Quelles sont les tendances en chirurgie esthétique?

En général, ce sont les personnes insatisfaites de l'apparence d'une partie de leur corps qui recourent à la chirurgie esthétique. Elles se tournent vers ce moyen pour améliorer leur apparence physique et rehausser leur image de soi.

La chirurgie reconstructive, qui existe depuis plus longtemps que la chirurgie esthétique, sert à corriger une malformation ou un dysfonctionnement physique (par ex. un bec de lièvre) ou à réparer des lésions causées par une blessure ou une opération chirurgicale antérieure (par ex. une mastectomie). De manière générale, la chirurgie reconstructive est couverte par l'assurance maladie, tandis que la chirurgie esthétique ne l'est pas.

La chirurgie reconstructive et la chirurgie esthétique font toutes deux partie du plus vaste domaine de la chirurgie plastique.

La perception de la chirurgie esthétique (parfois aussi appelée chirurgie cosmétique) a décidément pris un virage favorable; il est maintenant socialement plus acceptable de parler ouvertement d'avoir choisi de modifier son apparence. De nos jours, n'importe quel soir de la semaine, des émissions de téléréalité diffusées aux heures de grande écoute nous permettent de suivre une personne ordinaire tout au long d'un processus de transformation physique. Certaines interventions (comme la liposuccion) sont majeures, tandis que d'autres (comme une injection de Botox®) ne prennent pas plus de 30 minutes dans le cabinet du médecin. Le désir de rectifier et d'améliorer ce que dame Nature nous a donné ne suscite plus la même désapprobation qu'autrefois. Certains diraient même que cela est essentiel au succès.

Il est de plus en plus fréquent d'offrir en cadeau une intervention de chirurgie esthétique, de voir les deux membres d'un couple recourir à la chirurgie esthétique ensemble et de voyager à l'étranger pour un forfait de vacances qui comprend la chirurgie esthétique. Toutefois, selon l'ASPS (American Society of Plastic Surgeons), ce type de voyage à l'étranger n'est pas sans risque : si vous tombez sur un chirurgien non qualifié ou un établissement de soins non accrédité, vous courez un risque accru de complications.

Ce que les gens recherchent

Sur le plan international, les interventions cosmétiques pratiquées le plus souvent sont, entre autres, l'augmentation mammaire, la liposuccion, l'intervention chirurgicale sur les paupières et la rhinoplastie (correction de la forme du nez).

Traditionnellement, la chirurgie esthétique a été associée principalement aux femmes, mais les hommes aussi y ont maintenant recours pour rehausser leur image de soi; en fait, environ 13 % des interventions esthétiques sont demandées par des hommes. Les hommes visent à maintenir et à regagner un air de jeunesse et à donner plus de tonus à leur corps. Pour parvenir à ces résultats, les hommes peuvent avoir recours à des interventions comme la rhinoplastie, l'intervention chirurgicale sur les paupières, la réduction mammaire et la liposuccion.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lattrait-de-la-chirurgie-esthetique

Les interventions chirurgicales esthétiques populaires

Dans le cas des femmes, la liposuccion, la correction de la forme du nez et l'augmentation mammaire sont trois des interventions chirurgicales cosmétiques les plus pratiquées au monde. De temps en temps, chacune de ces interventions gagne la première place au détriment des autres. Dans le cas des hommes, les interventions les plus populaires comprennent la liposuccion, la correction de la forme du nez et la chirugie des paupières. Quant aux femmes et aux hommes regroupés, les interventions non chirurgicales populaires sont l'injection de Botox®, l'injection de produits de remplissage dermique et l'épilation au laser.

La liposuccion

Il y a 20 ou 30 ans, l'élimination de la graisse sous-cutanée dans certaines parties du corps, lorsque l'exercice et le régime alimentaire ne suffisaient pas, nécessitait une opération chirurgicale majeure qui comportait un risque appréciable de complications. Cependant, l'invention de la technique de liposuccion dans les années 1980 a rendu plus facile et plus sécuritaire l'élimination des dépôts graisseux.

En règle générale, la liposuccion (lipoplastie) est pratiquée pour l'abdomen, le bas du ventre, les bras, les hanches, les jambes ou le dessous du menton. Néanmoins, la mise au point de techniques différentes et les percées technologiques donnent maintenant accès à des parties du corps qui étaient considérées comme difficiles à traiter, par ex. les genoux et les chevilles. La liposuccion n'est pas une méthode de perte de poids. Elle vise plutôt à donner des contours à certaines parties précises du corps.

La liposuccion consiste généralement à infiltrer la région ciblée d'un solution contenant de la lidocaïne (un anesthésique), du soluté physiologique salé et de l'épinéphrine (pour réduire le saignement), puis à introduire un tube creux qui agit comme un aspirateur et par lequel les dépôts de graisse sont aspirés. Si vous envisagez une liposuccion, il est important de vous renseigner au sujet de la technique employée par votre chirurgien plasticien ainsi qu'au sujet des risques et des complications, par exemple l'infection, les cicatrices, les changements cutanés et les réactions à l'anesthésie. Il serait également utile de savoir comment et quand l'intervention sera réalisée. Renseignez-vous également sur la durée du rétablissement. [2]

Le remodelage du nez

Nous avons tous vu des photos « avant et après » de personnes qui ont eu un remodelage du nez; dans certains cas, la nouvelle forme du nez peut en modifier grandement l'apparence et, par conséquent, la manière dont la personne se sent.

Le remodelage du nez (ou rhinoplastie) est une intervention qui est souvent demandée dans un but esthétique. Par contre, la rhinoplastie est également pratiquée à des fins de reconstruction, pour réparer des anomalies congénitales ou les séquelles de blessures au nez.

Pendant la consultation initiale, le chirurgien plasticien discutera avec vous de ce que vous attendez de la rhinoplastie. Il vous expliquera également ce qui est possible dans votre cas particulier et vous dira si vos attentes sont réalistes ou non. L'opération chirurgicale en tant que telle dure de une à deux heures. Tout d'abord, le chirurgien sépare la peau qui recouvre le nez des structures sous-jacentes; ensuite, il modifie la forme et le contour des os et du cartilage pour obtenir l'effet désiré. Enfin, il replace le peau du nez et la suture en place.

Diverses techniques peuvent être employées pour pratiquer cette intervention, selon la préférence et la spécialité de votre chirurgien ainsi que l'effet que vous recherchez. Dans le cas des adolescents, le médecin pourrait suggérer d'attendre encore quelques années afin que la croissance soit terminée et que la personne soit convaincue de vouloir cette opération.

Les effets secondaires courants sont, entre autres, une enflure et des ecchymoses dans le visage, lesquelles disparaîtront durant le processus de guérison. La guérison exige un certain temps, et l'atteinte du résultat final peut prendre jusqu'à un an, voire davantage. Assurez-vous de discuter avec le chirurgien des risques de cette opération chirurgicale (comme l'engourdissement, les saignements de nez, l'enflure ou les lésions nerveuses).

L'augmentation mammaire

Au cours des dernières décennies, l'augmentation mammaire a suscité beaucoup de controverse et de fascination.

Cette intervention consiste à mettre en place un implant à l'endroit désiré, lequel dépend de l'apparence recherchée et des recommandations du chirurgien. Les implants sont considérés comme des dispositifs médicaux et doivent donc être approuvés par Santé Canada.

Il existe plusieurs types d'implants mammaires qui sont remplis, entre autres, d'une solution saline ou d'un gel de silicone. Il est important que vous sachiez quel type d'implant vous recevrez, surtout si vous devez vous rendre outre-mer pour l'intervention. Dans les autres pays, les normes de sécurité pour les implants mammaires ne sont pas nécessairement les mêmes qu'au Canada. Comme toute opération chirurgicale, l'augmentation mammaire comporte des risques (par ex. de saignement) et des complications (par ex. une infection). Avant de prendre votre décision, discutez des risques avec le chirurgien. N'oubliez pas que les implants mammaires ne sont pas éternels; ils devront être remplacés un jour ou l'autre. De plus, une vérification régulière par votre médecin sera nécessaire.

Si vous envisagez une augmentation mammaire, consultez un chirurgien plasticien pour savoir si cette intervention vous convient.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lattrait-de-la-chirurgie-esthetique

Ce que vous devez faire avant toute chirurgie esthétique

Il est facile de s'emballer et de se laisser séduire par le résultat final probable d'une intervention esthétique. Toutefois, si vous ou une personne de votre connaissance envisagez de recourir à la chirurgie esthétique, il est important de vous rappeler que toute intervention chirurgicale constitue une vraie opération, accompagnée de risques et de bienfaits que vous devriez connaître.

Même si la chirurgie esthétique peut vous offrir une expérience positive, elle peut aussi être dévastatrice si vous tombez entre les mains d'un chirurgien inexpérimenté ou non qualifié. Au Canada, n'importe quel médecin peut porter le titre de chirurgien esthétique, y compris les dermatologues et les dentistes. Le chirurgien esthétique peut avoir une vaste expérience non chirurgicale, mais aucune expérience chirurgicale concrète. Par contre, seul un médecin détenteur d'une certification pour pratiquer la chirurgie plastique décernée par le Collège royal des médecins et des chirurgiens du Canada peut porter le titre de chirurgien plasticien. Vous pouvez vérifier si votre chirurgien possède cette certification en communiquant avec le collège des médecins et des chirurgiens de votre province ou la Société canadienne des chirurgiens plasticiens.

Renseignez-vous

Voici une série de recommandations pour assurer votre sécurité, formulées par la Société canadienne des chirurgiens plasticiens; elles vous aideront à choisir le chirurgien qui vous convient.

  • Assurez-vous que le chirurgien possède les qualifications requises en choisissant un membre de la Société canadienne des chirurgiens plasticiens.
  • Confirmez ses titres et son permis d'exercice de la médecine auprès du collège des médecins et des chirurgiens de votre province, et vérifiez si son dossier fait état de sanctions disciplinaires ou de poursuites judiciaires.
  • Demandez au plasticien à quelle fréquence il pratique l'intervention qui vous intéresse et renseignez-vous au sujet des taux de complications.
  • Confirmez que le chirurgien est autorisé à faire admettre ses patients à l'hôpital.
  • Vérifiez si la personne qui s'occupe de l'anesthésie est dûment qualifiée.
  • Demandez à voir des photos de patients que le chirurgien a opérés.
  • Faites-vous bien expliquer le rétablissement après l'opération.

Ne laissez pas le prix être le facteur décisif quand vous choisissez votre chirurgien. Pour obtenir les résultats souhaités, prenez les bonnes précautions et évitez les raccourcis.

La plupart des gens qui envisagent une chirurgie esthétique veulent améliorer leur apparence physique. Le résultat final s'avère donc très important. Trouvez un chirurgien qui comprend vos besoins particuliers afin de vivre une expérience positive et d'obtenir des résultats satisfaisants.

Trouvez le chirurgien qui vous convient

Alors, que devriez-vous rechercher chez un chirurgien? Pendant la consultation, considérez les éléments ci-dessous.

  • Le chirurgien vous explique-t-il avec soin et en détail les risques de l'intervention et les résultats éventuels?
  • La discussion porte-t-elle sur le fait que vous soyez ou non un bon candidat ou une bonne candidate à l'intervention que vous demandez? Si vous n'êtes pas un bon candidat ou une bonne candidate, le chirurgien vous propose-t-il des solutions de rechange?
  • Vous questionne-t-il au sujet de vos antécédents médicaux?
  • La décision d'avoir ou non l'opération vous revient-elle ou sentez-vous une pression de subir l'intervention?
  • Les réponses à vos questions sont-elles formulées pour que vous puissiez les comprendre?
  • Vos questions concernant sa qualification professionnelle, son expérience, les coûts de l'intervention et tout autre sujet sont-elles accueillies favorablement?

Enfin, avant de vous rendre à votre rendez-vous, dressez la liste de toutes les questions que vous voulez poser. En voici quelques-unes pour démarrer.

  • À part cette intervention, existe-t-il d'autres options?
  • Combien de fois avez-vous pratiqué (ou depuis combien d'années pratiquez-vous) l'opération qui m'intéresse?
  • Quels sont les risques et les complications de cette opération?
  • Combien de temps dure la période de rétablissement? Est-ce que je devrai m'absenter de mon travail?
  • Faites-vous les soins de suivi après l'opération?
  • Si une révision chirurgicale est nécessaire, comment procédez-vous?
  • Est-ce vous qui ferez l'opération?

Si le chirurgien ne semble pas à l'aise avec vos questions et ne répond pas à votre entière satisfaction, vous avez toujours le droit de demander une deuxième opinion ou de trouver un autre chirurgien

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lattrait-de-la-chirurgie-esthetique

Le résultat final en vaut-il la peine?

Le processus de rétablissement

Il n'est pas réaliste de penser que les résultats seront visibles tout de suite après l'opération. En fait, il y aura une période de rétablissement dont la durée dépendra de l'intervention réalisée. Faites preuve de patience et, comme pour toute autre opération, faites des plans pour assurer un bon rétablissement. Il pourrait s'agir entre autres :

  • de prévoir une équipe de soutien pour vous aider lors des tâches quotidiennes, surtout au cours des premiers jours suivant l'opération;
  • d'éviter tout exercice vigoureux et d'opter plutôt pour des promenades sans vous presser (demandez au chirurgien ce qui serait préférable);
  • de planifier quelques journées d'absence du travail, en concertation avec votre employeur, pour bien vous rétablir;
  • de vous attendre à ce qu'un certain temps s'écoule avant que l'enflure et les ecchymoses ne disparaissent et que les résultats ne soient visibles;
  • de prendre des dispositions pour vous faire conduire là où il le faudra aussi longtemps que vous prendrez des médicaments contre la douleur.

La période de rétablissement peut s'avérer très exigeante sur les plans physique et émotionnel. Certaines personnes font même une dépression après l'opération. Accordez-vous du temps pour vous adapter à votre nouveau « vous ». Pour certaines interventions, toute une année peut s'écouler avant que le résultat final ne soit évident.

Il est important de vous conformer rigoureusement aux directives du chirurgien concernant vos soins personnels tout au long de la guérison afin d'éviter les infections et les autres complications. Les infections sont plus fréquentes chez les personnes qui ont leur chirurgie esthétique outre-mer. Ménagez-vous, sinon les coûts de votre intervention esthétique pourraient dépasser le coût monétaire.

La chirurgie esthétique est-elle pour vous?

Alors, vaut-il la peine de passer au bistouri? De nombreux psychologues et chercheurs se sont posé la question. Plusieurs études ont été menées dans l'espoir de comprendre ce qui se passe dans l'esprit de la personne qui subit l'intervention et aussi pour vérifier si la fin justifie les moyens. La plupart des gens s'adaptent bien après une chirurgie esthétique, mais certaines personnes n'y parviennent pas. Bien des questions demeurent sans réponse quant aux effets psychologiques de la chirurgie esthétique; d'autres études devront donc être conduites pour y voir plus clair.

N'oubliez pas que, même après une intervention esthétique, votre corps continuera de changer au fil du temps. L'image de soi positive qui était bien présente après l'opération pourrait s'estomper graduellement.

En dépit de cela, les Canadiens et les Canadiennes dépensent plus d'un demi-milliard de dollars chaque année pour des interventions esthétiques. Malgré tout, des questions importantes attendent une réponse : Quelles sont les conséquences de la chirurgie esthétique? Améliore-t-elle vraiment l'estime de soi et l'image de soi? Le scénario est-il invariablement celui d'un futur toujours heureux?

Les chirurgiens d'expérience savent que tel n'est pas le cas. En fait, ils savent que certaines personnes ne sont pas prêtes, sur les plans affectif et mental, à s'adapter à une intervention qui modifie leur corps. Ce type d'évaluation est nécessaire; la personne qui n'est pas une bonne candidate à une chirurgie esthétique peut avoir des attentes irréalistes après l'opération et donc vivre divers degrés de désappointement.

Les personnes qui ne sont pas de bonnes candidates à la chirurgie esthétique sont celles qui :

  • recherchent un degré de perfection personnelle irréaliste;
  • sont très exigeantes envers elles-mêmes et difficiles à plaire;
  • souffrent d'un trouble mental;
  • traversent une crise de vie, par ex. un divorce ou la mort de leur partenaire;
  • sont obsédées par une petite partie de leur corps (un trouble appelé dysmorphophobie).

La personne qui souffre de dysmorphophobie entretient une idée fausse de son apparence. Elle a tendance à se concentrer sur un aspect particulier ou une partie précise de son corps au point d'en faire une obsession. La chirurgie esthétique n'améliorera pas nécessairement son image de soi globale et, dans certains cas, la situation peut même s'aggraver.

En revanche, la personne qui a déjà une image de soi positive, mais qui est insatisfaite d'une certaine partie de son corps pouvant être améliorée par une opération chirurgicale, s'avère une bonne candidate à une intervention esthétique. En outre, la personne préoccupée par une anomalie physique qui a modifié négativement son image de soi au fil du temps est aussi une bonne candidate. Dans un cas comme dans l'autre, ces personnes ont des attentes réalistes avant l'intervention, et leur expérience s'avère généralement plus positive.

Il existe plusieurs moyens d'améliorer une partie du corps qui nous plaît moins. Le maquillage, les vêtements et même une coupe de cheveux peuvent tous rehausser l'image de soi. L'exercice offre un autre excellent moyen de se sentir mieux par rapport à notre aspect physique.

En bout de ligne, la décision de recourir à la chirurgie esthétique demeure très personnelle et doit être prise après mûre réflexion, tout en étant précédée de recherche sur le sujet et de la consultation d'un spécialiste. Elle ne peut pas être prise à la hâte et de manière émotive. Même si tout le monde semble y avoir recours, la chirurgie esthétique n'est pas nécessairement pour vous. En cas de doute, il n'y a rien de mal à attendre.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lattrait-de-la-chirurgie-esthetique