mieux tirés, plusieurs d'entre nous mangent quand même encore plus de repas surgelés que de légumes frais.

Plus, quand vous êtes atteint de SP, vous n'êtes pas seulement aux prises avec une vie très occupée : la fatigue, et d'autres symptômes de la SP, posent des obstacles à la préparation de repas et de collations santé. Alors, comment pouvez-vous refaçonner vos habitudes alimentaires?

Suivez le Guide alimentaire canadien. Quand vous décidez quels aliments manger, fuyez les régimes à la mode – si un régime promet de vous aider à perdre plus de 1 kilo (2 livres) par semaine, s'il consiste à manger seulement de la soupe, ou si vous devez acheter des produits particuliers de « nettoyage » ou de « détox », ne vous laissez pas tenter. Choisissez plutôt un régime alimentaire varié, riche en fruits et légumes et pauvre en graisses saturées. Tenez-vous-en aux viandes maigres et aux produits laitiers allégés. Chaque jour, vous aurez besoin de :

  • 6 à 8 portions de produits céréaliers (une tranche de pain est une portion, un baguel est 2 portions);
  • 7 à 10 portions de fruits et légumes (un fruit ou légume de grosseur moyenne est une portion);
  • 2 à 3 portions de produits laitiers ou de substituts laitiers (250 mL ou une tasse de lait est une portion);
  • 2 à 3 portions de viande ou de substituts (100 g de tofu ou 2 cuillerées à soupe de beurre d'arachide est une portion).

Consultez le Guide alimentaire canadien pour de plus amples renseignements sur la dimension des portions.

Progressez doucement, mais constamment. N'essayez pas de tout changer d'un seul coup. Commencez par faire un repas plus sain par jour, et vous parviendrez éventuellement à votre but. Choisissez des aliments santé pour vos collations (comme des fruits et des légumes ou des bretzels non salés), pour couper la faim au besoin. Et, ne soyez pas découragé si vous vous surprenez à reprendre de vieilles habitudes – un tel changement à votre routine ne se réalise pas du jour au lendemain.

Effectuez quelques substitutions. Remplacez quelques collations de malbouffe comme les croustilles par des craquelins faits de grains entiers, car ils sont plus sains. Essayez de manger un fruit comme dessert au lieu d'un gâteau ou de la confiserie. Dans vos recettes, remplacez les ingrédients riches en graisses par des ingrédients moins riches ; substituez par exemple du lait écrémé, ou partiellement écrémé à 1 %, à du lait entier, du fromage allégé à du fromage au lait entier ou 2 blancs d'œuf à 1 œuf.

Faites-vous plaisir. Si vous aimez vraiment le chocolat, n'y renoncez pas à jamais. Cette décision pourrait mener à des accès de boulimie déclenchés par une envie de chocolat. Diminuez progressivement la quantité de chocolat que vous consommez chaque semaine. Mangez lentement et prêtez attention au goût, à l'odeur et à la texture de vos aliments. Évitez les distractions comme la lecture ou la télé quand vous mangez. Ainsi, vous apprécierez mieux votre repas et vous vous sentirez plus satisfait après avoir mangé.

Renforcez vos chances de réussite. Remplissez votre réfrigérateur et vos placards avec des provisions qui vous serviront de collations santé comme des légumes coupés, des fruits lavés et du maïs éclaté sans beurre. Si vous n'avez pas de croustilles sous la main, il est peu probable que vous en grignoterez chez vous. Si vous êtes pressé et si vous manquez d'énergie en raison de votre SP, essayez de mettre en pratique ces petits conseils :

  • approvisionnez-vous en légumes déjà lavés et coupés;
  • cuisinez une grande quantité d'aliments une fois par semaine (pour certaines personnes c'est une fois par mois!) et congelez les restes pour des repas ultérieurs;
  • achetez, si vous le devez, des plats cuisinés surgelés, mais procurez-vous des versions à faible teneur en sel et en graisses saturées.

Vous n'avez pas besoin de suivre un régime alimentaire compliqué pour perdre du poids. Il suffit d'effectuer ces simples changements pour atteindre – et maintenir – votre poids cible.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-controle-de-votre-poids-malgre-la-SP