La médecine intégrative : tirer la terminologie au clair

Médecine conventionnelle, médecine alternative, médecine complémentaire, médecine intégrative... ces termes font-ils naître une image claire dans votre esprit ? Au Canada, il existe un grand nombre de choix lorsqu'il s'agit des soins de santé, et ce n'est pas facile de se tenir au courant de toutes les options.

La médecine conventionnelle (souvent aussi désignée médecine occidentale) est la méthode la plus répandue d'aborder les soins de santé au pays. C'est le type de médecine que le corps médical pratique, et que le système de soins canadien subventionne.

La médecine alternative consiste à substituer d'autres voies thérapeutiques à celles de la médecine conventionnelle. Ces types de moyens thérapeutiques comprennent la chiropratique, la naturopathie et l'homéopathie, entre autres. Par exemple, des produits à base de plantes médicinales pourraient être utilisés à la place de médicaments sur ordonnance ou un homéopathe pourrait être consulté au lieu d'un médecin de famille.

La médecine complémentaire se fonde sur l'usage de thérapeutiques non conventionnelles (comme l'acupuncture, le tai chi, le yoga ou l'aromathérapie) combinées à la médecine conventionnelle. Un exemple serait une séance d'acupuncture suivie de la prise d'un analgésique ou des techniques de méditation ou de yoga utilisées en conjonction avec des tranquillisants.

La médecine intégrative incorpore des pratiques de la médecine occidentale et de la médecine complémentaire. Elle met à profit les meilleurs éléments disponibles des deux démarches thérapeutiques. Le fait qu'elle tient compte du rapport entre la vie psychique, biologique et spirituelle de la personne, qu'elle considère dans toutes ses dimensions, est une de ses plus importantes caractéristiques.

Des techniques qui agissent sur l'esprit et le corps
Le rapport entre l'esprit et le corps n'est pas totalement compris, mais plusieurs techniques qui exploitent le pouvoir de l'esprit sur le corps ont montré qu'elles contribuaient à soulager les symptômes tout en ayant moins recours aux médicaments. Ces techniques comprennent :

  • la rétroaction biologique – une thérapeutique qui consiste à apprendre à maîtriser les réponses involontaires du corps comme la fréquence cardiaque, l'activité du cerveau ou la pression artérielle ;
  • le yoga – ce n'est pas simplement une série d'exercices, c'est toute une philosophie sur l'existence humaine qui vise à atteindre la tranquillité d'esprit et la détente du corps (bien que de nos jours un grand nombre de personnes le pratique en raison des activités qui favorisent l'assouplissement du corps et la gestion du stress) ;
  • la méditation – c'est une autre forme de pratique spirituelle qui propose des moyens de réduire le stress et d'augmenter l'attention en se concentrant sur les différentes étapes de la respiration ;
  • l'hypnose – il s'agit d'un état modifié de conscience, provoqué par un thérapeute spécialement formé ; ce procédé aide à susciter soit un changement comportemental ou émotionnel soit l'état de bien-être physique d'une personne.
  • Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-ba-ba-de-la-medecine-integrative

La médecine intégrative et votre médecin

Cachez-vous à votre médecin que vous tirez parti des options de la médecine complémentaire parce que vous craignez qu'il ne vous désapprouve ? Libre à vous de penser que votre médecin ne désire pas discuter de la médecine complémentaire ou intégrative, cependant vous ne devriez pas présumer que c'est le cas. Certains médecins sont ouverts aux méthodes de la médecine complémentaire et pourraient même vous orienter vers un de ces praticiens. Mais, attendez-vous à ce qu'un médecin émette quelques doutes, parce que tous les traitements ne sont pas basés sur des données probantes ; certains pourraient nécessiter l'interruption de votre traitement conventionnel ou pourraient même vous nuire. Parlez à votre médecin des options auxquelles vous songez. Il pourra vous aider à prendre une décision éclairée et vous donner des renseignements sur des risques dont vous n'êtes peut-être pas conscient.

Comme l'intérêt général porté à la médecine complémentaire croît, on demande aux écoles de médecine d'envisager de modifier le cursus médical afin d'incorporer des démarches thérapeutiques non conventionnelles à la médecine académique. Le Consortium of Academic Health Centers for Integrative Medicine (qui compte la Faculté de médecine de l'Université de Calgary) a élaboré le plan d'un programme mettant l'accent sur la médecine intégrative qui serait mis en œuvre et enseigné dans les écoles de médecine conventionnelle. Cette proposition n'a pas encore été adoptée, mais elle représente la possibilité d'une nouvelle direction pour la médecine conventionnelle.

Si vous tenez à suivre la démarche thérapeutique de la médecine complémentaire, vous avez tout intérêt à tenir votre médecin au courant de tous les produits médicaux que vous prenez. Un sondage mené par Santé Canada en 2010 a montré qu'au pays 73 % des habitants prenaient régulièrement des « produits de santé naturels ». (Santé Canada classe sous cette dénomination les vitamines, les minéraux, les remèdes à base de plantes médicinales, les remèdes homéopathiques, les remèdes des médecines conventionnelles comme ceux de la médecine traditionnelle chinoise, les probiotiques ainsi que des produits comme les acides aminés et les acides gras essentiels). Sachez que les produits de santé naturels peuvent aussi provoquer des effets secondaires, et qu'un grand nombre de médicaments sur ordonnance et en vente libre peuvent interagir avec un produit de santé « naturel » et vice versa. Ce n'est pas parce qu'un produit est appelé « naturel » qu'il est sans danger. En outre, certaines personnes (comme celles atteintes d'une affection chronique, les enfants, les aînés, les femmes enceintes ou qui allaitent) peuvent être plus sujettes que d'autres aux effets secondaires.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-ba-ba-de-la-medecine-integrative

Que la force de la médecine complémentaire soit avec vous - en toute sécurité !

Recherchez-vous une branche de la médecine complémentaire? Préparez-vous à réunir des informations, et à vérifier certains faits, c'est la garantie d'une prise de décision sûre.

Quand vous faites des recherches sur divers types de médecine complémentaire, ce qui compte le plus c'est d'être dans une disposition d'esprit qui vous permette de juger les faits avec circonspection. Passez mentalement au crible tout ce que vous lisez ou entendez. Si quelque chose vous semble trop beau pour être vrai, c'est malheureusement probablement le cas.

Bien que le réseau Internet fournisse une profusion de renseignements, ils ne sont pas tous exacts, justifiés ou même d'actualité. En 2003, le Journal of the American Medical Association a publié une étude menée sur les allégations de 433 sites Web en matière de soins de santé dans le contexte de la médecine complémentaire, et les résultats ont révélé que la majorité avaient formulé des affirmations non éprouvées ou mensongères. Cela ne veut pas dire que vous devriez automatiquement mettre en doute tout ce que vous lisez, mais n'oubliez pas de peser le pour et le contre. Vérifiez l'origine de l'information ou prenez vos renseignements sur le promoteur des messages que vous lisez dans Internet et examinez-les de manière à pouvoir établir s'ils proviennent d'une source impartiale et très respectée. Si le site essaie de vous vendre quelque chose (par ex. une guérison « miracle » ou un produit médical qui coûte très cher) vous devriez avoir des doutes. Vérifiez les renseignements par recoupement afin d'obtenir des renseignements de sources différentes puis revérifiez-les auprès d'un professionnel des soins de la santé pour plus de sécurité.

Une fois que vous aurez établi quelle forme de thérapie vous intéresse, procédez de nouveau avec prudence et obtenez des renseignements. Vous pourrez peut-être tirer parti des expériences de vos amis, des membres de votre famille et de vos collègues pour obtenir des commentaires ou des recommandations très utiles. Vérifiez s'il existe une association professionnelle nationale pertinente (par ex. l'Association canadienne des docteurs en naturopathie), qui réglemente les praticiens, et utilisez-la pour trouver une clinique dans votre région ou pour vérifier les références de quelqu'un avec qui vous désirez entrer en rapport. En outre, les règlements concernant les permis d'exercice peuvent changer d'une province à l'autre – par exemple, toutes les provinces n'exigent pas que les naturopathes détiennent un permis d'exercice. Découvrez quelles sont les exigences en vigueur dans la région où vous habitez afin de pouvoir vous assurer que votre spécialiste est vraiment habilité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-ba-ba-de-la-medecine-integrative

La médecine intégrative et votre enfant

Les médecines complémentaire et alternative (MCA) sont de plus en plus utilisées au pays. Et, ce n'est pas seulement par la population adulte, car un grand nombre de parents choisissent d'adopter les MCA aussi pour leurs enfants. La naturopathie se situe parmi les formes les plus populaires des MCA auprès des enfants et des adolescents. La naturopathie est une démarche thérapeutique basée sur les soins préventifs donnés par des moyens naturels comme la chaleur, la lumière et les massages. Elle comporte un ensemble de techniques qui visent à aider l'organisme à guérir de lui-même. Des produits à base de plantes médicinales sont utilisés, les médicaments sur ordonnance n'interviennent que rarement (et, bien sûr, ils ne sont prescrits que par un naturopathe détenant un permis d'exercice).

Au pays, la pratique de la naturopathie est régie par des lois provinciales en Colombie-Britannique, en Alberta, au Manitoba, en Nouvelle-Écosse, en Ontario, et en Saskatchewan. Les naturopathes peuvent exercer dans les autres provinces et territoires, bien qu'il n'y ait pas d'organisme d'agrément. Renseignez-vous au sujet de la réglementation en vigueur dans votre région, et assurez-vous que votre praticien a suivi un programme de formation reconnu.

Si vous songez à adopter la médecine intégrative pour votre enfant, il est impératif que vous communiquiez régulièrement avec votre médecin et le praticien de médecine complémentaire. Au Canada, une étude récente a montré que les naturopathes sont souvent le premier point de contact lorsqu'il s'agit des soins de santé dispensés aux enfants, et aux adolescents, et que les parents ont tendance à ne pas divulguer toutes les thérapies naturopathiques à leur médecin. Assurez-vous de garder les voies de communication ouvertes entre les différents praticiens car c'est essentiel pour obtenir les meilleurs soins possibles pour votre enfant.

Quant il s'agit des vaccinations des jeunes enfants, les pratiques naturopathiques sont un sujet d'inquiétude toujours d'actualité pour un grand nombre de médecins. Tous les naturopathes ne sont pas en faveur de la vaccination, et cette pratique reste une question controversée dans la communauté naturopathique. Les recherches montrent que parmi les enfants traités par les MCA, le taux d'immunisation est plus bas que la moyenne canadienne. Comme pour tout ce qui concerne les importantes questions de santé, il est toujours bon d'obtenir plus d'une opinion d'expert avant de prendre une décision. Ainsi, vous vous assurerez d'être conscient des problèmes et vous serez en mesure de discerner le pour et le contre d'une manière sensée.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-ba-ba-de-la-medecine-integrative